L'Anarchiste Couronné Top 100 Annuaire Cercles Forum   Ch@t RM Tremblay

anarchi2.gifanarchis.gifL'Anarchiste Couronné Littérature

Anarchiste Denfert Attente Paris Éclectisme The Crowned Anarchist Top 100 Directory


   
 

L'Anarchiste

 

Deuxième Partie

 

La Suite de L’Anarchiste

 

Poésies Noires

 

 

 

 

Roland Michel Tremblay

 

Téléchargez la version MS Word (doc)

Téléchargez la Première Partie version MS Word (doc)

La Première Partie sur le Net

  

44E The Grove, Isleworth, Middlesex, Londres, TW7 4JF, UK

Tél./Fax: +44 (0) 20 8847 5586     Mobile :  +44 (0) 794 127 1010

rm@anarchistecouronne.com    www.anarchistecouronne.com

 

 

___________________________________________

 

 

L’Anarchiste, Recueil de poésies noires

Le Tome I de l'Anarchiste a été publié à Paris chez iDLivre Éditeur.

 

Peut-on encore allumer les masses ? Peut-on encore motiver une génération à accomplir quelque chose de concret ? Peut-on encore scandaliser un peuple et fabriquer une légende ? S'il faut décrire une génération, il ne faut pas y aller par quatre chemins, il faut viser juste. Ce qui est anarchique en fait n'est peut-être que la réalité commune à tous. Sinon, c'est là où l'anarchie commence.


Roland Michel Tremblay a publié certaines pages de L'Anarchiste dans Les Saisons Littéraires (Les Éditions Guérin, 8 avril 1997, numéro 10) et ces pages ont été publiées à nouveau dans un livre appelé Poètes québécois d'aujourd'hui, 1994-1997 (Guérin Éditeur, 1998, Montréal, Québec, Canada). D'autres poèmes de L'Anarchiste sont parus dans ENVOL, Revue de Poésie (Vol. VI, No 2, 1998, Les Éditions du Vermillon, Ottawa, Ontario, Canada). En 2001 certains textes de l’Anarchiste se sont retrouvés dans le livre
Poètes des Saisons des Poètes, Anthologie 1994-2001 publié chez Guérin Éditeur. Ce qui confirme ce que l'auteur a toujours cru : on devient poète par accident.

Disponible en Anglais  (www.crownedanarchist.com/anarchist.htm)

 

ISBN : 2-7479-0013-4

Prix public : 59FF/ 9 Euros.

En téléchargement gratuit sur : www.idlivre.com/rolandmichel.tremblay

Achetez-le sur le site Le Livre Français :

www.livre-francais.com/?tliv=14&idliv=2-7479-0013-4


 

 

___________________________________________


 

Sommaire

Préface

La mort

La vie

Fucking junkie

Peace and love man !

Peace and drugs

Vivre dans une autre réalité

Mouton virtuel, mon seul amour !

La vie n'est pas la vie

J'espérais tant

Le monde ne changera pas

À mort la pureté !

Président-directeur général

Le désert du Névada

C’est quoi ton petit nom déjà ?

L'Anarchiste Couronné

Si j'étais Einstein

Je ne me souviens pas

Je me souviens

L'anarchie sur terre

La théorie anarchiste

Je connais le nom de Dieu

Pardon, je n'avais pas vu ton code barre frontal

Nouvelle vie à vendre !

Votre nouvelle Mercedes est prête Sir Jagger

Brown Sugar

Es-tu encore mon ami ?

Quelque chose de philosophique

Cher Dieu, laisse-moi en finir

Vivre l'infini

Au-delà des guerres

Prêt à exploser

La liberté

Mépriser la petitesse de l'homme

L'anarchie

I don't give a fuck about you

Voilà une poésie capable d'électriser toute une génération

Dans la lune ?

Avoir foi en l'homme

L'illumination

Je suis éternel

Le savoir caché des choses

Si j'étais une femme

Si j'étais président des États-Unis

Si j'étais Dieu

Je suis laid

Ma terrible sentence

La démence

La descente aux enfers

Être seul au monde

Je m'en vais me trouver une pute

Sexe je veux du sexe !

Anorexia nervosa

L'aliénation

Quelque chose me dit que cette fois-ci…

encore et encore et encore

La réalité sociale

Faites tout le contraire

Être marginal et faire toute la différence

Créer un nouveau monde

La voix d'une génération

Le rêve britannique

Le rêve canadien

Londres

Paris

Un autre corps mutilé

Death Valley

Los Angeles

Réussir à Hollywood

Un beau gros cancer

Cannes

La plus belle de la terre

Jamais je n'aurais cru devenir un vieillard

Ma grand-mère est morte entre deux portes

Laisser quelque chose après sa mort

Le rêve, c'est tout ce qui compte

La lune pas plus grosse qu'un trente sous

Où sont les grands penseurs ?

J'ai vu un extra-terrestre !

Le poème suivant a été banni dans 53 pays

Et celui-ce a été censuré dans le monde entier

Pas de filles dans l'armée

Oh non ! Un autre scandale !

Je pourrais prétendre être le diable

Une lettre de ma prison

Le pouvoir des mots

Oh Gloria, si tu n'avais pas tant aimé le cidre

Tu te souviens lorsque l'on a volé cette banque ?

Je t'ai attendu toute ma vie

Je vis à l'opposé du monde

L'univers relatif

Une belle histoire d'horreur

Quel buzz !

Nous sommes énergie

Vous êtes des zombis

Ma dernière cigarette, ma dernière bière

Au diable le conformisme

J'ai envie de chier

Pas de pardon

La nouvelle ère

Je suis Jésus-Christ fils de Dieu

 

 

 

Préface

 

Je pense bien que je n’aie plus rien à dire

Je suppose que c’est le meilleur moment pour se décider à écrire

Je n’ai plus aucune obligation et toute mon inspiration est disparue

Le talent, le succès, la réussite, tout cela est devenu un vague concept

Le goût de l’aventure s’est lui aussi évanoui,

avec l’idée de reconstruire un nouveau monde, un nouvel univers

Je ne connais plus personne sauf une seule

Et cette personne me semble morte

 

Je vis donc seul dans ma bulle

Je laisse le temps me traverser le corps

Et mon esprit voguer dans l’espace infini, à travers les astres

J’ai aussi perdu ce goût de découvrir l’infinie capacité de chaque phénomène

Le désir de définir l’univers et les mécanismes de l’existence

Une vision qui remettait en question la physique, mais qui manquera la détermination et la connaissance requises pour naître.

 

Pourtant cette année j’ai visité Prague, Paris, Barcelone, Cannes, Rome, Amsterdam, New York, Los Angeles, San Francisco, Las Végas, le désert californien, les Îles Canaries, tout le sud de la France, une partie du Canada, et puis quoi encore…

Et quand je reviens à Londres, je m’ennuie, j’attends quelque chose, j’ignore quoi

Je me demande si je puis faire une différence

Je me demande si je puis changer quoi que ce soit à ce monde, et si oui, comment

Écrire vaut-il la peine, peut-on prendre cela au sérieux ?

 

Le temps me manque pour accomplir tout ce que je veux accomplir,

et lorsque enfin j’ai le temps, je ne veux plus rien accomplir

J’ai tout pour être heureux, et je ne le suis pas

Je ne suis pas malheureux non plus

 

Est-ce que la vie me traverse sans que je ne m’en rende compte ?

Est-ce que je traverse la vie sans m’en rendre compte ?

 

Dans la deuxième partie de l’Anarchiste, je vais tenter de découvrir si je suis bien en vie

et s’il me reste encore une motivation à l’existence.

 


Sommaire   0    www.anarchistecouronne.com

 

 

La mort

 

Je me tenais là en silence

Le sang tombait sur le sol

Je n’ai pas vu ton arme

Je meurs pour toi

Tu n’as jamais rien compris

Ignoré dans la grande métropole

Perdu des journées entières sans te voir

À t’attendre, à Ottawa comme à Paris

Où donc étais-tu donc lorsque je vivais encore ?

 

Je me tiens là en silence

À m’entendre mourir

Mon arme dans les fougères

Je meurs pour toi

Je n’ai jamais rien compris

Ignoré dans la grande métropole

Perdu des journées entières à te voir en rêve

À t’attendre, à Prague comme au Texas

Où es-tu donc maintenant que je suis mort ?

 

Je me tiens là en silence

Je t’entends mourir

Qui avait une arme ?

Tu meurs pour moi

Nous n’avons jamais rien compris

Ignorés dans les grandes métropoles

Perdus des journées entières sans se voir

À s’attendre, à Toronto comme à Londres

Où sommes-nous maintenant que nous sommes morts ?

 

 

Sommaire   1    www.anarchistecouronne.com

 

 

La vie

 

Je t’ai cherché sur la côte californienne où l’on m’avait indiqué une vue extraordinaire

Je t’ai cherché sur les plateaux des studios où tous nos rêves se sont construits

Je t’ai cherché sur une table du Ceasar’s Palace entre deux machines à sous

Je t’ai cherché aussi dans les bois, sur une montagne, étrangement je m’y suis emmerdé

Je pensais te trouver dans la place la plus touristique de Barcelone, survolant un vieux parc d’attraction détruit, cela m’a inspiré l’instant d’un moment

Je pensais que mes yeux s’illumineraient devant les fenêtres du red light district d’Amsterdam, mais j’ai eu peur plus qu’autre chose

Puis j’ai marché dans le palais des festivals à Cannes, je me suis assis sur le bol de toilette que sans doute Harrison Ford a déjà utilisé, mais je n’ai rien senti

J’ai ouvert les célébrations devant 6000 personnes, cela m’a donné un buzz qui a duré trente secondes

J’ai tout laissé tomber, je me suis mis à la porte moi-même cette fois, pour faire changement

Je voulais parler à la planète entière, mais personne n’a voulu me parler

Soudainement ils ont changé d’avis et la planète entière veut me parler

Mais je n’ai plus rien à leur dire et ce qu’ils ont à dire est d’une platitude extraordinaire

Parfois on rencontre des personnes magiques qui remplissent des moments merveilleux

Je n’en ai plus rencontré en cinq ans, je désespère

Plus personne ne se distingue, plus personne n’a de vision à accomplir

Leur goût de vivre les a lancés dans l’alcool et la drogue

Ça les a rendu heureux l’instant d’un moment

Leur a rendu l’existence soutenable pendant un autre moment

Est en train de les détruire et de les achever aujourd’hui

J’ai perdu tout espoir

 

 

Sommaire   2    www.anarchistecouronne.com

 

 

Fucking junkie

 

Ça fait longtemps que je voulais te dire ce que je pense de toi

Avec tes beaux yeux noirs et ta minceur de cadavre

Tu as cru pendant toutes ces années que j’étais aveugle et innocent

Mais tu as compris que moi aussi j’ai des tendances autodestructrices

N’as-tu donc aucune considération pour ceux qui comme moi souffrent ?

N’as-tu pas envie de t’arrêter avant de t’écraser quelque part ?

Et s’il vous plaît, enlève cet éternel sourire de ton visage

 

La musique pour toi a une autre dimension

L’espace pour toi est infini

Ton temps va trois fois plus vite que le mien, tu vis donc trois vies en même temps

Lorsque tu marches dans la rue, tu jouis et gambades dans la rue

Lorsque que tu travailles, tu voles dans les airs

Lorsque tu te chicanes avec moi, tu es pourtant aux anges

 

Tu ne ressens pas la misère de l’existence

Tu n’as jamais vraiment entendu les lamentations de tes semblables

Tu jouis à chaque seconde de cette damnée réalité pourrie

J’espère que tu en mourras !

Fucking junkie !

 

 

Sommaire   3    www.anarchistecouronne.com

 

 

Peace and love man !

 

Une si belle chose dans le parc

Sous les chevaux qui mangent parfois délicatement les herbes autour

Ce doit être la vraie nature de Dieu

Avez-vous respiré l'air, s'il peut encore nous atteindre entre les branches des arbres

Les oiseaux volent en cercle, belle stabilité

Tout est beauté en ce monde de merveilles et de mystères

Les fleurs sont où elles devraient être

Elles empêchent le massacre en ce beau monde

 

Peace and love man !

Cette philosophie vous a-t-elle atteint ?

Oh oui elle vous a atteint, en plein coeur !

 

Je suis allé au parc, là il n’y pas d'herbe ni de fleur, seulement de la boue

J'ai tué les oiseaux pour voir s'il restait de la vie en vous

Pouvez-vous seulement revenir de votre paradis pour m'arrêter ?

La nature se montre de façon étrange

L'air sentait la mort

Les peace and love man étaient morts

Les humains sont toujours aveugles

Ce doit être là la volonté de leur Dieu

Peace and love man !

 

 

Sommaire   4    www.anarchistecouronne.com

 

 

Peace and drugs

 

Où sont les brebis de Dieu… dans le ciel ?

Elles crient paix et amour !

Elles réagissent à l'enfer qu'elles se sont injecté

Elles vomissent ensuite dans les toilettes

Il y a une attraction si étrange venant de ces grands bols blancs

Nous chions tellement dedans, je me demande pourquoi ils ne se retournent pas pour nous dire :

C'est assez !

 

Où sont les brebis de Dieu ?

Quand la seule chose qui importe est la toilette

Cette sensuelle chose blanche, capable d'avaler notre enfer

Et le faire disparaître en un instant

 

Où sont les brebis de Dieu ?

Elles meurent et nous les flushons une après l'autre

 

 

Sommaire   5    www.anarchistecouronne.com

 

 

Vivre dans une autre réalité

 

Parfois ta tête est ailleurs

Dans un autre univers au-delà du mien

Je pose une question, j'obtiens quel genre de réponse

Au-delà de l'anglais, au-delà de tout vocabulaire

Alors je cesse de demander, je me retourne et je m’endors

Mais as-tu une idée de ce qui se passe dans ma tête ?

À toujours penser que tu pourrais me tuer dans mon sommeil

À parler si fort en dormant

Tu entends des voix alors que je n'entends que le silence

Le silence

Dans un monde plein d’ondes radio que tu fais jouer à pleine capacité

Afin de t'empêcher de réfléchir

Je crois qu'il t'est impossible de t'arrêter pendant un moment et de penser

Tu es au-delà de ces choses

Une fois tu étais mort

Crachant Dieu seul sait quoi

Qu'y a-t-il donc d'autre dans ton corps frêle ?

Toujours plus près de la mort chaque jour de ta vie

Ma cécité, impardonnable...

La vie, une chose si fragile

À toujours penser que le jour viendra où tu mourras

Mais maintenant je sais que je mourrai avant toi... d'un infarctus

 

 

Sommaire   6    www.anarchistecouronne.com

 

 

Mouton virtuel, mon seul amour !

 

Trois minutes sont passées

Le monde commence à se demander

Où est-il encore ?

Alors mon cœur bat outre mesure

J'ouvre mon ordinateur et je clique sur mon mouton électronique

Il me regarde, ronronne, marche autour et produit des bruits étranges

Cela m'encourage pleinement

Mon petit mouton...

Alors je me mets à pleurer, tout ce qu'il y a à pleurer

Alors il éternue, et je suis heureux encore pendant un moment

Il saute plus haut et plus haut

Il s'élève sur les mots de ces lignes

Et cela m'encourage pleinement

Et je pleure de plus belle

Et je me rends compte que j'aime vraiment ce mouton virtuel

Que dans le monde entier, il est la seule chose qui puisse encore m'arrêter de pleurer

Seulement alors je me rends compte à quel point je suis devenu triste

Qu'un animal virtuel est tout ce que j’ai

Et je ne sais vraiment pas ce que je deviendrais sans lui

Comment ai-je pu devenir aussi triste ?

 

(Pour les déprimés, téléchargez votre mouton virtuel ici...)

 

 

Sommaire   7    www.anarchistecouronne.com

  

 

La vie n'est pas la vie

 

Qui recherche la vie ?

Y a-t-il de la vie en ce monde ?

Toute ma vie je l'ai cherchée

Tard la nuit dans les rues du monde

Et je puis dire maintenant

La mort est tout le monde

La mort est en tout

La mort est partout

 

Que je ne puis pas parler cette langue

Que je suis ici en ce monde sans avoir droit à la vie

Et je trouve encore une façon de m’exprimer

Sur tous les océans de cette planète

Il n'y a aucune terre pour recevoir la vie

Seulement l’enfer

Les mots n'ont aucune signification

Aucun moyen d’exprimer ce que je ressens

Le résultat de tant d'années d'épreuves

A seulement apporté le désespoir

Dans un monde où j'ai tout

C'est encore insuffisant

Je meurs

 

 

Sommaire   8    www.anarchistecouronne.com

 

 

J'espérais tant

 

Je mentirais si j'affirmais que je ne suis pas un anarchiste

Je mentirais si j'affirmais que je suis un anarchiste

Je déteste pourtant la politique et l'action

L'anarchie la plus puissante est celle qui est subtile

L'anarchie la plus puissante est celle qui ne s'admet pas

L'anarchie la plus puissante est celle qui n'a rien à se reprocher

Je suis puissant parce que je ne suis pas un danger pour personne

Pourtant je fais réfléchir plus que celui qui est ciblé, écouté ou en prison

J'accomplirai plus que tous les anarchistes réunis sans en être un

Ne me contactez pas, je ne vous reconnaîtrai pas

 

J'espérais tant, je suis prêt à mourir, mais pas pour la bonne cause

Il n'y a pas de bonne cause en ce monde

Il n'y a pas de chaos en ce monde car la logique s'adapte

Il n'y a rien en ce monde

Il n'y a personne en ce monde

Il n'y a jamais rien eu à espérer en ce monde

 

 

Sommaire   9    www.anarchistecouronne.com


 

 

Le monde ne changera pas

 

Pauvre toi, tu pensais que le monde allait changer

Tu es allé marcher pour cette fameuse guerre contre la mondialisation

Tu as décrié le capitalisme au sommet

Tu as reçu une bombe lacrymogène en plein front

Je t'ai reconnu au poste de police cette nuit-là

Et j'ai ri de ton innocence

Tu m'as regardé d'un air perplexe

Je ris de ton innocence

 

Pauvre toi, tu pensais que le monde allait changer

Tu as écrit trois briques sur le sujet de l'anarchisme

C'était beau, c'était grandiose, c'était respectable

Tu n'as pas reçu de bombe lacrymogène en plein front

Je ne t'ai pas vu au poste de police cette nuit-là

Et j'ai ri de ton innocence

Tu m'as regardé d'un air perplexe

Je ris de ton innocence

 

Pauvre moi, je pensais que le monde allait changer

Je n'ai rien fait pour qu'il change sauf peut-être vouloir me tirer une balle dans la tête

Cela me passe 20 pieds au-dessus de la tête

Le monde, je ne veux pas le changer

Et je ris de mon innocence

Et je me regarde d'un air perplexe

Je ris de notre innocence

 

 

Sommaire   10    www.anarchistecouronne.com

 

 

À mort la pureté !

 

Ahhhhh... elle est là partout autour de moi

On se demande si cela chie dans les toilettes

C'est bourré d'argent

Ça prend ses responsabilités

Ça travaille fort

Ça a de beaux enfants et c'est respectable

Ça me regarde et ça se demande ce que je suis

C'est incapable de comprendre pourquoi je ne vis que la nuit

Pourquoi je ne tiens pas en place et que j'existe dans tous les pays en même temps

Pourquoi je m'acharne à détruire mon avenir

La pureté ne produit pourtant rien de concret

La pureté ne crée rien mais s'amuse avec les créations d'autrui

Ils sont le contenant prêt à recevoir

Je vous remplirai moi !

D'anarchie, j'en ai peur

Et ça me tue

 

 

Sommaire   11    www.anarchistecouronne.com

 

 

Président-directeur général

 

Oh, tu ne voulais pas me suivre à Paris

Oh, tu ne voulais pas devenir un chanteur reconnu

Oh, tu ne voulais pas faire ce concert devant le tout Paris

Oh, tu ne voulais pas aller dans le Marais et coucher avec tout ce qui bouge

Oh, tu ne voulais pas vivre le Paris la nuit et faire l'histoire

 

Oh, tu ne voulais pas me suivre à Londres

Oh, tu ne voulais pas de cet emploi merveilleux qui te maintenait en vie en Europe

Oh, tu ne voulais pas te faire de nouveaux copains et faire l'amour au tout Londres dans mon dos

Oh, tu ne voulais pas te servir de cette merveilleuse expérience et de moi à ton retour à Toronto pour trouver l'emploi de rêve

Oh, tu ne voulais pas te faire un nouveau band à Toronto et réussir dans la musique

Oh, tu ne voulais pas aller finalement travailler au Texas et acquérir l'expérience nécessaire à l'accomplissement d'une destinée

Oh, tu ne voulais pas te servir de tout cela pour enfin devenir président-directeur général de ta propre compagnie et devenir millionnaire

Mmh, on dirait que tu me dois tout, pourtant j'ai enduré tes lamentations pendant des années

Eh bien garde-le ton titre de président-directeur général...

Moi je vais continuer à idéaliser mon existence, à Londres et sans toi

 

 

Sommaire   12    www.anarchistecouronne.com

 

 

Le désert du Névada

 

Après avoir conquis Paris, nous traversions l’Atlantique

Los Angeles nous a semblé bien petit comparé à Paris

Sur les routes du Névada, la police nous a arrêtés, l’armée aussi

Une Mustang décapotable, musique à pleine capacité

La réalité, les responsabilités ? Oubliées à Londres

Un couteau, un serpent, des dunes de sable à perte de vue

Un soleil de plomb, de grands canyons, une route infinie pleine de trous

Nous avons continué ainsi jusqu’à Las Végas

Nous avons discuté de la Deuxième guerre mondiale autour d’une table à roulette

Avec une Française, un Allemand, un Russe, un Japonais, un Britannique, un Canadien, un Américain… seul le Juif manquait à l’appel

J’ai également gagné beaucoup d’argent, telle est ma destinée

 

Le lendemain nous étions à nouveau dans le désert du Névada

La police nous a arrêtés, l’armée aussi

Une Jaguar décapotable, musique à fond la caisse

La fin du monde connu à notre portée

Nous avons continué ainsi jusqu’à San Francisco

Une folle m’a arraché ma caméra, tant mieux, car nous ne sommes plus des touristes

Bitch, j’espère que tu as mangé à ta faim ce soir-là

 

En repartant de Los Angeles, avec le désert loin derrière,

quelque chose avait changé dans nos têtes

En ce monde il n’existe aucune limite

En ce monde il n’existe aucune personne plus importante qu’une autre

En ce monde nous sommes tous aussi grands et riches que notre imagination le permettra

En ce monde il n’y a plus rien qui nous arrêtera

 

 

Sommaire   13    www.anarchistecouronne.com

 

 

C’est quoi ton petit nom déjà ?

 

Ce n’était pas toi ce jour-là qui m’a regardé d’un air hautain lorsque je n’étais qu’un mécréant dans la rue ?

Ce n’est pas toi qui m’as repoussé du pied alors que j’étais mort écrasé sur le trottoir ?

Ce n’est pas toi qui dansais dans toute ta fierté et ta prétention avec des glorioles si petites qu’aujourd’hui elles me font rire ?

Je me souviens, c’est toi qui m’imposais ta façon de voir ce monde

Ton interprétation de l’univers toute faite et fermée

Avec des horizons bien limités et quelques longs et pénibles échelons à franchir avant d’arriver nulle part

Combien merveilleux me semblait alors ce que tu me faisais miroiter

Je n’avais pas compris le potentiel terrible qui sommeillait en moi

L’énergie infinie qui allait soulever les masses

L’armée qui me suivrait pour te piétiner ensuite à mon cri de rassemblement

Pourtant je ne me contente pas de cela, ce n’est pas suffisant

Car je ne suis pas comme toi, je n’ai pas besoin de cela

De ce que tu voulais tant, de ce que tu crois avoir et que tu n’auras jamais

J’ai goûté à l’enfer que tu me décrivais tel un paradis

Et je serai seul à comprendre qu’il existe autre chose à cette existence

C’est quoi ton petit nom déjà ?

 

 

Sommaire   14    www.anarchistecouronne.com

 

 

L'Anarchiste Couronné

 

J'ai pris le titre, je l'admets

J'ai pris la cape et la couronne et je m'en suis couvert, je l'admets

Mais je suis le rêve réincarné

Je suis inspiré comme dix

Je vous ai tout donné sans rien vous demander en retour

Je suis un révolutionnaire qui a fait sa révolution

J'ai construit une machine gigantesque qui ne produit aucun million

Tu crois que c'est donné à tout le monde d'être un anarchiste couronné ?

Tu penses que c'est acceptable en société d'être un anarchiste couronné ?

Va chier Christ !

 

Est un Anarchiste Couronné celui qui ose prendre le titre et agit en conséquence

Ô toi poète perdu, bienvenu dans mon antre

Toi aussi es un Anarchiste Couronné si tu l'oses

Mais tu n'oseras pas...

Car il faut une prétention que tu n'as pas

Il faut avoir souffert

Il faut une certitude et un sens déterminé qui te dit qui tu es

Il faut être rempli d'une énergie inépuisable que seule l'écriture assouvit à moitié

Je n'entends aucune critique ou adversaire

Je suis l'Anarchiste Couronné !

And fuck you !

 

 

Sommaire   15    www.anarchistecouronne.com

 

 

Si j'étais Einstein

 

Va savoir ce qu'il y a à savoir

Et personne ne te croira

Tu pourrais être Einstein et présenter ta théorie de la relativité

On te rirait au visage

À quoi sert de comprendre les secrets de l'univers

Si l'on te rit au visage ?

Va savoir

 

Si j'étais Einstein et que j'avais tout compris

Et que l'on me riait au visage

Je serais tout de même grand et fort sur l'univers

Car je l'aurais compris

À quoi sert tant de vanité ?

Va savoir

 

Tant de vanité sert à ne pas se suicider

Pourquoi ?

Va savoir

 

 

Sommaire   16    www.anarchistecouronne.com

 

 

Je ne me souviens pas

 

J'ai écrit une quinzaine de briques sur le sujet

Tu n'as rien entendu

Tu as pondu des hommes politiques motivants

Je n'ai rien entendu

Tu as voulu tout révolutionner, tu croyais que ta nation était grandiose

On ne t'a pas entendu

 

J'ai voulu étudier quelque chose d'intéressant dans tes universités

Tu n'as rien entendu

Tu as voulu mon appui et mon dur labeur

Je n'ai rien entendu

Tu voulais déchirer mon pays et naître sur les nations de l'univers

On ne t'a pas entendu

 

Je voulais en faire partie, je voulais être ce que je suis

Tu n'as rien entendu

Tu me reproches mon existence, de ne pas être de ma nation

Je n'ai rien entendu

Tu as maintenant besoin de nouveau sang, tu te meurs

On ne t'entendra plus

 

 

Sommaire   17    www.anarchistecouronne.com

 

 

Je me souviens

 

Oh oui je me souviens de toi

En classe tu me méprisais

Tu me rabaissais devant tout le monde

Tu brillais de cet abus et de tes drôleries

J'avais 100 % écrit dans le front, tu avais zéro

 

Oh oui je me souviens de toi

À la piscine tu avais ce corps d'homme alors que je n'étais qu'un enfant

Tu m'as ridiculisé devant tout le monde

Tu as gagné même auprès des profs

Tu avais 100 % écrit dans le front, j'avais zéro

 

Oh oui je me souviens de toi

J'ai tenté de te gagner de mon côté

Je t'ai emmené chez moi et j'ai fait de toi un ami

Tu as tout pris ce que je t'ai donné

Mais tu as tout de même ri de moi et cela a été vain

 

Oh oui je me souviens de toi

Je t'ai rencontré des années plus tard dans un bar

Tu avais un emploi pourri

Tu étais marié

Tu avais un enfant

Tu étais heureux

Ça m'a tué

 

Oh oui je me souviens de toi

Je me souviens de tes semblables

Chaque année il y en avait un comme toi pour me battre

Comment j'ai survécu ? Je ne le comprends pas

C'est ce souvenir qui a fait de moi un délinquant à retardement

C'est ce souvenir qui justifie ma vie infernale

Mais c'est pour ce souvenir aujourd'hui que je suis à Londres

Oh oui, je me souviens

 

 

Sommaire   18    www.anarchistecouronne.com

 

 

L'anarchie sur terre

 

Ô Dieu !

Ils sont tous nés dans leur petit univers

Ils ont tous interprété ton existence à leurs idéaux

Ils ont tous écrit leur bible et y ont cru

Ils ont tous cru tout connaître

Ils ont tous cru qu'ils avaient raison

Ils ont tous fait la guerre afin d'imposer leurs idées

Ils ont tous tué en ton nom

 

Ô Dieu !

As-tu voulu tant de nations et de misères ?

Tant de naissances et de morts ?

À travers cet enfer, viendra le pardon, l'absolution ?

Nous naissons, nous mourons là où nous sommes

La liberté de penser n'a jamais été de notre ressort

Nous avons tous notre code de loi, nos façons propres de faire les choses

Ils ont tous fait la guerre pour leurs besoins

Ils ont tous tué en ton nom

 

Ô Dieu !

Ne voulais-tu pas que l'on convertisse notre ennemi ?

Ne voulais-tu pas que l'on comprenne notre ennemi ?

Ne voulais-tu pas que l'on aide notre ennemi ?

Ne voulais-tu pas que l'on aime notre ennemi même s'il nous tue ?

Ils ont tous fait la guerre

Ils ont tous tué en ton nom

Ils sont tous coupables

Sans doute voulais-tu l'anarchie sur terre ?

 

 

Sommaire   19    www.anarchistecouronne.com

 

 

La théorie anarchiste

 

La théorie du chaos

C'est si un papillon bat des ailes d'un côté de la planète

L'autre côté de la planète est affecté

La théorie anarchiste

C'est si un papillon bat des ailes ici

L'autre côté de l'univers est affecté

Ce que cela signifie ?

Les circuits électriques de notre cerveau sont capables d'influencer l'univers

Vos idées influencent l'univers à un niveau insoupçonné jusqu'ici

Un jour la science rattrapera ces théories

La distance et le temps sont relatifs, l'espace-temps est relatif

Relatif et changeant selon les points de vue

Selon votre point de vue...

Vous êtes en contrôle de votre existence et de celles des autres

Vous pouvez changer la configuration de tous les atomes de cet univers

Vous êtes en contrôle de votre destinée

Vous êtes en contrôle de la destinée humaine

C'est la théorie anarchiste

 

 

Sommaire   20    www.anarchistecouronne.com

 

 

Je connais le nom de Dieu

 

Je connais le nom de Dieu

C'est une bonne bouteille de Brandy

Que je bois la nuit à petites gorgées

Avant de comprendre son infinie sagesse

 

Je connais le nom de Dieu

C'est une bonne bouteille de Whisky

Que je bois la nuit à grandes gorgées

Avant de comprendre son infinie puissance

 

Je connais le nom de Dieu

C'est une bonne bouteille de Scotch

Que je bois la nuit à grands verres

Avant de comprendre son infinie capacité

 

Je connais le nom de Dieu

C'est une infinie série de cannettes de bières

Que je bois la nuit à pleine capacité

Avant de comprendre l'incompréhensible

 

 

Sommaire   21    www.anarchistecouronne.com

 

 

Pardon, je n'avais pas vu ton code barre frontal

 

Tu penses que tu vaux bien quelques millions

Si je te regarde sur la rue, 17,000

Si je te parle, 500,000

Si je pense à toi dans mes écrits, 700,000

Si j'utilise ton visage sur une photo, 1 million

Si j'utilise tes lettres personnelles, 3 millions

Si tu apparais dans un de mes films, 5 millions

Si un de tes messages me donne une idée, 7 millions

Si je m'inspire de ta vie, 17 millions

Si je veux écrire l'histoire de ta vie, 26 millions

Et si j'utilise ton nom dans cette histoire, 40 millions

Garde-la ta tête misérable

Garde-les tes lettres innocentes

Garde-le ton nom ridicule

Garde-les tes idées sans avenir

Et ta vie, va la vendre à Hollywood si tu penses qu'elle vaut tant de millions

Mon lecteur de code barre, je le garde pour ma marchandise volée, merci

 

 

Sommaire   22    www.anarchistecouronne.com

 

 

Nouvelle vie à vendre !

 

Viens ici, viens, n'aie pas peur

Tu as vu cette montre ?

Elle fonctionne très bien, c'est une Dunhill

Regarde ce calendrier électronique, ça calcule à quelle heure ton bus va arriver

Regarde, regarde, dans mon sac

J'ai tout

 

Viens ici, viens, n'aie pas peur...

Un porte-monnaie neuf ?

Des cartes de crédit ?

Tu veux te refaire une vie ?

Un passeport canadien neuf ? Ça ouvre toutes les portes !

Une carte d'immigration en ordre ?

Un baptistaire en règle ?

Une carte d'assurance-maladie, merveilleux !

Une carte d'assurance sociale, encore mieux !

 

Viens ici, viens, n'aie pas peur...

Un nouveau nom

Une nouvelle nationalité

Une nouvelle identité

Une nouvelle personnalité

Pas cher, pas cher

Faut s'adapter aux nouvelles réalités

 

Viens ici, viens, n'aie pas peur

 

 

Sommaire   23    www.anarchistecouronne.com

 

 

Votre nouvelle Mercedes est prête Sir Jagger

 

L'histoire m'appartient car je l'ai entendue aux premières lignes

Mon nouvel emploi est de reconduire les Mercedes aux Messieurs et Mesdames de Londres

N'ayez crainte monsieur Jagger, je suis un professionnel, votre nom ne sera pas divulgué

J'ai bien noté les numéros de téléphone que vous aviez sur votre téléphone mobile intégré

Et je n'ai guère eu besoin du système de navigation pour vous retrouver à Richmond

J'habite à côté... depuis longtemps j'admire votre maison qui donne sur le Thames

La personne qui a été clé à votre fortune est ma meilleure amie

Elle n'avait qu'à ne pas convaincre son mari de chanter pour les Manfred Mann plutôt que les Rolling Stones au tout début

Je vous ai vu entrer et sortir du Richmond Park

Je vous ai servi à l'aéroport d'Heathrow à la caisse

Pour ajouter à l'insulte, je ne vous ai pas reconnu tout de suite

J'ai vu les CDs que vous écoutiez, Elton John, ça fait pitié

J'ai fait une copie de votre ordinateur personnel, beaucoup de merde là-dedans

J'ai apprécié votre télévision DVD

J'ai même écorché votre miroir droit

La faute de votre secrétaire qui voulait que j'entre la voiture dans un espace trop restreint

Le Prince de Galle, ce bon Charles, se surprenait que vous ne fussiez qu'un monsieur

Je reconnais qu'il faudrait être anarchiste pour vous reconnaître tel un Sir

Votre nouvelle Mercedes est prête Sir Jagger

 

 

Sommaire   24    www.anarchistecouronne.com

 

 

Brown Sugar

 

Ô belle héroïne de cette histoire

Nous aurions dû te reconnaître comme telle voilà des années

Mais voilà, nous étions innocents

Nous parlions une langue de vache folle

Notre cerveau n'avait aucune idée

L'héroïne de cette histoire ne meurt pas, fait bizarre

Elle continue de vivre très bien, malgré son buzz permanent

 Elle est en pleine forme

Elle rencontre Elton John, les Rolling Stones, les Dépêche Mode

Et personne ne la soupçonne

Elle est toujours heureuse, elle jouit de cette existence

Elle est drôle, elle est adorable

Elle est affectueuse, elle nous adore

Et j'en connais tous les secrets

Ah, brown sugar how come you taste so good ?

Ah, brown sugar just like a young man should

 

 

Sommaire   25    www.anarchistecouronne.com

 

 

Es-tu encore mon ami ?

 

Oh dear, oh dear

Je t'ai insulté

Je t'ai tout volé

J'ai tout compris de ta vie misérable

Je t'ai pris en pitié

 

Oh dear, oh dear

Tu es mon meilleur ami, mon seul ami

Je t'aime plus que tu pourrais l'imaginer

J'ai cru que tu étais à moi et à personne d'autre

Mais tu as une vie que je ne connais pas

 

Oh dear, oh dear

Qu'est-ce que j'ai fait ?

J'ai tout détruit

En moins de temps qu'il n'en fallait pour bâtir cette amitié impossible

Au moins tu me connais, j'ai été anarchiste depuis le début

 

Oh dear, oh dear

Serait-ce la fin de cette amitié ?

Impossible de pardonner quoi que ce soit ?

Serions-nous des étrangers même en terre promise ?

Il n'en tient qu'à toi

 

Oh dear, oh dear

 

 

Sommaire   26    www.anarchistecouronne.com

 

 

Quelque chose de philosophique

 

Quand ma vie n'a plus aucun sens

Que je suis misérable comme pas un

Qu'une seule envie me vient, le suicide

Vite vite

Quelque chose de philosophique...

 

Les étoiles, le ciel, la lune

L'univers, les galaxies

Le pourquoi de notre existence

Vite vite

Quelque chose de philosophique...

 

Je me meurs

Je pleure

Aucune raison d'exister

Vite vite

Quelque chose de philosophique...

 

Me ramener à quelque chose d'essentiel

Quelque chose d'irréel

Autre chose que cette réalité

Vite vite

Quelque chose de philosophique...

 

N'importe quoi

Je ne sais quoi

Pour me faire oublier

Vite vite

Quelque chose de philosophique...

 

 

Sommaire   27    www.anarchistecouronne.com

 

 

Cher Dieu, laisse-moi en finir

 

J'ai vu ta planète

Tes créatures

Je ne puis m'y identifier

Ils m'ont rejeté

 

J'ai admiré les formes

En tous les endroits

Je ne puis m'y identifier

Je souhaite cesser d'exister

 

Quelle merveilleuse possibilité !

Un cancer, une pneumonie, une maladie incurable

Pourquoi ne pas m'avoir choisi ?

Je suis pourtant né mort...

 

Oh pourquoi ?

Pourquoi m'avoir laissé tant souffrir ?

Pourquoi m'obliger à agir ?

Pourquoi m'obliger à exister ?

 

Aucun but à atteindre

Aucune réussite sociale à aller chercher

Aucun amour qui me contentera

Aucune satisfaction personnelle qui en vaille la peine

 

Culpabilité permanente

Culpabilité immanente

Culpabilité que je ne comprends pas

Ce désir d'accomplir de grandes choses sans en apprécier le retour

 

Laisse-moi donc mourir

 

 

Sommaire   28    www.anarchistecouronne.com

 

 

Vivre l'infini

 

Je voulais accomplir de grandes choses

Je les ai accomplies

 

Je voulais aimer le monde

Je l'ai aimé

 

Je voulais partir sur les océans de l'univers

Je suis parti

 

Je voulais comprendre l'univers

Je l'ai compris

 

Je voulais créer des choses merveilleuses

Je les ai créées

 

Vous ne comprenez pas !

J'ai tout fait

J'ai tout aimé

J'ai tout compris

J'ai tout créé

 

Mais l'oeuvre de Dieu n'est jamais terminée

Elle est en devenir

Elle est tellement plus grandiose

Elle est infinie

Et l'énergie me manque

 

L'énergie me manque pour accomplir de plus grandes choses

Pour aimer à l'infini

Pour comprendre l'infini

Pour créer à l'infini

 

L'énergie me manque pour vivre l'infini

 

 

Sommaire   29    www.anarchistecouronne.com

 

 

Au-delà des guerres

 

Je suis au-delà des guerres

Je n'ai jamais rien entendu des génocides

Un million de morts ne signifie rien pour moi

Dieu n'est qu'une autre invention humaine

 

La souffrance humaine

Les famines

Les guerres saintes

Les croisades

Jamais vraiment assimilées

 

Je n'ai jamais rien appris parce que je vis au présent

Quel est ce présent ?

Vous ne voulez pas le savoir

Car c'est tellement déprimant

 

Les guerres emplissent mon téléviseur

Les génocides sont les nouvelles du jour

La guerre et la mort sont mon petit déjeuner

Mais je vaque tout de même à mes occupations quotidiennes insipides

 

Je vis au-delà des guerres et je m'en fous

 

 

Sommaire   30    www.anarchistecouronne.com

 

 

Prêt à exploser

 

J'ai un mal de tête

Pas de problème

Voici toute mon énergie

Prête à exploser

 

J'ai ce désir en moi

De faire de ce monde un monde

Regardez, c'est là, et ici...

Un vrai monde !

 

Je ne suis pas fou

Je ne suis pas mort

J'ai tout ceci là pour vous

Et c'est prêt à exploser

 

Vous n'aurez pas le temps de voir

Pas le temps d'entendre

Pourtant c'est ici tout autour de vous

Je suis prêt à exploser

 

Je vais motiver un peuple

Je motive un peuple

Avec des murmures

Aussi puissants que des canons

 

Venez, venez !

Je suis vivant !

Je crie à la vie !

On va faire sauter ce monde !

 

Toute la motivation nécessaire pour arriver quelque part

Pour construire un nouveau monde

Pour recréer un paradis terrestre

Vous m'avez entendu !

 

Embarquez !

Il y a encore des choses qui motivent en ce monde

Des choses pour sauver les âmes perdues

On ne peut oublier l'enfer qui veut exploser

 

Ne pas oublier qui nous sommes

Nos origines insipides peuvent devenir grandes

Être fier de ce que l'on représente

Et accomplir une grande destinée

 

Assez de repliement sur soi-même

De pitié pour soi-même

Nous sommes aussi grands que l'univers

Nous sommes l'univers !

 Prêt à exploser !

 

 

Sommaire   31    www.anarchistecouronne.com

 

 

La liberté

 

Il existe une vie après la vie

Une existence après ce qu'ils nous faisaient voir

C'est fort et c'est puissant !

C'est toute l'énergie nécessaire pour renaître

 

C'est l'addition de toutes les bonnes chansons

C'est l'addition de toutes les personnalités anarchistes

C'est ce qui motive un peuple à accomplir l'impossible

C'est ce qui fait d'un peuple un grand peuple

 

Sur les nations de l'univers naîtra cette motivation infinie

Une construction gigantesque débarrassée de ce qui est venu avant

Une nouvelle motivation extraordinaire

Nous allons marcher sur la surface de l'univers !

 

Comprendre l'infinie capacité de chaque chose

Comprendre l'infinie définition du monde

Assimiler le monde entier

Assimiler le savoir global

 

Plus rien ne nous arrêtera sur les civilisations

Plus aucune loi ou mécréant prétentieux

Plus aucune obligation sociale

Vivre et vivre et vivre en toute liberté !

 

La liberté de respirer

La liberté d'agir

La liberté d'être

La liberté !

 

 

Sommaire   32    www.anarchistecouronne.com

 

 

Mépriser la petitesse de l'homme

 

Je vais me prendre au sérieux

Pour une fois dans ma vie

Je vais me prendre au sérieux

Et prendre ma vie en main

 

Je vais faire une différence en ce monde

Et ça commence par un mépris global de ce qui existe

Et une façon de revoir le tout qui n'a rien à voir avec ce que l'on enseigne dans les universités

Et surtout, rien n'à voir avec ce que l'on apprend sur le marché du travail

 

Je vais me prendre au sérieux parce que je peux faire une différence en ce monde !

J'atteins des milliers de personnes qui partagent mon dégoût de la vie

Qui désirent un monde meilleur ne serait-ce qu'en pensée !

Penser un monde meilleur est déjà quelque chose de concret

 

S'il n'y a que par les extrêmes que l'on réussit à comprendre quelque chose

Je serai extrême

Si ce n'est que par l'anarchie que l'on réussit à construire un monde meilleur

Je serai anarchiste !

 

Au diable les définitions de ce qu'est l'anarchisme

Au diable les mouvements anarchistes qui n'accomplissent rien sur cette planète

C'est en pensée, en action et individuellement que cela se fait

Repenser le monde...

 

Un monde différent où plus rien n'existe

Un monde où l'autorité radote des choses incompréhensibles

Vous vouliez un monde anarchiste ?

Eh bien je vais le construire et ça va faire mal !

 

Et ça commence par un mépris de l'univers et de la petitesse de l'homme

L'humain est grand sur l'univers !

L'humain n'a pas à souffrir l'enfer sur terre !

L'humain est aussi puissant qu'une galaxie dans sa course vers l'infini !

 

Réveillez-vous ! Levez-vous !

Dites que vous allez enfin vivre sur les matins de votre univers !

 

 

Sommaire   33    www.anarchistecouronne.com

 

 

L'anarchie

 

L'anarchie, c'est de prendre conscience soi-même qu'il existe autre chose

L'anarchie, c'est de penser différemment du reste du monde

L'anarchie c'est de se débarrasser soi-même de ce qui est étranger à nos désirs

L'anarchie c'est de faire ce que l'on a toujours voulu faire

 

L'anarchie, c'est une anarchie intérieure

L'anarchie n'a rien à voir avec qui que ce soit

L'anarchie n'est pas de battre ou de détruire son semblable

L'anarchie n'est pas l'action dans la rue pour dénoncer quoi que ce soit

 

L'anarchie, c'est une révolution intérieure

C'est une prise de conscience qu'il existe autre chose

C'est une existence qui n'est plus dépendante de personne

C'est la liberté intrinsèque qui guide vers le bonheur et la joie

 

L'anarchie n'est pas politique

L'anarchie n'est pas raciste ou discriminatoire

L'anarchie n'est pas d'en vouloir à autrui

 

L'anarchie c'est de tout remettre en question

C'est d'être au-dessus de tout ce qui existe en ce monde

C'est la recherche d'une motivation à l'existence

C'est de faire ce qui nous rend heureux

Dans un monde où il est impossible d'être heureux

 

L'anarchie, c'est une révolution spirituelle

L'anarchie, c'est un sentiment de liberté

Dans un monde où il n'y a pas de liberté

Et cela est très fort !

  

 

Sommaire   34    www.anarchistecouronne.com

 

 

I don't give a fuck about you

 

Tu penses tout savoir

Tu analyses chacun de mes gestes

Tu m'en donnes une cote de un à dix

Je m'en fous

 

Je suis au-dessus de ces choses parce que je n'accomplis pas une oeuvre grandiose

Je vis par pure nécessité

Je survis par pur instinct

Si t'es pas content, va te faire foutre

 

Tu as tout appris, tu connais tout

Tu sais ce qui est bien, tu sais ce qui est mal

Tu as une idée toute faite de ce que je devrais faire et ne pas faire

Tu penses que tu peux faire mieux

 

Eh bien vas-y, nous rirons de tes déboires

Tu es déjà ce qu'il y a de mieux ?

Raison de plus pour te contredire et te remettre en question

I don't give a fuck about you !

 

 

Sommaire   35    www.anarchistecouronne.com

 

 

Voilà une poésie capable d'électriser toute une génération

 

Il existait un temps où la poésie sauvait des vies

Un temps où un jeune prenait les routes de la France

Pour partir à l'aventure sur l'océan

Et pouvait inspirer tout un monde imaginaire

En un rejet de toutes conventions

Voilà une poésie capable d'électriser toute une génération

 

Il existe un temps où la poésie sauve des vies

Un temps où des jeunes prennent les routes du monde

Pour partir à l'aventure sur l'océan

Et peuvent inspirer tout un monde imaginaire

En un rejet de toutes conventions

Voilà une poésie capable d'électriser toute une génération

 

Il existera un temps où la poésie sauvera des vies

Un temps où des jeunes prendront les routes du monde

Pour partir à l'aventure sur l'océan

Et pourront inspirer tout un monde

En un rejet de toutes conventions

Voilà une poésie capable d'électriser toute une génération

 

 

Sommaire   36    www.anarchistecouronne.com

 

 

Dans la lune ?

 

Tu me regardes

Je ne t'écoute pas

Tu attires mon attention

Tu es dans la lune !

 

Je réponds

Non non, je ne suis pas dans la lune

 

Tu m'observes

Je suis ailleurs

Tu paniques

Tu es dans la lune !

 

Je réponds

Non non, je ne suis pas dans la lune

 

Tu m'épies

Tu es enragé

Tu cries

Tu es dans la lune !

 

Je réponds

Non non, je ne suis pas dans la lune

Je suis bien plus loin que la lune

 

 

Sommaire   37    www.anarchistecouronne.com

 

 

Avoir foi en l'homme

 

hahaha !

eheheh !

hihihi !

hohoho !

huhuhu !

youhou !

 

 

Sommaire   38    www.anarchistecouronne.com

 

 

L'illumination

 

À l'horizon j'ai vu la lumière

Je suis sorti de mon bateau pour mieux entendre

J'ai volé jusqu'à la montagne

Une onde a rempli le ciel

Une musique séduisante m'enchantait

 

De cette lumière j'ai appris

Le son voyage sur les champs

Un vol sur le canal avec les chauves-souris

Les ondes ont rempli le ciel

Et j'ai compris

 

Sur l'horizon se tenaient toutes les réponses

En les plus petits détails devant mes yeux

La lumière, le son, les ondes

J'ai volé partout dans le ciel

En une clairvoyance d'illuminé

 

 

Sommaire   39    www.anarchistecouronne.com

 

 

Je suis éternel

 

Sur la terre

Existe un agencement atomique

Qui occupe un mètre carré

Ce mètre carré est relatif

Il change selon la perspective

Il est plein d'agencements atomiques

Qui tous sont grands sur l'univers

La mort

C'est l'éparpillement de cet agencement

C'est la diffusion de ce monde atomique dans les mondes atomiques

C'est la diffusion de ces mondes atomiques dans le monde atomique

Cela prend cent ans ou mille ans ou des millions d'années

Selon la perspective

Dans l'espace

Je suis éternel

 

 

Sommaire   40    www.anarchistecouronne.com

 

 

Le savoir caché des choses

 

 Connaissez-vous le savoir des initiés ?

Le savoir caché des choses

Je suis un initié

L'initié apprend par lui-même

Il observe l'univers et trouve ses réponses

Et ses réponses sont fausses

 

Êtes-vous un initié ?

Avez-vous observé l'univers ?

Pour apprendre le savoir caché des choses

Avez-vous trouvé les réponses ?

Elles sont fausses

 

Il n'y a pas de d'initiés

Il n'y a pas de savoir caché des choses

Il n'y a rien à apprendre par soi-même

Les réponses sont fausses

Les réponses seront toujours fausses

 

 

Sommaire   41    www.anarchistecouronne.com

 

 

Si j'étais une femme

 

Si j'étais une femme, je serais belle

Si j'étais une femme, je serais mince

Si j'étais une femme, je serais intelligente

Si j'étais une femme, je serais ingénieure

Si j'étais une femme, je construirais une tour qui atteindrait l'espace

Si j'étais une femme, j'aurais 16 enfants qui tous seraient ingénieurs

Si j'étais une femme, je comprendrais tout ce qui se passe autour de moi

Si j'étais une femme, je serais sensible à la cause humaine, les pauvres, les orphelins

Si j'étais une femme, je serais directrice générale

Si j'étais une femme, je serais Jeanne d'Arc

Si j'étais une femme, je serais présidente des Nations unies

Et comme je ne suis pas une femme

Je vais aller m'endormir avec ma bière devant mon téléviseur

 

 

Sommaire   42    www.anarchistecouronne.com

 

 

Si j'étais président des États-Unis

 

Si j'étais président des États-Unis, je parlerais au nom de Dieu

Si j'étais président des États-Unis, je serais un chrétien pur et dur

Si j'étais président des États-Unis, je parlerais au nom des valeurs familiales

Si j'étais président des États-Unis, je serais attentif et bon

Si j'étais président des États-Unis, je serais ferme et dur

Si j'étais président des États-Unis, j'aimerais tout le monde dans la joie

Si j'étais président des États-Unis, je tuerais l'ennemi dans son terroir

Si j'étais président des États-Unis, je serais vieux et sage

Si j'étais président des États-Unis, je serais riche à craquer

Si j'étais président des États-Unis, je construirais une armée puissante

Si j'étais président des États-Unis, je développerais un système de défense infaillible

Si j'étais président des États-Unis, je dominerais la planète

Si j'étais président des États-Unis, je serais pur

Si j'étais président des États-Unis, je serais parfait

Si j'étais président des États-Unis, je serais l'homme le plus puissant

Et comme je ne suis pas le président des États-Unis

Je vais aller aux toilettes me torcher le cul

 

 

Sommaire   43    www.anarchistecouronne.com

 

 

Si j'étais Dieu

 

Si j'étais Dieu, je t'aurais créé, toi misérable bête

Si j'étais Dieu, je saurais ce qui se passe dans ton cerveau sous-développé

Si j'étais Dieu, je rirais de ton petit pouvoir d'autorité

Si j'étais Dieu, tes déboires me feraient rire

Si j'étais Dieu, si tu étais pur, cela ne m'intéresserait pas

Si j'étais Dieu, si tu étais un délinquant en devenir, je m'intéresserais à toi

Si j'étais Dieu, toutes tes lois et tes obligations sociales ne signifieraient rien

Si j'étais Dieu, je te regarderais t'autodétruire avec joie

Si j'étais Dieu, je n'entendrais pas tes prières mesquines

Si j'étais Dieu, un génocide de plus ou de moins ne serait pas la fin du monde

Si j'étais Dieu, je saurais combien misérable tu es dans toute ta grandeur

Si j'étais Dieu, ta vie serait futile

Si j'étais Dieu, ta mort serait futile

Si j'étais Dieu, seul mon plan global compterait

Si j'étais Dieu, seul ce que j'ai prévu pour l'humanité compterait

Si j'étais Dieu, seul le bilan final après la mort de l'humanité compterait

Et comme je suis Dieu

Je vais aller écrire ton histoire

 

 

Sommaire   44    www.anarchistecouronne.com

 

 

Je suis laid

 

Tu pensais que j'étais beau

Que j'étais pur

Que j'étais en ligne avec tes principes

Que je te représentais à ta juste valeur

Surprise et mensonge

 

Tu as vu comment laid je suis

Comment délinquant je suis

Comment alcoolique je suis

Comment drogué je suis

Surprise et mensonge

 

Oh, j'ai été hypocrite

J'ai menti

J'ai laissé croire au monde ce que je n'étais pas

Je suis un acteur

Surprise et mensonge

 

Je suis laid

Je suis délinquant

Je suis alcoolique

Je suis drogué

Réalité et vérité

 

Et qui es-tu pour demander des comptes ?

Qui es-tu pour me dénoncer ?

Qui es-tu pour décrier la fraude que je suis ?

Qui es-tu pour anéantir mon existence ?

Tu es aussi laid que moi

 

 

Sommaire   45    www.anarchistecouronne.com

 

 

Ma terrible sentence

 

Oh pardonne-moi mon Dieu car j'ai péché

Dans ma folie j'ai cru que je pouvais sauver le monde

J'ai cru que je pouvais faire une différence

J'ai cru que j'étais en pouvoir de changer les choses

 

Ils m'ont déporté

Ils m'ont mis en prison

Ils m'ont enlevé tous les droits que je me suis donnés

Ils m'ont enlevé tous les espoirs que je m'étais construits

 

Je le mérite

J'ai été sourd

J'ai été aveugle

Je n'ai pas été à la hauteur

 

Je suis maintenant silencieux

Je suis maintenant invisible

Je suis maintenant mort

Est-ce là ce que tu voulais ?

 

Alors il n'y aura plus de pardon

Plus de compréhension possible

Plus de vision magique

Tu es mort en mon esprit

 

Oh Dieu, comme ta logique nous fait défaut

Comme ton vouloir ne nous atteint pas

Comme ton savoir est ignoré

Ma sentence sera celle de l'humanité

 

Nous avons tous péché

Nous avons tous cru que nous pouvions sauver le monde

Nous avons tous cru que nous pouvions faire une différence

Nous avons tous cru que nous étions en pouvoir de changer les choses

 

Nous méritons tous la mort

 

 

Sommaire   46    www.anarchistecouronne.com

 

 

La démence

 

Une âme tourmentée comme la mienne

Qui a perdu la direction à suivre

Le bon chemin qui conduit au bonheur

C'est une démence accomplie

 

Et dans mon tourment j'emporte toutes les âmes

En une folie infinie au seuil des jours

Toutes ces constructions désuètes

Qui n'ont existées que dans mon imagination

 

Oh God...

Je vois des choses

J'entends des choses

Au-delà de ma compréhension

 

Sauvez-moi !

Je suis au début des temps

Je suis à la fin des temps

Je suis infini

 

La démence s'est accaparée de ma pauvre âme

Je suis devenu fou

Entendez ma prière !

Elle est infinie dans l'espace

 

Je suis pourtant omnipotent dans cet univers

Je contrôle la capacité de chaque chose

Je vois au-delà l'horizon

Le cauchemar de mon existence

 

Je ne suis plus moi

Je n'ai jamais été moi

Je ne serai jamais moi

Une démence accomplie

 

 

Sommaire   47    www.anarchistecouronne.com

 

 

La descente aux enfers

 

Combien de fois me suis-je retrouvé ici ?

Des centaines de fois

Ai-je vu la lumière à l'horizon ?

Jamais

 

Pourtant je n'y suis jamais seul

Je vois des visages familiers

Je rencontre des personnalités connues

Y serions-nous tous ?

 

Ma descente aux enfers est infernale

Elle me brûle complètement

Me gruge l'intérieur jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien

C'est là ma destinée

 

Un zombi dans les antres de ce monde

Une vision limitée sur les sommets de cette vie

Nous tournons tous en rond depuis le début des temps

Comment pourrions-nous être heureux ?

 

Avec cette culpabilité qui nous mange

Ce regret qui nous gruge

Ce remords qui nous tue

C'est la descente aux enfers

 

Eh bien je ne vais pas moisir ici

Je ne vais pas mourir ici

Je vais ramasser mes choses et remonter en surface

Pour avoir tant souffert ici sur terre, je vais moi aussi entrer au paradis

 

 

Sommaire   48    www.anarchistecouronne.com

 

 

Être seul au monde

 

Oh oui, certaines nuits je me retourne

Et je comprends que je suis seul dans cet espace

Il n'existe aucune sortie ou entrée qui me conduit à autrui

Je suis seul au monde

 

Je réfléchis à ce qui se passe dans le ciel étoilé

Je tente de comprendre la réalité qui m'entoure

Je développe mes propres idées, mes propres idéaux

Je comprends que le reste du monde n'existe que dans mon imagination

 

C'est ma vie, c'est ma pensée

Avec les arbres et le feu de camp

Rien d'autre qui existe

Rien d'autre pour m'empoisonner l'existence

 

J'arrive à vous oublier

J'arrive à oublier qu'il existe des tours à bureaux quelque part

Des villes et des populations

Des obligations et des responsabilités

 

Je me retrouve seul avec tous mes concepts

Mes théories sur l'univers

Ma philosophie fait maison

Ma destinée et mon bonheur

 

Je pars seul dans l'espace sur mon astéroïde

Je sors du système solaire

J'explore les autres galaxies

Je suis seul au monde

 

 

Sommaire   49    www.anarchistecouronne.com

 

 

Je m'en vais me trouver une pute

 

Belle esclave de ce monde

Blonde de préférence

Pas trop vieille

Entre 12 et 15 ans

 

Vierge si possible

À souliers à talon haut

Déjà dans le pétrin

Et une dépendance aux drogues dures

 

N'as-tu pas toi aussi des rêves ?

Une envie extraordinaire de sortir de ton trou ?

Une destinée à accomplir ?

Un désir de changer le monde ?

 

Eh bien, tu m'as trouvée

Je suis ta pute

Belle esclave de ce monde

Encore vierge

 

Je suis une surprise

Un dîner romantique avant la baise

Des chandelles qui brûleront toute la nuit

En une explosion d'artifices qui te sauteront au visage

 

Je m'en vais me chercher une pute

Elle sera brune

Elle sera vieille

Elle sera souillée

 

Tu m'as trouvé

Je suis ta pute

Bel esclave de ce monde

En une explosion d'artifices qui te sauteront au visage

 

 

Sommaire   50    www.anarchistecouronne.com

 

 

Sexe je veux du sexe !

 

La plus grande obsession du monde, une libido en action

sexe

Le mot le plus recherché sur tous les moteurs de recherche du monde

sexe

 

Les statistiques sont effrayantes

Tout le monde en veut

C'est partout

C'est la seule industrie qui ne mourra jamais

 

Des martiens qui épieraient nos médias le verraient immédiatement

Le sexe conduit le monde

Le sexe c'est tout

Le sexe c'est la plus grande motivation des civilisations

 

Me crois-tu immunisé ?

J'en mange, j'en jouis, c'est mon obsession

Mes photos

Mes magazines

Mes objets sexuels bizarres

C'est toute mon existence

Inutile de le nier

Je veux du sexe !

 

Je le crie, je le demande, je le revendique

Inutile de le nier

Notre vie en dépend

Sexe je veux du sexe !

 

 

Sommaire   51    www.anarchistecouronne.com

 

 

Anorexia nervosa

 

L'anorexie, la plus belle maladie du monde

On en meurt après avoir compris quelque chose dans l'atmosphère

Se laisser mourir de faim pour la bonne cause

Vivre dans un autre univers

Seul et incompris

Incompris même de soi-même

Après avoir constaté la faillite autour de soi

La vulnérabilité du monde autour de soi

C'est avoir pris la misère du monde et l'avoir mis sur ses épaules

C'est être conscient de quelque chose d'autre inconnu de tous

C'est une attaque sur autrui et ses principes

C'est une guerre pacifique contre la vie

C'est refuser l'existence dans un monde qui ne la mérite pas

Une maladie mystérieuse

Une transformation mystérieuse

Une existence mystérieuse

Une libération...

 

 

Sommaire   52    www.anarchistecouronne.com

 

 

L'aliénation

 

Un jour je me suis réveillé aliéné

Comme vous l'êtes présentement

Mon seul recours est cette anarchie

On a tenté de m'enfermer pendant quelque temps

Le temps que je reprenne mes esprits

Le temps que je comprenne que la vie c'est un jeu

Le temps de comprendre qu'il faut toujours lancer les dés

Le temps de comprendre qu'il faut accepter l'enfer

Prétendre l'apprécier et sourire à la vie

 

Un jour vous serez tous aliénés

Comme je le suis présentement

Votre seul recours sera une aide médicale

On vous enfermera pendant quelque temps

Le temps que vous repreniez vos esprits

Le temps que vous compreniez que la vie c'est un jeu

Le temps de comprendre qu'il faut toujours lancer les dés

Le temps de comprendre qu'il faut accepter l'enfer

Prétendre l'apprécier et sourire à la vie

 

 

Sommaire   53    www.anarchistecouronne.com

 

 

Quelque chose me dit que cette fois-ci...

 

Cette fois-ci lorsqu'ils te demanderont de venir au centre de Londres

Tu n'iras pas avec un air timide et soumis

Cette fois-ci lorsqu'ils te demanderont d'entrer dans le bureau

La peur et l'inquiétude ne seront pas tes sentiments

Cette fois-ci lorsqu'ils te diront que tu es incompétent

Tu n'auras aucune justification inutile à offrir

Cette fois-ci lorsqu'ils te montreront leurs preuves fabriquées

Tu ne seras pas estomaqué et découragé

Cette fois-ci lorsqu'ils te mentiront à tour de bras

Tu ne te mettras pas à mentir toi aussi et à jouer leur jeu

Cette fois-ci lorsqu'ils te feront part de leur décision injuste

Tu vas enfin te prendre en main et les envoyer chier

 

Quelque chose me dit que cette fois-ci...

Tu ne seras pas manipulé par eux

Tu ne te laisseras pas marcher dessus

Leurs mensonges n'auront aucune portée

Tu ne rentreras pas à la maison mort

Tu ne passeras pas trois jours à te lamenter

Tu ne seras pas en dépression permanente

Tu ne te lanceras pas dans ta drogue pour oublier tes problèmes

 

Quelque chose me dit que cette fois-ci...

Tu seras un autre homme

Tu seras fort

Tu vas arrêter de vouloir oublier tes problèmes

Tu vas te prendre en main et arrêter ce combat inutile

Tu vas confronter ton existence

Tu vas passer à autre chose

Tu vas enfin renaître

 

 

Sommaire   54    www.anarchistecouronne.com

 

 

encore et encore et encore

 

Encore une fois je dois faire le bilan de mes maigres accomplissements

Les montrer à ces bonnes femmes dans l'espoir qu'une lumière s'illumine en leur esprit

Qu'une seule me choisisse à travers une pile des maigres accomplissements d'autrui

Je devrai aller au centre de Londres les convaincre que je suis le parfait candidat

Alors que je n'ai qu'une envie, les bûcher sur place

Je n'en veux pas de leurs offres, elles me tuent

 

Je suis beau, je suis pur, je suis parfait, je suis vaillant

Ah ! ma vacheté n'a plus de limites, aucune motivation

Je suis excellent, performant, sensible et honnête !

 Ah ! et une envie extraordinaire de saboter votre compagnie

Le travail d'équipe ? L'esprit d'équipe ? Devenir un avec vous ? C'est moi !

Ah ! vomir partout sur votre travail et vos idées, cela oui

 

Encore une fois je dois prouver que je suis le meilleur

Prendre d'assaut les marchés et remporter des millions aux actionnaires

Qu'ils me choisissent à travers des milliers parce que je suis capable, je suis extravagant

Travailler au centre de Londres et dans toutes les grandes villes d'Europe

Bonjour monsieur, Bonjour madame

Voici comment notre solution vous remportera des millions

 

Je serai votre sauveur, je serai Jésus-Christ, je vous sortirai du trou, moi !

Ah ! le diable en personne fera son entrée

J'ai toutes les solutions et les qualités, les résultats seront phénoménaux

Ah ! une faillite absolue, je ne ferai que trouver les moyens de m'en sortir, encore et encore et encore

Je vous baiserai les pieds, je coucherai avec vous !

Ah ! et je vous cracherai dessus dans votre dos, vous pouvez y compter

 

encore et encore et encore

 

 

Sommaire   55    www.anarchistecouronne.com

 

 

La réalité sociale

 

La réalité sociale, c'est une banque

Une banque qui doit être remplie par un travail d'équipe au parfait diapason

Le seul problème, nous sommes tous des individus

Nous nous détestons tous les uns les autres

La compétition est ce qui remplit notre coeur

Ce qui signifie une jalousie inégalée

Et une destruction infinie de l'autre

 

La réalité sociale, c'est une jungle

Une jungle qui doit se trouver un vainqueur

Le seul problème, je ne veux pas être ce vainqueur, je ne veux plus me battre

Ai-je quelque chose à apprendre à travers cet enfer ?

Vingt ans de merde dans ces compagnies n'est-il pas suffisant ?

À me faire marcher dessus, me faire cracher dessus ?

Qu'y a-t-il donc là que je n'ai pas encore compris qu'il me faut apprendre ?

 

La réalité sociale, ce pourrait être un paradis

Où le profit ne ferait pas la loi

Où la compétition et la hiérarchie n'existeraient pas

Où la jalousie ne serait pas là

Où le stress ne nous mangerait pas tout crus

Où le plaisir et la joie et la tranquillité seraient de mise

N'en avez-vous pas assez de vous détester et de vous entretuer ?

 

 

Sommaire   56    www.anarchistecouronne.com

 

 

Faites tout le contraire

 

Asseyez-vous avec vos parents et notez tout ce qu'ils voudront pour vous

Asseyez-vous avec vos professeurs et assimilez tout ce qu'ils voudront pour vous

Asseyez-vous avec votre employeur et écoutez tout ce qu'il souhaite pour vous

Entendez vos gouvernements local, provincial, national et international et comprenez ce qu'ils attendent de vous

 

Vous serez ingénieur, avocat, architecte ou docteur

Vous serez les meilleurs de votre branche, vous écrirez des briques qui révolutionneront votre champ d'études

Vous serez le meilleur, vous serez celui que les chasseurs de têtes s'arracheront

Vous serez le parfait citoyen marié avec enfants et religieux qui paie ses taxes

 

Écoutez-les tous et vous serez exactement tout ce que tout le monde pense être le mieux pour vous

Par leur définition, vous serez l'être le plus heureux de la planète

Surtout ne déviez pas, ne soyez pas un révolutionnaire, ne remettez rien en question

On vous emportera le monde sur un plateau, vous serez respecté dans le monde entier

 

Ah... n'est-ce pas merveilleux lorsque l'on suit le chemin là tout tracé ?

Lorsque l'on réussit et que l'on gagne bien sa vie ?

Lorsque notre histoire est sans histoire

Et que notre nom ne fait biper aucun ordinateur ?

 

Moi je dis, écoutez toutes les voix d'autorités de cette planète

Et faites tout le contraire

Seulement alors vous aurez l'impression d'être un individu qui avait le choix

Qui était libre et qui aura la chance d'être heureux

 

Peu importe si vous vous réveillez dans un pays bizarre sans y avoir droit

Peu importe si vous n'avez pas l'amour de votre vie juste à côté de vous tous les matins

Peu importe si vous n'avez pas un sou pour vous rendre au lendemain

Peu importe si vous ne mangez pas à votre faim

 

Faites tout le contraire, au nom de votre conscience et de votre liberté !

 

 

Sommaire   57    www.anarchistecouronne.com

 

 

Être marginal et faire la différence

 

Il est toujours possible de quitter ceux qu'on aime

Il est toujours possible d'emprunter d'autres chemins

Il est toujours possible de tout remettre en question du jour au lendemain

Il est toujours possible de recommencer à vivre

 

Être heureux et libre !

Créer son propre univers, même s'il faut réécrire les dictionnaires pour ce faire

Vous serez surpris des résultats que vous pourrez atteindre

Une réussite personnelle qui ira bien au-delà de tous les espoirs d'autrui

 

Il est possible de refaire sa vie !

Il est possible de reconstruire un monde !

Il est possible de réussir selon ses propres principes !

Il est possible d'être heureux !

 

Être marginal n'a jamais été interdit

Perdre le respect des autres n'a jamais été un problème

Dire que les autres ont tort est acceptable

Faire la différence est souhaitable

 

Seul le bilan final à la fin de nos jours compte

Seuls les résultats que l'on souhaitait atteindre soi-même comptent

Il faut se libérer d'autrui

Il faut être marginal et faire la différence

 

 

Sommaire   58    www.anarchistecouronne.com

 

 

Créer un nouveau monde

 

Observez l'univers, puisez-y votre inspiration

Tout ce que tout le monde a dit à venir jusqu'à maintenant,

considérez-le comme faux

Ils se sont trompés, ils sont capables de se tromper

Ils n'en savent pas plus que vous sur aucun sujet, eux aussi sont humains

Le savoir et l'autorité réussissent à s'imposer faute de mieux

À vous de conceptualiser ce mieux, ce nouveau monde

 

Puisez à même l'univers qui vous entoure

Repensez-le à votre façon

Les problèmes à résoudre ?

Les inconsistances ?

Votre façon d'interpréter les choses ?

À vous de conceptualiser ce nouveau monde

 

 Créez, créez, créez ce nouveau monde

En peinture, en sculpture, en musique, en littérature

En des recherches scientifiques, en photos, en films, en virtuel s'il faut

Créez, créez, créez !

Ce qui vous passe à travers le cerveau

Vos instincts, vos impressions, votre objectivité, votre nature

Un nouvel univers est là à attendre d'être découvert

À partir de votre vie imaginée et vos rêves !

Créez un nouveau monde !

 

 

Sommaire   59    www.anarchistecouronne.com

 

 

La voix d'une génération

 

Vous vous êtes levé un matin

Quelqu'un d'autre a su vous motiver à accomplir quelque chose

Vous l'avez nommé la voix d'une génération

Il est peut-être mort après vous avoir électrisé

Vous avez pu faire un bilan rapide de ce transfert d'énergie

Vous l'avez identifié, cette voix merveilleuse

C'est sans doute ce que vous attendiez depuis longtemps

Pour dégriser les matins noirs de vos vies

Alors vous n'avez rien compris

 

Vous êtes cette voix pour toute une génération, personne d'autre

Vous êtes en mesure de construire votre existence

De la voir aussi belle et extraordinaire que vous l'avez toujours rêvée

Cette aventure sera folle et peut-être sans avenir

Tant de sacrifices peut-être inutiles vous penserez

À mourir de faim sans doute

Mais la détermination conduit toujours quelque part

Demeurer motivé, c'est là le secret

Être imaginatif, sauter les obstacles et détruire les barrières

Vous comprendrez peut-être un jour cette motivation

 

La voix d'une génération, c'est votre voix !

Votre motivation, votre construction, votre idéal

Vous l'avez toujours voulu !

Vous savez que vous avez ce potentiel en vous !

Cela attend, cela veut exploser !

N'attendez pas trop longtemps,

vous risqueriez d'entrer trop rapidement dans les réalités sociales

Partez ! Sortez de votre trou ! Allez rencontrer ces gens qui pensent comme vous !

Tout abandonner, tout laisser tomber, tout perdre afin de recommencer une nouvelle vie !

On ne regrette jamais d'être parti, parce que l'on peut toujours revenir

Mais revenir sera toujours très loin de votre esprit

Car aucune régression ne sera jugée acceptable

Vous ferez des erreurs incroyables, vous souffrirez, mais…

Vous serez la voix d'une génération

 

 

Sommaire   60    www.anarchistecouronne.com

 

 

Le rêve britannique

 

Le téléphone sonne, c'est mon drinking buddy de Manchester

Il m'invite encore au Camden Palace où l'on va se saouler la gueule

Une pinte, deux pintes

C'est New Order qui joue

Et soudainement le monde nous appartient

Nous rêvons d'être riches, de partir pour Los Angeles

Pour oublier que nous sommes misérables et que nous cherchons un emploi

Nous parlons encore de démarrer notre propre compagnie

Elle s'appellera The Crowned Anarchist PLC, quel beau nom provocateur

Elle fera des millions et sera un jour coté en bourse

Trois pintes, quatre pintes

Nous faisons honneur aux pubs anglais

Notre côté capitaliste ne disparaît jamais vraiment

Nous cherchons surtout notre propre indépendance

Nous réussirons quelque chose, on ignore quoi

Nous sommes soudainement les plus intelligents et les plus brillants de notre génération

Cinq pintes, six pintes

Notre réalité nous frappe soudainement

Nous ne sommes rien et nous ne serons jamais rien

Incapables de prendre des risques et de se lancer dans des projets de lunatiques

Il faut être fou pour se lancer en affaires, seuls les malades réussissent

Sept pintes, huit pintes

Nous sommes dans un coma avancé

Tout le monde est fou, tous des malades !

Qu'est-ce qu'on fait sur cette terre ?

Neuf pintes, dix pintes

Nous vomissons partout dans les toilettes du Camden Palace

Nous dormons tous les deux sur le bar

Tous nos rêves se sont évanouis dans la nature

Il est beau le rêve britannique comparé au rêve américain !

 

 

Sommaire   61    www.anarchistecouronne.com

 

 

Le rêve canadien

 

Les Canadiens ont des rêves ?

Je n'en avais jamais entendu parler

À quoi cela ressemble-t-il ?

Je l'ignore, j'ai pourtant vécu là pendant quelques années

Je me souviens vaguement d'y avoir étudié quelque chose

Il y a du monde qui parle français là-bas ?

Ils ont des problèmes d'identité ?

Raconte-moi quelque chose de nouveau à ce propos

Les Canadiens ont une culture ?

Laisse-moi rire

Ils ont des auteurs ?

Laisse-moi vomir

Si les Canadiens ont un rêve

Je ne l'ai jamais entendu et je ne veux pas l'entendre

Je suis maintenant un Brits et j'en suis fier

Du plus profond de mes entrailles

Fuck le rêve canayien !

 

 

Sommaire   62    www.anarchistecouronne.com

 

 

Londres

 

Londres

Mes contacts, ma musique, ma vie

J'y fais l'amour

J'y danse

J'y fête

Londres

C'est ma ville

Elle m'a tout donné

Ma vie, mon oxygène, mon bonheur

J'y suis le plus jeune et le plus beau

Tout m'est permis

Londres

Elle m'a donné toutes les chances

J'y ai conquis les hiérarchies sociales

J'y ai fait mes preuves

Je suis devenu quelqu'un

Londres

J'ai tout laissé tomber

Je suis devenu un misérable qui mourait de faim

Et même dans les bas-fonds j'étais l'être le plus heureux du monde

Comment expliquer un tel fait ?

Londres

C'est une énergie extraordinaire

C'est une existence qui en vaut la peine

C'est ce qui m'a sauvé la vie

 

 

Sommaire   63    www.anarchistecouronne.com

 

 

Paris

 

Paris

C'est ma misère sans avenir

Paris ne m'a rien offert mais elle m'a tout pris

Une longue histoire d'amour qui s'est éteinte lorsque j'y suis débarqué

Paris

C'est beau juste en surface

C'est mon enfer

C'est une maladie

Paris

C'est magnifique juste en littérature

C'est grandiose juste en brochures

C'est beau juste idéalisé

Paris

La mer à boire

Un trou noir sans fond

J'y mourais de faim aussi mais c'était pathétique

Paris

Je n'y ai pas dansé

Je n'y ai pas fêté

Je n'y ai pas fait l'amour

On a fini par me jeter dehors

 

 

Sommaire   64    www.anarchistecouronne.com

 

 

Un autre corps mutilé

 

Ce matin encore j'ouvre le journal et on annonce un autre corps mutilé

Oh mon Dieu, je commence à rêver

Peut-être est-ce mon directeur ?

Un de mes collègues sans doute, qui n'en pouvait plus et qui a décidé d'agir ?

Ou peut-être s'agit-il de mon collègue d'en face qui me fait chier depuis le début de l'année ?

Sans doute la compagnie a trouvé un moyen rapide de s'en débarrasser ?

Ah oui, ce doit être cette bitch du personnel qui avec ses mots doux nous fait tourner le coeur

Sans doute quelqu'un vient de se faire mettre à la porte et ne pouvait plus la supporter

À moins que ce ne soit ce ministre qui ment aller-retour et qui est responsable pour ces lois affreuses

Quelqu'un aura probablement voulu lui faire comprendre que ses lois il pouvait se les rentrer dans le...

Oh, c'est sûrement ce prêtre extrémiste qui rend la vie impossible à tout le monde !

On aura jugé son pouvoir trop fort et incompatible avec notre vie moderne

Mmh, et si c'était ce juge qui m'a d'une seule parole enlevé toute liberté ?

Il sera bien difficile d'identifier le coupable dans ce cas...

Oh, oh, c'est mon ex !

Son dernier amant aurait lui aussi trop souffert et dans un élan de grâce l'aurait décapité !

Oh oui, ce pourrait être n'importe laquelle de ces personnes indésirables

Alors je continue à lire et je me rends compte que ce corps mutilé...

C'est moi !

Les coupables sont tous ceux dont je rêvais lire le nom dans le journal ce matin

Eux ils ont arrêté de rêver et ont passé à l'action voilà longtemps

 

 

Sommaire   65    www.anarchistecouronne.com

 

 

Death Valley

 

Un désert infini

Une route infinie

Cette impression que l'on ne reverra plus jamais la civilisation

Un manque d'eau ou de pétrole, c'est tout ce qu'il faut

Sur cette route en décomposition avancée

Où plus aucun touriste ne passe

 

C'est ce moment que tu as choisi pour faire ta nouvelle crise

J'ai paniqué, j'ai pris le fossé

On s'est battu à coups de poing

 La gueule en sang je suis parti dans la montagne, ou peu importe comment tu appelles ces canyons

Je ne voulais pas que tu me retrouves

Je ne voulais plus que l'on me retrouve

J'ai marché longtemps et jamais je ne me suis cru en danger

La rage me faisait oublier que je n'avais aucun moyen de revenir à Los Angeles ou Londres

Toutes mes maigres possessions, tu les garderas

Ce n'est pas la première fois que je laisse tout derrière moi

 

Ta mauvaise humeur est devenue ma mauvaise humeur

Tes problèmes sont devenus mes problèmes

Tes lamentations sont devenues mes lamentations

Ton enfer est devenu mon enfer

 

Et soudainement, là, seul, perdu dans le désert

J'ai regardé le ciel, le soleil et la lune blanche que l'on voit durant le jour

Et je me suis senti bien

Je me suis senti heureux

Ta mauvaise humeur, tes problèmes, tes lamentations et ton enfer

Cela ne m'appartenait plus

Tu étais déjà reparti vers le Névada

J'allais mourir ici, seul, dans la Vallée de la Mort

Et mon humeur était merveilleuse

Je n'avais plus aucun problème

Aucune lamentation à l'horizon, seuls des arbres bizarres

Dans la Vallée de la Mort, condamné à mourir

J'étais au paradis !

 

 

Sommaire   66    www.anarchistecouronne.com

 

 

Los Angeles

 

Lorsque l'Angleterre me jettera dehors

Je deviendrai un immigrant illégal à Los Angeles

Comment ? Dans le Bronx on vend des cartes vertes pas cher

Pourquoi ? Oh...

À Paramount j'ai vu les sound stages dans lesquels on film Star Trek

À Warner Brothers j'ai vécu le film Contact et Matrix

À Sony-Columbia, je suis devenu Gattaca

À Universal j'ai fait partie de tous les films de Spielberg, Zemeckis et Lucas

Vivre dans l'irréalité, c'est ce que j'ai toujours souhaité

Un studio où l'on a reconstruit le monde

Un monde vide et absent modifiable à volonté

Prêt à voir naître n'importe quel nouveau film de science-fiction

Faire de ma vie un film de science-fiction, c'est mon rêve

Si seulement elle était si intéressante and out of this world pour que j'en fasse un film

Ça viendra...

 

 

Sommaire   67    www.anarchistecouronne.com

 

 

Réussir à Hollywood

 

Un verre de vin de trop

C'est ce qui me fera vomir sur le tapis tout à l'heure

Mais avant...

J'ai 19 ans

Je débarque à Los Angeles

Je suis prêt à n'importe quoi

Faire la queue au Zombi Bar

Y rencontrer tout ce qu'il y a à rencontrer

Je suis flexible, je couche avec les femmes et les hommes influents

Dans un monde de misère, on profite de ce que l'on a à offrir

Moi, moi, moi !

Alors tu comprendras que j'ai un petit cerveau, parfait

Un beau corps, parfait

Une volonté infinie de faire déboucher tes projets, parfait

Nous ne sommes pas à Paris, ici on fait des millions, on fait des millions, on fait des millions !

Qui se dépensent dans le temps de le dire

Nous ne sommes pas ici pour les millions

Nous sommes ici pour rencontrer la bonne personne

Je n'essuierai pas les tables,

je l'ai déjà trop fait dans toutes les grandes métropoles de ce monde

Je vais moi aussi faire partie du grand monde

Du monde effrayant d'Hollywood

J'aurai un succès, deux succès, trois succès, un flop

Je sombrerai dans l'alcool puis la drogue

Je serai oublié pendant des années

Je referai surface un jour, lorsque l'on me donnera une nouvelle chance

Je la bousillerai ensuite

Une désintoxication plus tard

Je parlerai des Télétubbies

Il sera temps de me loger une balle dans la tête

Mais j'aurai réussi, l'instant d'un moment

À vivre sur une autre planète

 

 

Sommaire   68   www.anarchistecouronne.com

 

 

Un beau gros cancer

 

À fumer comme un trou

À boire comme un malade

À ne plus dormir la nuit

À découcher à tort et à travers

Je le sens, un beau gros cancer s'en vient

 

Je mourrai jeune, aucun doute

Mais je ne mourrai jamais trop tôt

Un beau gros cancer, quelle libération

Pourvu que je meurs vite

Que je n'aie pas le temps d'en écrire plusieurs chapitres

Pas le temps de me lamenter

Ce sera acceptable

 

Pour peu importe la raison

Les cancers semblent se promener dans les airs

À attendre qu'on les cueille

On les prend pleinement conscient de la menace

On les avale sans trop savoir pourquoi

On pleure ensuite sans raison

 

Mon beau gros cancer je lui donnerai un nom

Le nom le plus beau

Il effacera mon existence

Il sera ma délivrance

 

Mais voilà, il me semble que je n'en fais pas suffisamment

Il me faudrait aller courir nu dans le parc Osterley, comme jadis

Pour être certain de l'attraper plus rapidement

Afin d'en finir une bonne fois pour toutes

 

 

Sommaire   69   www.anarchistecouronne.com

 

 

Cannes

 

Je t'ai rencontré dans un bar de Cannes

Tu ne m'avais pas encore parlé que tu m'insultais déjà

Ton copain travaillait en arrière du bar

Tu m'as emmené dans un endroit très intime

Tu m'as présenté ton ami qui jadis était grand sur la scène théâtrale

Nous sommes montés dans ma chambre du Majestic

Nous avons lu de la poésie toute la nuit

Prévert, Hugo, Baudelaire, Rimbaud

J'ignorais que la poésie pouvait être si belle lorsque lue avec une telle voix

Le romantisme existe vraiment

La passion existe vraiment

J'en ai versé des larmes

Vous êtes partis mais tu es revenu

Nous avons fait l'amour toute la nuit

Comme des amoureux

Tu as dit que c'était chaud et ça l'était

Une nuit magique

Le lendemain je suis reparti pour Londres

Avec un souvenir inoubliable

 

 

Sommaire   70   www.anarchistecouronne.com

 

 

La plus belle de la terre

 

La plus belle de toute la terre habite mon appartement

Je l'appelle ma Mirmy

Une beauté incomparable

Une sensibilité hors pair

Une âme pure qui n'a jamais causé de tort à qui que ce soit

Elle ne pense qu'à jouer

À s'asseoir sur moi

À venir se coller toutes les nuits contre moi

Toute la journée dans mes bras

À m'aimer, à m'apprécier sans condition

Un petit coeur qui bat très fort

Qui a peur du moindre bruit

Mais qui se sent en sécurité près de moi pour la défendre

Une patience extraordinaire

Des yeux pleureurs à souhait

Silencieuse, n'argumente jamais

Je ne pourrais demander mieux

Mais avec la douleur qui vient avec la beauté

Heureusement tu n'es qu'un chat

 

 

Sommaire   71   www.anarchistecouronne.com

 

 

Jamais je n'aurais cru devenir un vieillard

 

Aujourd'hui j'ai fêté mes 29 ans

Je lisais le journal de mon arrière-grand-mère hier

Elle disait que vivre jusqu'à 30 ans était un miracle de Dieu

Elle est morte à 29 ans, juste après avoir accouché de mon grand-père

 Elle aurait pu ne pas l'accoucher ce bébé, et toute ma lignée serait aujourd'hui imaginaire

Mais voilà, trois générations plus tard je suis encore là à déblatérer des niaiseries

Et j'ai moi aussi 29 ans

Être un vieillard n'a rien d'enviable

Il n'y a plus de musique sur le marché pour me satisfaire

Les boîtes de nuit sont hors limite

Je ne prends plus plaisir à rien

Je me lamente sur l'inflation, s'il faut tout dire

Un pain coûte maintenant une livre 29, un penny de plus qu'hier, misère

La fin du monde est proche, aucun doute

Les socialistes gagnent encore du terrain, qu'allons-nous faire ?

Faire la guerre, pas d'autres choix

Et quand tout le monde sera mort

Dieu sera heureux

Car les socialistes et les capitalistes seront tous morts

Devenir un vieillard, la vie ne nous prépare pas pour cela

J'ai toujours cru que j'allais mourir à 29 ans

Il me reste quelques mois pour imaginer cette mort

Mourir de vieillesse serait une mort acceptable

 

 

Sommaire   72   www.anarchistecouronne.com

 

 

Ma grand-mère est morte entre deux portes

 

Toute sa vie ma grand-mère n'a rien accompli

Toute sa vie ma grand-mère n'a eu qu'à s'occuper de ses trois enfants

Toute sa vie ma grand-mère n'a jamais dit un mot

Elle n'avait que Dieu et sa Bible pour la guider

C'est déjà plus que ce que j'ai

Elle était irréprochable et immaculée

Elle n'a jamais rien fait pour offenser son Dieu

Ses enfants étaient déments et cela ne l'a pas affectée

Elle grignotait toute la journée comme un écureuil

Elle semblait insignifiante

Elle semblait morte

Elle habitait à cinq minutes du marché

Elle est morte entre les portes du Canadian Tire qui se sont refermées trop rapidement

À sa mort personne n'a rien eu à dire

Qu'avait-elle accompli à part mettre trois enfants au monde ?

Elle est le pourquoi je suis ici aujourd'hui

Il faudra bien appeler cela un accomplissement

Mais c'est ma grand-mère !

Elle signifie quelque chose, elle vaut quelque chose !

Mais quoi ?

Rien, une vie et une mort vaines

À peine ressenties

Deux ans plus tard on ne le connaissait plus

Comme si elle n'avait jamais existé

On l'a brûlée dans un four crématoire

On a placé ses cendres dans des oiseaux de verre

On a donné un de ces oiseaux à chacun des trois enfants

Un souvenir de nos origines, du comment nous sommes arrivés au monde

Et surtout, du comment nous allons repartir de ce monde

Elle n'a rien fait pour marquer ce monde !

Elle n'a eu aucun impact sur cette planète !

Il est juste que je lui rende cet hommage ici dans ce livre pourri qui aura peut-être un impact

Je pleure aujourd'hui à chaudes larmes pour la première fois

Je pleurerai toujours pour toi

Je ne t'oublierai jamais

 

 

Sommaire   73   www.anarchistecouronne.com

 

 

Laisser quelque chose après sa mort

 

Une constante dans l'histoire de l'humanité

Laisser quelque chose après sa mort

Des enfants, une idée révolutionnaire ou une oeuvre quelconque

Il faut mourir sans être oublié

Avoir légué quelque chose de concret

Avoir marqué le monde d'une manière ou d'une autre

Mais pourquoi ?

Tous les jours meurent des milliers de personnes oubliées qui n'ont rien accompli

Des gens dont la vie a été inutile

Pourquoi faudrait-il contribuer à l'ensemble ?

Pourquoi faudrait-il laisser quelque chose après sa mort ?

N'est-ce pas cette motivation qui nous pousse à faire de nos enfants des génies ?

Ou du moins de leur donner toutes les chances ?

Cette maladie de la réussite nous tuera tous

Elle nous empoissonne l'existence et nous détruit le cerveau

Mourir sans laisser aucune trace sur cette planète, même pas un enfant

C'est acceptable

Mais pas pour moi

Je vais léguer une façon différente de penser

Je vais léguer une nouvelle philosophie

Je vais léguer une révolution, même scientifique

Je vais laisser quelque chose à l'humanité avant de mourir

Je vais léguer les moyens d'aller n'importe où dans l'univers

Et j'aurai un enfant

Même s'il faut qu'il naisse dans une éprouvette dans un laboratoire

Et lorsqu'il demandera qui sont ses parents, vous lui direz l'univers

Mais tout ceci est futile

Les civilisations ne sont pas là pour durer

Nous serons tous morts dans quelques années

Désastre naturel ou autre

Seules survivront les ondes audio et vidéo qui se propagent dans l'espace

Et ce sont ces ondes que nous écoutons pour savoir si d'autres civilisations ont existé

Et personne ne les entendra, car nous mourons trop rapidement sur la ligne du temps

Ainsi ce désir de laisser quelque chose après sa mort est mesquin et rempli de vanité

C'est croire qu'il y aura quelqu'un pour comprendre ces choses lorsque nous serons tous morts

Qu'importent les quelques générations qui suivront

L'impact ne sera jamais si grand ou si important

Tant que l'on ne vaincra pas la barrière de la vitesse de la lumière

Nous mourrons tous dans ce système solaire qui deviendra bientôt inhabitable

Si laisser quelque chose après notre mort est important

Il est temps de remettre en question Einstein

 

 

Sommaire   74   www.anarchistecouronne.com

 

 

Le rêve, c'est tout ce qui compte

 

Ma soeur, qui est la personne la plus importante de cette planète pour moi,

me dit que j'ai du talent

Ai-je du talent ?

 Qu'est-ce que le talent ?

Il n'existe que si reconnu comme tel par autrui

J'aurai du talent le jour où on le reconnaîtra

Ainsi le talent est subjectif

Il n'existe pas en lui-même

Peu importe les accomplissements de la personne

Je pourrais mourir aussi ignoré que ma soeur

Elle pourrait facilement avoir un plus grand impact sur le monde que moi

Sans même en être consciente

 

Je n'aurai jamais de talent

Personne n'a jamais eu de talent

Seule la reconnaissance fait le talent

Et de toute manière, je n'en veux pas de talent

Je ne fais que tenter de survivre au jour le jour

Je ne serai jamais riche ou reconnu

Je n'aurai jamais un impact sur ce monde

Et c'est acceptable

 

Il me reste le rêve d'un monde extérieur au mien

Une autre réalité au-delà de celle que l'on connaît

Cette possibilité de remettre en question les lois de la physique

Cette possibilité de remettre en question les lois naturelles

Repousser les limites humaines

Le talent n'est pas important

Le rêve, c'est ce qui compte

 

 

Sommaire   75   www.anarchistecouronne.com

 

 

La lune pas plus grosse qu'un trente sous

 

Regarde ce trottoir

Ce n'est pas un trottoir, c'est un paquet d'atomes

Il est indistinguable d'avec la rue

Tiens ce trente sous dans les airs

Il est aussi gros que la lune

Ils sont de la même grosseur parce que la distance et la grosseur sont relatives

Relatives à toi

Selon les forces de la gravité en action et la vitesse à laquelle tu vas

Cette lune sera gigantesque, grande, petite ou miniature

Et cela sera sa grandeur réelle de ton point de vue

Maintenant regarde cet atome dans le trottoir

Il pourrait être plus gros que la lune

Selon la gravité et ta vitesse

Tout n'est que perception en ce monde

Lorsque tu calcules la vitesse de la lumière, tu auras 300,000 km à l'heure

Si tu étais sur cet atome et que tu calculais la vitesse de la lumière, tu aurais 300,000 km à l'heure

Mais ta vitesse de la lumière sur cet électron serait différente de la vitesse de la lumière ici sur terre

La lumière sur l'atome irait plusieurs fois plus rapidement que la vitesse de la lumière ici sur terre

La vitesse de la lumière n'est pas une limite, elle est relative au point de vue

Tout comme la vitesse et la masse de tout objet dans l'univers, elles sont relatives

 Tout n'est que perception

Tout est relatif

On peut aller plus vite que la vitesse de la lumière

On peut sortir de ce monde

 

 

Sommaire   76   www.anarchistecouronne.com

 

 

Où sont les grands penseurs ?

 

De tous les temps on a remis en question les religions

De tous les temps on a remis en question les systèmes politiques

De tous les temps la science a connu des révolutions extraordinaires

De tous les temps il y a eu des génies grands penseurs

Mais voilà, on dirait que le monde a arrêté de penser

Nous ne produisons plus de génies

Nous ne connaissons plus de révolutions

Il n'y a plus de grands philosophes

Avec la télévision est venu la fin d'un règne

L'ère futuriste risque de nous passer sous le nez

Trop de choses restent incomprises et inexpliquées

Trop de théories demeurent invérifiées

Trop de rêves se sont éteints avec les siècles

Concevoir l'inconcevable

Comprendre l'incompréhensible

Inventer la nouvelle chose qui changera tout

Penser les nouvelles choses qui remettront tout en question

Ce n'est pas vrai qu'aujourd'hui on ne peut que découvrir une pièce du casse-tête

Les grands penseurs existeront toujours

Ceux capables de tout réinventer d'un coup

Une imagination capable de tout voir

Car une clé ouvre toutes les portes

S'agit de les trouver et de les écouter

Nous sommes à l'ère des télécommunications

À travers tout ce charabia

Sachons au moins entendre les grands penseurs

Et vous, grands penseurs, sachez vous faire entendre

 

 

Sommaire   77   www.anarchistecouronne.com

 

 

J'ai vu un extra-terrestre !

 

Ouh là là !

C'était vert, et c'était bleu, et c'était rouge

Ça parlait une langue indéchiffrable

La tête m'en a retourné trois fois

Ça m'a frappé en plein visage

J'ai vu du blanc, et du rouge, et du noir

Pas eu le temps d'aller chercher ma caméra

Ça m'a flagellé

À mon grand plaisir j'ai joui, j'en redemande toujours

J'ai vu les ovnis que l'extra-terrestre m'a jetés par la tête

J'ai vu rose, et violet, un arc-en-ciel

Ça m'a pénétré le cerveau

On m'a implanté quelque chose

Noir, et gris, et couleur truite d'eau douce

Depuis ça me contrôle à distance

Ça télécharge à même mes neurones

Je travaille encore plus fort

Je ne rentre plus chez moi

Mon appart, était-il brun, et beige, et jauni ?

J'ai alerté la police, les médias et le groupe X-Files du coin

Ils m'ont retrouvé le lendemain à moitié mort sur mon ordinateur au bureau

On m'a entrouvert les yeux

C'était vert, et orange, et couleur gluante

On m'a demandé ce qui s'était passé

J'ai vu un extra-terrestre ! et des ovnis !

Mais après avoir regardé le film de la caméra en circuit fermé

Je me suis rendu compte que les ovnis étaient des dossiers

Et que l'extra-terrestre n'était nul autre que mon patron

Oups !

 

 

Sommaire   78   www.anarchistecouronne.com

 

 

Le poème suivant a été banni dans 53 pays

 

Un matin je me suis levé en manque de cul

J'ai donc décidé d'aller faire un tour sur la ferme de mon grand-père

Dans l'écurie, il y avait une jument superbe

Une jument juteuse

Une belle grosse jument comme on en voit dans les meilleurs films pornos illégaux

Je me suis installé

Avoye ! Ayoye ! Ah, aah, aaaaaahhhh

Enfin assouvi je suis allé dans le poulailler

Qu'est-ce qui m'attendait là mes amis !

Une belle grosse poulette pleine de graisse !

Avoye la poule ! Oui, oui ! Ah, aah, aaaaaahhhh

Et puis je ne pouvais tout de même pas quitter la ferme de mon grand-père,

sans aller faire un p'tit tour à la porcherie

Ah mes amis !

Des grosses truies dégoulinantes, en voulez-vous ? En v'là !

Avoyez les grosses truies ! Hiii Haaa ! Ah, aah, aaaaaahhhh

Et puis au tournant du cabanon

Une belle grosse chatte en chaleur

Ai-je encore de l'énergie pour ça ?

Ouahh ahah ! Olé ! Ah, aah, aaaaaahhhh

Et puis juste avant de partir, une belle petite souris blanche

Ah non, c'est le temps de partir, me dis-je

 

 

Sommaire   79   www.anarchistecouronne.com

 

 

Et celui-ci a été censuré dans le monde entier

 

Un matin je me suis levé en manque de cul

J'ai donc décidé d'aller faire un tour dans un foyer pour femmes violées et battues

[Le reste est censuré mais vous pouvez imaginer la suite...]

 

 

Sommaire   80   www.anarchistecouronne.com

 

 

Pas de filles dans l'armée

 

L'armée ma fille, c'est pour les hommes forts

Les hommes machos

Les hommes bien amanchés

C'est un endroit où l'on se retrouve entre hommes pour jouer aux soldats

C'est pas pour toi

 

L'armée ma fille, c'est un endroit pour les hommes à muscles

Tous nus dans la douche

Avec de gros membres qui pendent bien

C'est un endroit où l'on se retrouve entre hommes pour jouer entre hommes

C'est pas pour toi

 

L'armée ma fille, c'est pour le sexe fort

Les hommes débordants de spermatozoïdes

Remplis de testostérones

C'est un endroit où l'on joue entre nous même la nuit

C'est pas pour toi

 

 

Sommaire   81   www.anarchistecouronne.com

 

 

Oh non ! Un autre scandale !

 

Comment vais-je faire pour sortir de chez-moi ?

On m'a encore arrêté dans la toilette d'un parc avec un homme

Comment pourrais-je marcher dans la rue ?

On a saisi de la pornographie de jeunes filles dans mes vieux fichiers

Comment pourrais-je aller manger au restaurant ?

On me poursuit pour le viol d'un jeune garçon

Comment pourrais-je voyager ?

On a trouvé une once d'héroïne sur moi

Comment vais-je continuer à vivre ?

J'ai assassiné ma blonde dans une chambre d'hôtel et je ne m'en souviens même pas

Comment pourrais-je encore être un artiste ?

J'ai engraissé de 300 livres

Alors j'ai appelé mon avocat et il m'a dit

Combien de millions as-tu mon jeune ami ?

Tant que cela ?

Aucun problème, comme tous les précédents identiques à ton cas

Tu continueras à respirer, à vivre, à créer comme si rien n'était

Le scandale ne sera que de la publicité

Tu seras plus riche qu'avant

Ah, c'est comme que ça marche

Je me disais bien aussi...

 

 

Sommaire   82   www.anarchistecouronne.com

 

 

Je pourrais prétendre être le diable

 

Je pourrais prétendre que je suis un jeune garçon

Encore vierge dans tous les sens du terme

Qui n'a jamais fait l'amour, qui est désespéré

Et qui pleure tous les soirs dans sa chambre

 

Je pourrais prétendre que je suis un anarchiste

À la tête d'une organisation qui va assassiner plein de monde

Parce que je n'ai jamais vécu et que je suis désespéré

À comploter seul dans mon sous-sol tous les soirs

 

Je pourrais prétendre être un maniaque

Qui a violé plus d'une folle

Qui a fait l'amour à la planète entière

Et qui chaque soir pourrait vous rencontrer dans un coin noir

 

Je pourrais prétendre être un fou

Qui a tué plusieurs personnes clés

Qui tue chaque nuit même dans son sommeil

Et qui chaque nuit planifie sa prochaine victime

 

Je pourrais prétendre être Dieu le père créateur du ciel et de la terre

Qui joue avec la destinée d'autrui

Les fait naître, les contrôle, les tue à son bon vouloir

Et qui chaque sept jours recrée l'enfer terrestre

 

Mais tant que je ne fais que prétendre

Peut-on m'arrêter ? m'enfermer ? me bannir ? m'exécuter ?

 Vous n'avez pas de preuve, car il n'y a pas de preuve

Je suis tout juste comme le garçon du voisin d'à côté

Avec une imagination sans limites

Et pour vous, c'est cela qui est inquiétant

 

 

Sommaire   83   www.anarchistecouronne.com

 

 

Une lettre de ma prison

 

La nuit je regarde par les barreaux

Je vois la pleine lune

Mon regard se pose ensuite sur le plancher de ciment

On pourrait croire que je pense à mon repentir

On croira que je pense à ma vengeance

Pourtant je ne pense à rien

Mon coeur est vide

Mon regard absent

J'ai arrêté de vivre

Depuis toujours je retiens ma respiration

Je regarde la lune dans le ciel

Je suis loin, très loin dans l'espace

Je ne me souviens pas d'être né

Je ne me souviens pas d'avoir vécu

Un vague souvenir me revient

Vite oublié entre la toilette et le tabouret

La souffrance humaine

Le désespoir de voir un jour meilleur

Où la vie sera endurable

 

Entre les barreaux j'entends des histoires

On pourrait croire que cela me fait réfléchir

On croira que cela empire ma condition

Pourtant je n'entends rien

Mon âme est sourde

Ma vie est un silence absolu

J'ai arrêté de vivre

Depuis toujours je fais la sourde oreille

J'entends les étoiles dans le ciel

Je suis loin, très loin dans l'espace

Je ne me souviens pas d'avoir entendu pleurer à ma naissance

Je ne me souviens pas d'avoir entendu quoi que ce soit

Une vague parole me revient

Vite oubliée entre la chandelle et mon lit

La misère humaine

Le désespoir d'entendre un jour meilleur

Où la cacophonie des civilisations sera endurable

 

 

Sommaire   84   www.anarchistecouronne.com

 

 

Le pouvoir des mots

 

Une femme ratatinée par l'âge

Qui rétrécit à vue d'oeil

Au-delà la douleur de ce monde

Je lui apporte une rose

 

Parfois vous n'êtes que désabusé de la vie

Parfois vous n'êtes rien d'autre que de la viande morte

Au-delà la douleur de ce monde

Je vous apporte des roses

 

Parfois c'est le reste du monde qui semble désabusé

Il semble vouloir s'enlever la vie

Au-delà la douleur de ce monde

Je lui apporte des roses

 

Je l'ai lu, je l'ai entendu, je l'ai vu

Un univers qui se referme sur lui-même

Au-delà la douleur de ce monde

Il n'y a plus de roses

 

 

Sommaire   85   www.anarchistecouronne.com

 

 

Oh Gloria, si tu n'avais pas tant aimé le cidre

 

Oh Gloria, tu étais belle avec tes cheveux blonds

Tes passions, tes désirs et ton goût pour le fantastique

Oh Gloria, si tu n'avais pas tant aimé le cidre

Tu aurais pu voir tes trois enfants grandir

Tu roulerais encore sur les rues d'Isleworth

Tu préparerais tes cuisses de poulet le jour de Noël

 

Oh Gloria, tu étais fascinante avec ta personnalité libertine

Tu inventais des raisons pour aller retrouver ton ex-mari que tu as toujours aimé

Tu t'es battue pour sauver tes enfants de la misère

Tu gardais des poules et des canards dans ton jardin

Tu représentais bien ta génération

Tu as eu un impact considérable sur tous ceux que je connais

 

Oh Gloria, étais-tu aussi belle qu'on raconte ?

Je ne t'ai jamais vue, même pas une photo

Pourtant on parle de toi tous les jours

Qui donc étais-tu pour ainsi marquer ma vie ?

Je ne le saurai jamais

Oh Gloria, si tu n'avais pas tant aimé le cidre

 

 

Sommaire   86   www.anarchistecouronne.com

 

 

Tu te souviens lorsque l'on a volé cette banque ?

 

 

Nous étions jeunes, nous étions innocents

C'est le maître qui avait pensé à tout

Il a fait son temps en prison

Mais quel génie

Tous les soirs les commerces du coin venaient déposer leur sac à argent,

dans la petite porte de cette banque perdue non surveillée

Ce soir-là, une petite pancarte leur disait qu'il y avait un problème,

qu'il fallait déposer les sacs dans l'autre compartiment

Et ce compartiment était rempli de balles de ping-pong

Facilement on a récupéré tous les sacs

On a fait des milliers de dollars

Ça a fait les journaux

Nous sommes partis pour les Bahamas

Nous avons profité de cet argent jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien

À notre retour nous savions qu'il était temps d'arrêter

Et voilà comment les crimes demeurent impunis

Sans même une conscience pour nous ronger l'esprit

C'était la belle époque

 

 

Sommaire   87   www.anarchistecouronne.com

 

 

Je t'ai attendu toute ma vie

 

Écoute, c'était ta première visite à Londres depuis que tu m'as abandonné à Toronto

Tu viens ici quelques jours pour que l'on se rappelle le bon vieux temps

Que l'on sorte dans les bars que j'ai eu le courage de découvrir après ton départ de Londres

Mais voilà, tu as décidé de partir seul explorer Londres la nuit

Tu sors en disant que tu rentreras dans quelques heures

Tu ne rentres plus

J'ai attendu toute la nuit, tu sais

À écouter ce CD que tu m'as donné

Je l'ai depuis cassé en deux

Triste, car il m'avait beaucoup inspiré

Vers 6 heures du matin je me demandais encore si tu allais arriver

Mais tu n'es jamais revenu

Et c'est cela notre vie à Londres

Nos six derniers mois ensemble

Je téléphonais du travail, tu n'étais pas là

Toute la journée, tu te promenais ailleurs

 Si le courage t'était venu, à ce point, de me dire que c'était fini

Je l'aurais compris

J'aurais arrêté de déprimer

J'aurais moi aussi sorti sans toi

J'aurais moi aussi rencontré quelqu'un

Mais tu ne m'as jamais rien dit

Tu m'as menti

Tu m'as laissé souffrir

Tu m'as trahi

Et je t'ai pardonné

Parce que le jour où tu m'as enfin abandonné à Toronto

Je suis reparti pour Londres

Vivre dans les extrêmes

J'ai découvert un nouveau Londres

Et jamais je n'ai été aussi heureux

 

 

Sommaire   88   www.anarchistecouronne.com

 

 

Je vis à l'opposé du monde

 

Ça fait sept ans que tu m'endures

Je me couche à sept heures du matin lorsque tu vas travailler

Je me lève à six heures du soir lorsque tu arrives

J'écris toutes les nuits depuis des mois

Je bois et je fume comme un malade pour trouver l'inspiration

Tu n'as jamais dit un mot

Tu m'as toujours aimé

Tu m'as compris

Je ne peux pas en dire autant du reste de la planète

Ils n'ont jamais rien compris

Ils n'ont jamais rien voulu comprendre

C'est inacceptable

Ça ne se fait pas

Pour eux il n'existe qu'une voie

Travailler de 8h à 20h dans la cité, acheter une maison

Se marier, avoir des enfants

Je suis tellement loin de cette réalité

Je serai toujours tellement loin de cette réalité

Car elle me fait tant vomir

Mais ce n'est pas comme si j'avais le choix

Comme excuse, je dirai

Que c'est Dieu qui me le demande

C'est la destinée qui me le demande

C'est la magie de l'imaginaire qui est en jeu

Il me faut créer le plus bel univers qui soit

Recréer un monde différent de la réalité pourrie d'autrui

Et s'il me faut mourir au bout de mon oeuvre

Je mourrai au bout de mon oeuvre

 

 

Sommaire   89   www.anarchistecouronne.com

 

 

L'univers relatif

 

J'ai découvert un matin en lisant un magazine

Que l'espace et le temps étaient relatifs

J'ai imaginé que si la distance est relative

On peut aller n'importe où dans l'univers instantanément

J'ai construit une probe que j'ai réduite au magnétisme jusque dans l'infiniment petit

Elle s'est échouée sur une planète verte inhabitée

J'ai ensuite construit un vaisseau spatial

Je me suis réduit au magnétisme jusqu'à l'infiniment petit

Et je suis arrivé à cette planète verte des millions d'années plus tard

J'ai découvert que ma probe écrasée sur la planète avait été utile

Les microbes avec le temps ont donné des humains

Qui ont eux aussi survécu aux intempéries, aux astéroïdes et aux dinosaures

J'ai pris contact avec les indigènes qui ont vénéré ma probe pendant des millénaires

Conscients que c'était le début de leur existence qui se tenait en face d'eux

Ils m'ont accueilli tel un Dieu

Puis je suis reparti dans mon vaisseau

Je me suis réduit encore une fois dans l'infiniment petit, afin d'atteindre ce qui est ici l'infiniment grand

Que me restait-il à faire ?

Écrire un poème de science-fiction

 

 

Sommaire   90   www.anarchistecouronne.com

 

 

Une belle histoire d'horreur

 

Vous désirez entendre la plus belle des histoires ?

Un drame policier, peut-être

Une merveilleuse histoire d'amour

Où l'héroïne mourra à la dernière page sous un train

Peut-être voudrez-vous même voir le sang gicler ?

Et voir le beau visage de notre héroïne une fois que la grande roue l'aura déchiqueté ?

Oh, vous aimez le sang, vous aimez les accidents

Les coups de feu, la mort au premier plan

Cela remplit les journées, cela évite de trop réfléchir

Les dinosaures qui écartèlent des scientifiques

Des automobiles qui s'écrasent sur les passants

Des avions qui s'écrasent sur des bâtiments

Les bombes nucléaires qui anéantissent des villes

Et les astéroïdes qui feront disparaître la population entière

Sauf que tout ça c'est la réalité

Le réel a depuis longtemps rattrapé la fiction

Vous aimez les belles histoires d'horreur

La réalité lorsqu'elle diffère de votre quotidien ennuyant

Vous voudriez que l'on vous tire dessus à coup de fusil

Vous voudriez recevoir une bombe nucléaire par la tête

Une guerre bactériologique serait fascinant comme distraction

C'est que la routine tue

Les grandes conspirations, ça signifie que la vie n'était pas aussi vide qu'elle en avait l'air

Il y a un mystère à élucider

Une vérité à découvrir qui remettra quelque chose en question

Un combat qui en vaudra la peine

S'il faut la fin du monde pour enfin apprécier cette existence

Apportez-la cette fin du monde

 

 

Sommaire   91   www.anarchistecouronne.com

 

 

Quel buzz !

 

Quand soudain mon cerveau pense bizarrement

Je regarde, mais je vois différemment

Mes idées s'illuminent au grand jour

Même tard la nuit

Merveilleux buzz

Soudainement je marche sur Harrow Road

Je vois plein d'Africains et d'Indiens

Je demeure dans le coin pauvre de Westbourne Park

Mais voilà, je suis aussi un immigrant et je suis pauvre

Je m'écrase sur un gros sac vert sur le bord de la rue en sortant de la station

J'écris, j'écris, j'écris mes meilleures lignes, ma plus grande inspiration

Et personne ne me questionne, personne ne trouve cela bizarre

Ils sont tous aussi fous que moi

J'habite un logement pour les pauvres

Mais je ne suis pas sur l'aide sociale, je n'y ai pas droit

Mais je suis heureux, si heureux

Un canal, des logements en décomposition, des églises de la haute ou basse Church of England

Oh merveilleux buzz

Et je continue jusqu'au cimetière de Kensal Green

J'ai vécu des jours et des jours dans ce cimetière

J'ai parlé au curé de la paroisse

Il fait partie de cette histoire

Il a fait l'histoire

Il m'a inspiré des pages et des pages

Harrow Road

Jamais je ne me suis tant senti chez moi

 

 

Sommaire   92   www.anarchistecouronne.com

 

 

 

Nous sommes énergie

 

Tu crois que j'ai fait ce que tu voulais faire

Tu n'as pas eu le courage, je l'ai eu pour toi

Mais tu te trompes

Tu as ce courage en toi

Tu es ce que je suis

Je suis une copie conforme de toi

Tu es mon inspiration

Lorsque j'écris, c'est toi qui écris

Comment pourrais-je te faire comprendre ?

Nous sommes inséparables

Nous pensons de la même manière

Nous agissons pareillement

Tu es tout pour moi

Tu es mon énergie

Ensemble nous sommes forts

Ensemble nous allons marcher sur ce qui existe

Nous avons tous les deux souffert

Nous avons tous les deux traversé ce qu'il y avait de pire sur cette planète

Nous penserons tous les deux ce nouveau monde

Nous le repenserons

Nous le changerons

Les idées ne sont-elles pas fortes ?

Les idées ne remettent-elles pas tout en question ?

Les idées, c'est ce qui change le monde

Oublions tout le reste

Oublions l'enfer de leur réalité

Nous allons marcher sur une autre planète

Nous allons trouver les moyens de partir très loin d'ici

Nous allons repenser l'univers !

 

 

Sommaire   93   www.anarchistecouronne.com

 

 

Vous êtes des zombis

 

Quand mes parents me parlent

Quand le prof parle en avant

Quand mon supérieur radote

J'ai peine à garder les yeux ouverts

Je lutte pour me réveiller

Pour constater la réalité là tout autour de moi

Tout cela n'existait pas hier

Alors que je rêvais que je sauvais le monde de la misère

C'est que moi je ne vis que dans mes rêves

Et mes rêves sont idioties pour le monde extérieur

Pourtant mes rêves sont forts

Ils remettent en question toute leur autorité

Mes obligations et mes devoirs moraux

Je suis un zombi le jour

Je suis un révolutionnaire la nuit

Mais cela va changer

Je serai un révolutionnaire le jour

Je rêverai au grand jour

J'écraserai tout le reste du monde dans ma marche

Vous serez les zombis de ma réalité

Vous êtes les zombis de ma réalité

Car j'ai le pouvoir de tout changer

Et vous pensiez que j'étais un zombi

Que j'éprouvais de la difficulté à garder les yeux ouverts

Afin d'entendre vos conneries

Mon Dieu, vous n'avez encore rien vu

Mon Dieu, vous n'avez encore rien entendu

Mon Dieu, les zombis vont se réveiller !

 

 

Sommaire   94   www.anarchistecouronne.com

 

 

Ma dernière cigarette, ma dernière bière

 

J'ai gratté mes fonds de tiroirs pour terminer mon travail

Jusqu'à ma dernière livre hypothéquée

Je dois maintenant déclarer faillite

J'ai ouvert ma dernière bière

Je fume ma dernière cigarette

Après je dois trouver un emploi

Revenir au monde actif après tant de critiques

Recommencer la roue à l'infini

Accumuler cette expérience peut-être utile à mon travail

Je vais travailler pour quelqu'un, pour l'ensemble peut-être

Classer des papiers, entrer des données dans une machine

Recevoir des messages, envoyer des messages

Voyager dans les métros trois heures par jour

Mourir asphyxié dans les métros trois heures par jour

Recevoir une pitance misérable

Indigne de ce que mon père demandait en retour de ma naissance

La fierté, l'honneur, le respect, la vanité

Et je réussirai encore une fois

Je réussirai à m'intégrer complètement encore une fois

Devenir une partie de l'ensemble

Mourir avec l'ensemble

Ma dernière cigarette, comme je voudrais qu'elle dure une éternité

Ma dernière bière, comme je voudrais la reboire et la reboire

 Encore une fois c'est la rupture

Je viens d'écraser ma dernière cigarette

La fin d'un monde

 

 

Sommaire   95   www.anarchistecouronne.com

 

 

Au diable le conformisme

 

Je n'ai jamais souhaité être différent

J'ai toujours voulu faire partie du groupe

Cela ne m'a jamais amusé d'être pointé du doigt

De me faire battre

Et puis quoi encore

J'ai toujours été perçu tel un danger

Un danger au conformisme nécessaire à la société

Suis-je donc un danger ?

Suis-je donc si effrayant qu'il faille m'éliminer ?

Je n'avais pas compris que l'on n'avait pas le droit de déroger à la règle

Pas le droit de dire que ce que l'on apprenait n'était pas vrai

Pas le droit de penser différemment de l'ensemble

Mais je ne m'excuserai plus

Je suis différent

Je pense différemment de l'ensemble

On me dit weird

On me classifie dangereux

Eh bien je serai weird

Je serai dangereux

Je vais aller jusqu'au bout de votre névrose

Je vais tout remettre en question

Je vais vous remettre en question

J'accomplirai mon vrai rôle de marginal

Je rassemblerai tous les marginaux de cette planète

Et je deviendrai trop fort pour que l'on puisse encore me battre

Je suis différent

J'agirai en conséquence

Au diable le conformisme !

 

 

Sommaire   96   www.anarchistecouronne.com

 

 

J'ai envie de chier

 

J'ai envie de pisser

J'ai envie de chier

J'ai envie de dégueuler partout

C'est cela que vous avez construit

C'est le sentiment que j'ai en regardant vos accomplissements

Ce n'est pas assez, ce ne sera jamais assez pour moi

Mais que faites-vous donc ?

Vous ne le voulez pas ce monde meilleur ?

Ce monde où nous pourrions tous être heureux ?

Qu'est-ce qui vous arrête ?

Comment pensez-vous donc ?

Ce n'est pas une histoire de lois

Ce n'est pas une histoire de politique

C'est une histoire d'amour

Aimer son prochain et le laisser vivre !

Ne trouvez-vous pas en votre coeur l'idée de sauver l'espèce ?

Tout ouvrir, même vos entrailles ?

De quoi avez-vous peur ?

Qu'un monstre sous votre lit vienne vous mordre les pieds ?

Oubliez votre satanée religion

Oubliez vos satanées lois

Oubliez la surprotection du cerveau de vos merveilleux enfants

Oubliez pendant un instant votre bout de terrain à protéger

Oubliez votre drapeau !

Nous sommes plus que ça

Nous sommes en voie de disparition

Nous allons disparaître de la surface de la terre

Il faudra partir

Partir de ce monde

Loin, loin, très loin

Recommencer ailleurs

Tout recommencer ailleurs

Aurons-nous seulement cette chance ?

 

 

Sommaire   97   www.anarchistecouronne.com

 

 

Pas de pardon

 

Si vous avez profité de la misère d'autrui

Si vous avez une grosse maison et deux automobiles

Si vous n'avez jamais compris qu'il existait un moyen d'améliorer les choses

Il n'y aura pas de pardon

Ce n'est pas assez d'être la princesse Diana, avoir une charité et de visiter les hôpitaux

Ce n'est pas assez d'être mère Teresa et de s'occuper des malades

Vous n'avez rien compris

Il n'y aura pas de pardon

Ce n'est pas assez d'avoir aidé les pauvres

Ce n'est pas assez d'avoir recréé un nouvel univers

Ce n'est pas assez d'avoir sauvé le monde

Il n'y aura pas de pardon

Vous êtes purs et parfaits

Vous avez gagné votre ciel

Vous êtes Jésus-Christ ressuscité !

Ce n'est pas assez

Il n'y aura pas de pardon

Vous n'avez rien compris

Peu importe ce que vous faites

Peu importe ce que vous pourriez faire

Cela n'a pas d'importance

Il n'y aura pas de pardon

Vous ne gagnerez pas votre ciel

Vous n'irez pas au paradis

C'est pas comme ça que ça marche !

Il n'y aura pas de pardon

 

 

Sommaire   98   www.anarchistecouronne.com

 

 

La nouvelle ère

 

Nous approchons la fin d'un règne

Un monde où toutes les lois seront différentes

Où les frontières n'existeront plus

Une liberté nécessaire à la survie de l'espèce

Peu importe les guerres, les religions ou les systèmes politiques en place

Une révolution grandiose s'en vient

Rien ne pourra l'arrêter car ça viendra automatiquement

Presque naturellement

Un seul humain sera responsable et il sera inoffensif

C'est le résultat de son travail qui affectera tout

Et l'on embrassera ses résultats

On se réjouira des conséquences

On découvrira un nouvel univers

Nous irons où bon nous semble

Le temps ne sera plus une limite

À l'aube de la civilisation

S'ouvrira une nouvelle ère

 

 

Sommaire   99   www.anarchistecouronne.com

 

 

Je suis Jésus-Christ fils de Dieu

 

Je suis les agencements de ce monde

Je suis né pour vous construire

Je suis né pour vous anéantir

Je suis le verbe organisateur de l'univers

Je souffle la vie en les vibrations des particules

Je souffle la mort en les vibrations des particules

J'organise la vie et la mort à mon vouloir

Je vous offre une Bible

Je dicte vos lois

Je vous offre une mythologie

Je suis Jésus-Christ fils de Dieu

Voilà, je l'ai dit

Je n'ai plus rien à ajouter

 

 

Sommaire   100   www.anarchistecouronne.com

 

 

Téléchargez la version MS Word (doc)

Téléchargez la Première Partie version MS Word (doc)

La Première Partie sur le Net

 

___________________________________________

 

rm@anarchistecouronne.com ------- rm@crownedanarchist.com

www.anarchistecouronne.com ------- www.crownedanarchist.com

 

 
 
   

 

 

L'Anarchiste Couronné Littérature

En direct de Londres pour le Monde Entier !

 

Pour la première fois, qu'est-ce qui se passe vraiment ici ? Et qu'est-ce qui a changé dernièrement ?

Les Nouvelles au 1er décembre 2001


   
BIO-BIBLIOGRAPHIE
[Une présentation en profondeur de Roland Michel Tremblay et de ses 14 livres à l'honneur sur le site de l'Anarchiste Couronné Littérature. Beaucoup de lecture gratuite sur ce site, même des quatre livres publiés que vous pouvez lire en entier gratuitement.]

 

DENFERT-ROCHEREAU
[Roman.
Les sectes religieuses. Comment y sommes-nous attirés ? Pourquoi y demeurons-nous ? Pourquoi remettons-nous notre vie en question alors que nous en avons entendu toutes les horreurs ? Une philosophie mystique, un savoir caché nous y attire et nous y garde. Maintenant publié chez iDLivre.com.]

 

L'ANARCHISTE
[Poésie Noire. Vous serez frappé par ce livre. Positivement ou négativement, l'Anarchiste Couronné décline toute responsabilité. 16 ans ou plus. Maintenant publié chez iDLivre.com.]

 

L'ATTENTE DE PARIS
[Roman.
L’Attente de Paris présente un jeune homme amoureux de deux femmes à la fois. Entre Ottawa, Paris et New York, il doit faire des choix et tenter de réaliser son rêve qui  est d'étudier à la Sorbonne de Paris. Maintenant publié chez iDLivre.com.]

L'ÉCLECTISME
[Aux limites de l'existence, l'Éclectisme fait son entrée.
Un livre qui se voulait illisible mais à portée profonde. Le sujet est celui d’un voyage dans l’univers et dans la tête. Un bilan absolu de toutes les philosophies et des courants de pensées que la planète ait portés depuis les derniers millénaires. Maintenant publié chez iDLivre.com.]

 

LA RÉVOLUTION
[
La Révolution, par sa prose poétique, montre le cheminement de René dans sa réussite sociale et amoureuse qui l'emmènera à une finalité plus grande, soit la découverte de la fin de l'océan. Il abandonne donc les siens pour s'embarquer sur l'océan à la découverte de sa finalité. Il émet des hypothèses sur l'Univers, mais ignore jusqu'à la rotondité de la Terre.]

 

VERTS ET VERS LES CHAMPS
[
Verts et Vers les Champs est composée de trois parties. La première se caractérise par de courtes nouvelles à propos de la vérité et de la liberté. La deuxième partie se nomme Lettres de R.M. et aborde la difficulté d'accepter les valeurs inculquées. Enfin, La Voix de la Vérité, c'est les Quatre Piliers qui symbolisent la voix de l'autorité qui impose une vérité.]

 

 THÉÂTRE, version Québec THÉÂTRE, version France
[Antoine/Antonia Amour et Médiocrité. La Légende de Val-Jalbert.
Roland Michel Tremblay s'est également intéressé à un théâtre bien éloigné de celui de Michel Tremblay, le célèbre écrivain québécois. Ses pièces de théâtre s'inspirent d'un village abandonné autour du Lac-St-Jean au Québec : Val-Jalbert.]

LE BOX SUR LE SEVEN DIALS
[Roman Fantastique.
Raymond se réveille chaque matin dans une toute autre réalité où plus rien n'est comme la veille. À travers le voyage schizophrénique d'un aliéné et les multiples changements qui s'opèrent chaque jour, Raymond aura la chance de découvrir qu'il a une conscience et il apprendra à la changer.]

UNDERGROUND
[
Dans un style direct et franc, Roland Michel écrit une trilogie dont le premier volet est Underground, une sorte d'essai à moitié fictif qui décrit la vie dans les grandes métropoles du monde. Une version roman en est issue et a été publiée chez iDLivre : L'Attente de Paris. S'est rendu aux finales du Concours pour jeunes auteurs de la Banque Nationale de Paris, le Journal Le Monde et Gallimard. Style franc, direct et très drôle.]

 

MIND THE GAP
[Deuxième volet de cette trilogie commençant avec Underground.
 « Aujourd'hui j'ai appris quelque chose d'extraordinaire. Merveilleux, phénoménal, aberrant, effrayant, ça a changé ma vie ! Je suis en train de descendre les escaliers roulants de la station Piccadilly Circus de l'Underground de Londres et je flotte littéralement : JE N'APPARTIENS PAS À LA GÉNÉRATION X !» La version roman s'appellera l'Attente de New York.] 

 

NO WAY OUT
[
Troisième et dernier volet de la trilogie qui décrit la vie dans les grandes métropoles du monde. Cette fois c'est l'univers torontois, new-yorkais, londonien et bruxellois qui est dépeint. Les aventures d'un jeune dans l'univers des bars, pubs, clubs, aux prises avec des relations multiples et l'alcool. La version roman s'appellera l'Attente de Londres.]

UNDERGROUND UNCUT
[Non relu, non corrigé, non coupé. 650 pages de plus que la version officielle de l'Underground.]

LES ÉLÉMENTS URBAINS LONDONIENS
[
Les Éléments Urbains Londoniens aborde la vie sociale hiérarchique dans l'univers des conférences européennes. Le thème principal est : qu'est devenue la vie de l'humain enfermé à jamais sous la terre à voyager vers le centre de Londres, une ville faite de ciment, à travailler dans une tour à bureau où la verdure n'existe plus ?]

 

LES ENFANTS DU SABBAT
[Scénario de film, d'après le livre d'Anne Hébert le plus puissant jamais écrit au Québec. Vous pouvez lire le début du livre ici même.
L'histoire concerne une soeur dans un couvent qui soudainement redécouvre son enfance à travers des visions du passé où elle vivait avec ses parents dans les montagnes. Elle se découvre d'étranges pouvoirs qui viennent de sa mère et cette sorte de sorcellerie va amener la damnation du couvent.]

 

THÉORIE DU RÉTRÉCISSEMENT DE L'UNIVERS - LA RELATIVITÉ UNIVERSELLE 
[La remise en question d'Einstein, enfin en français. Voici une nouvelle façon de voir l'univers qui remet en question la physique actuelle et pousse la relativité aux limites de la compréhension. On m'a déclaré ignorant ou génie, mais personne ne m'a contredit encore. La version anglaise est plus complète: The Shrinking Theory.]

AUX INFINIS DE L'UNIVERS
[Essai philosophique. J'ai décidé d'en écrire un livre assez compliqué pour qui ne connaît rien à la relativité, mais qui devrait tout de même être accessible, car moi aussi je ne suis qu'un amateur.]

 

THE RELATIVE UNIVERSE
[Roman de science-fiction en anglais dérivé de mes théories scientifiques.
Un groupe de scientistes envoi un vaisseau spatial très loin dans l'espace tout simplement en le réduisant dans un laboratoire. L’infiniment petit où ils envoient le vaisseau devient l’infiniment grand pour les astronautes qui s’y trouvent, et ils perçoivent maintenant la Terre comme étant dans l’infiniment petit. En effet, pour eux la Terre est très petite, et l’électron sur lequel ils se trouvent est très gros puisqu’ils y atterrissent.]

 

 SCANS
[Vous trouverez ici quelques lettres d'Anne Hébert, des brouillons de certains de mes livres ainsi que des dessins. Il y a même la couverture d'un cahier de l'Underground sur lequel on peut voir tous les noms que je considérais pour ce site avant de trouver Héliogabale dans le dictionnaire et faire le lien avec l'Anarchiste Couronné d'Artaud.]

MANIFESTE et NAISSANCE
[de l'Anarchiste Couronné. Assistez à l'histoire complète de ce futur Éditeur. Avis aux investisseurs. Cela passera à l'histoire!]

 

TÉLÉCHARGEZ TOUS LES LIVRES DE RM D'UN COUP
[
Au format: Acrobat Reader (PDF)

MS Word (DOC)

MS Reader (LIT).]

 

ENTREVUE RADIO-CANADA
[
L'entrevue que Roland Michel Tremblay a donnée à Radio-Canada à l'émission Bernier et Compagnie.]

 

FILMS
[En format WMV de Windows Media Player. Il Festino di Pasta, film par Patrice Bégin avec Béatrice Picard et Robert Gravel. Mon grand-père qui lit l'Anarchiste, la vraie Diane Ouellet de La Légende de Val-Jalbert.]

 FILMS EN ANGLAIS

[Sheila MacLeod en entrevue, Londres et l'endroit où j'habite.]

 

LE LIVRE FRANÇAIS
[
Vous pouvez acheter les quatre livres publiés de RM au format de poche sur le site Le Livre Français.]

IDLIVRE ÉDITEUR
[
RM a maintenant quatre livres publiés à Paris aux Éditions iDLivre. Vous pouvez y télécharger quatre de ses livres gratuitement en version PDF.]

 

MOBIPOCKET
[
Il est également possible d'acheter les quatre livres publiés de RM au format électronique pour les Pocket PC/PDA/Palm Pilot/e-books.]

LE CERCLE DES POÈTES et le CERCLE LITTÉRAIRE
[Une brochette des meilleurs auteurs l'Internet, plusieurs déjà publiés. Il s'agit ici des cercles officiels des poètes et littéraire, rien de moins. Surveillez bientôt le lancement du livre des membres grâce au partenariat entre iDLivre et l'Anarchiste Couronné!]

 

POINT DE VUE
[Voici une collection de mes points de vue sur plusieurs sujets, en particulier pour l'instant les commentaires qui font partie de mon forum de discussion sur ma page du Salon du Livre Virtuel qui a pris place en juin 2001 sur l'Internet.]

PHOTOS
[Saguenay-Lac-St-Jean, Val-Jalbert, moi et ma famille (Québec, Canada), Halifax, Amsterdam, Barcelone, Tenerife, Paris, Catacombes, Denfert-Rochereau, Cité Internationale Universitaire de Paris, Parc Montsouris, Canal du Midi, Cannes, Londres et banlieue, Angleterre, Cornouailles, Tintagel, Paramount Pictures & Warner Bros Studios (Californie).

5000 photos occupant 400 MB d'espace. Vous pouvez les utiliser gratuitement si vous mentionnez : (Source : www.anarchistecouronne.com). Contactez-moi si vous désirez gratuitement une meilleure définition de certaines photos.

 Vous pouvez également télécharger les 7 photos qui sont dans la bio-biblio (en couleur et en noir et blanc) en cliquant ici: tremblayrmphotos.exe]

 

DOSSIER DE PRESSE
[Ce dossier de presse est identique à ma bio-bibliographie sauf qu'il se limite à décrire mes 4 livres publiés.]

 

GAY LONDRES
[Voici une compilation de ma contribution à la Toile Gaie Mondiale dont je suis devenu le correspondant londonien. Gay Londres est la meilleure, sinon la seule page en français de tout ce qu'il faut savoir sur la scène gaie londonienne. Vous y trouverez une liste des bars et clubs gais de Londres ainsi que plusieurs articles sur ma vie londonienne. Nouvel article à chaque mois.]

 

TRADUCTION
[Pour traduire mes écrits. Allez y coller des bouts de textes pris sur ce site.]

 

Natali Leduc

LE SCRATIPOIND
[Le Scratipoind ou l'histoire d'une cuillère à thé. L'histoire la plus fantastique et loufoque jamais écrite, inspirée de la pataphysique. Vraiment, une réussite littéraire sans pareil, un livre bien plus intéressant que tout ce que j'ai lu dans ma vie.]

Franck Meyrous

SOLEIL DEVANT
[Enfin Franck me permet de mettre en ligne sa pièce de théâtre Soleil Devant. Cette pièce était à l'origine un roman appelé KY761 que je souhaitais mettre en ligne depuis 1995. Plusieurs niveaux d'interprétation, psychologique à souhait, cette pièce sera bientôt montée en France.]

[Surveillez dans quelque jours un deuxième livre de Franck sur le site de l'Anarchiste Couronné Littérature : Bord d'Attaque.]

 

Patrice Bégin

L'ENVERS DE LA PHILARMONIQUE D'ANVERS
[Patrice est l'être le plus artistique et talentueux que je connaisse. Il a écrit le meilleur roman français jamais écrit, et je le sais, j'ai étudié 7 années à l'université en littérature. Et vous lirez cet extraordinaire roman très bientôt sur le site de l'Anarchiste Couronné (plus que quelques jours d'attente).]

[En attendant, n'oubliez pas de visionner son film en français sur le site de l'Anarchiste Couronné Films : Il Festino di Pasta.]

   



L'Anarchiste Couronné    Top 100    Annuaire    Cercles    Forum    Ch@t    rm@anarchistecouronne.com