L'Anarchiste Couronné Top 100 Annuaire Cercles Forum   Ch@t RM Tremblay

anarchi2.gifanarchis.gifL'Anarchiste Couronné Littérature

Anarchiste Denfert Attente Paris Éclectisme The Crowned Anarchist Top 100 Directory


   
 

L'Anarchiste

 

Troisième Partie

 

La Suite de L’Anarchiste

 

Poésies Noires

 

 

 

 

Roland Michel Tremblay

 

Téléchargez la Première Partie version MS Word (doc)

Téléchargez la Deuxième Partie version MS Word (doc)

Téléchargez la Troisième Partie version MS Word (doc)

La Première Partie sur le Net

  

44E The Grove, Isleworth, Middlesex, Londres, TW7 4JF, UK

Tél./Fax: +44 (0) 20 8847 5586     Mobile :  +44 (0) 794 127 1010

rm@anarchistecouronne.com    www.anarchistecouronne.com

 

 

___________________________________________

 

 

L’Anarchiste, Recueil de poésies noires

La première partie de l'Anarchiste a été publié à Paris chez iDLivre Éditeur.

 

Peut-on encore allumer les masses ? Peut-on encore motiver une génération à accomplir quelque chose de concret ? Peut-on encore scandaliser un peuple et fabriquer une légende ? S'il faut décrire une génération, il ne faut pas y aller par quatre chemins, il faut viser juste. Ce qui est anarchique en fait n'est peut-être que la réalité commune à tous. Sinon, c'est là où l'anarchie commence.


Roland Michel Tremblay a publié certaines pages de L'Anarchiste dans Les Saisons Littéraires (Les Éditions Guérin, 8 avril 1997, numéro 10) et ces pages ont été publiées à nouveau dans un livre appelé Poètes québécois d'aujourd'hui, 1994-1997 (Guérin Éditeur, 1998, Montréal, Québec, Canada). D'autres poèmes de L'Anarchiste sont parus dans ENVOL, Revue de Poésie (Vol. VI, No 2, 1998, Les Éditions du Vermillon, Ottawa, Ontario, Canada). En 2001 certains textes de l’Anarchiste se sont retrouvés dans le livre
Poètes des Saisons des Poètes, Anthologie 1994-2001 publié chez Guérin Éditeur. Ce qui confirme ce que l'auteur a toujours cru : on devient poète par accident.

Disponible en Anglais  (www.crownedanarchist.com/anarchist.htm)

 

ISBN : 2-7479-0013-4

Prix public : 59FF/ 9 Euros.

En téléchargement gratuit sur : www.idlivre.com/rolandmichel.tremblay

Achetez-le sur le site Le Livre Français :

www.livre-francais.com/?tliv=14&idliv=2-7479-0013-4


 

 

___________________________________________


 

Sommaire

Un fusil sur ta tempe

La genèse

L'infini

Juste lorsque je croyais avoir compris

La paix intérieure

Prostitué aux idées des autres

La propagande

Un bon gros burger

Le Pôle Nord

Le terrorisme aux premières lignes

C'est un honneur pour moi

Hello darlin'

Tu peux rester après la classe ?

Pas de show sans héroïne

Je suis monsieur Eastman

Gore Vidal habitait l'appartement à côté

Consultant Duty-Free pour Dunhill à Heathrow

Le monde est en train de mourir

Ah, tu es cool ?

Le monde est décourageant

J'ai tout dit.

J'ai joué à des jeux vidéo pendant 10 ans

J'ai coulé mon dernier examen de physique

Un grave problème d'autorité

Est-ce un crime ?

 

Un marécage rempli de queues de poêlons

Achète une pinte de lait !

Je comprends

Tu as menti

Elle s'est transformée en monstre

Elle a toujours été un monstre

I am the talk of the town

Je devrais être mort

Mon Frankenstein marche déjà dans la foule

Je suis votre esclave

Votre vie insignifiante

Pour qui tu te prends ?

Quand tu rêves de grandeur, je me masturbe

Une petite Hitler en puissance

L'innocence n'est jamais innocente trop longtemps

Je suis votre Vierge Marie gonflable

Un roman policier sur la M3

L'Anarchiste est numéro 1 sur la liste des best-sellers du New York Times !

Les Américains parlent ma langue

Se libérer de l’enfer

Le point de sursaturation

Vivre à votre rythme

I know you !

Enfin je meurs

   

Oh mon Dieu !

Tu as ouvert les portes de l'enfer

Je suis l'Esprit Saint

 

 

 

Un fusil sur ta tempe

 

Un fusil sur ta tempe

Pour te faire comprendre

Le vide éternel

L'insignifiance de cette destinée

Je vois maintenant qu'il n'y a rien au-delà l'horizon

Rien à attendre de rien

L'ironie de cette existence

Je tire

 

Une bombe sous ton siège

Pour te faire comprendre

Le noir de cette logique

La violence de l'ensemble

Je vois maintenant qu'il n'y a aucun espoir à l'horizon

Rien à attendre de personne

L'enfer de cette conscience

Je fais sauter

 

Une guerre mondiale sur ta tête

Pour te faire comprendre

Le mal de ce monde

L'inutilité de cette planète

Je vois maintenant qu'il n'y a rien à voir dans l'univers

Rien à attendre de l'espace

L'illusion de la science

J'explose

 

 

 

La genèse

 

Avaient-ils même un espoir en la vie ?

Une joie de voir la clarté du jour envahir l'espace ?

Pensaient-ils déjà à la science, la philosophie et la politique ?

Croyaient-ils découvrir la psychologie un jour, tard dans la soirée ?

Et le monde merveilleux des finances, quand donc a-t-il vu le jour ?

Suis-je le premier qui ait vu le futur grandiose de l'homme ?

Cela se nommait le monde du marketing et des ventes

Avec des directeurs de projets et des chefs de direction

Dieu aurait créé ces choses par ironie ou par vengeance

 

J'ai vu un jardin jadis

Des radis, des carottes et des tomates

La terre et les fleurs

Je n'ai pas vu écrit dans le ciel l'avènement du monde des affaires

Ni de la misère politique

Je vois la joie d'un incapable et d'un ignorant

Qui marche libre de tout fléau et toute pensée

Sortir sans pression ni titre

Et marcher toute la journée sans réfléchir à quoi que ce soit

Un monde qui a oublié son existence

Un monde qui ne pense plus

Mais qui respire et qui vit

 

Je marche dans le vent

J'apprends à désapprendre

À oublier ce que l'on tente de comprendre

À me libérer de ces machines et ce bruit

À fuir ces gens qui courent dans toutes les directions

Je recherche l'inaction

Je désir le vide absolu

Je veux vivre

 

 

 

L'infini

 

 J'ai cru comprendre le concept de l'infini

Voir mon corps s'étirer relativement dans toutes les directions

Voir le temps arrêté et à la fois multiplié par lui-même

J'ai vu une beauté du monde impossible à modeler

Des champs d'énergie sans début ni fin

Des orages électriques célestes couvrant l'univers entier

Voir à travers le temps ce qui est venu avant et ce qui viendra après

Ce pouvoir de voir la réalité à l'infini où le présent n'a jamais existé

De comprendre et d'interpréter les infinis de cette réalité

Il y a bien davantage à voir, à comprendre et à vivre en ce monde

Une multitude d'événements simultanés invisibles

Et une capacité d'absorber les différentes lignes de l'expérience

Je vois tout, j'expérimente tout, je sais tout

Je vis à l'infini

 

 

 

Juste lorsque je croyais avoir compris

 

Chaque fois c'est la même chose

Je pars en peur

Je ramasse toutes mes données

Je fais l'analyse du siècle

Je présente mes résultats révolutionnaires

Puis le lendemain je sors de la maison

Je comprends que j'avais tort

Je vois que j'ai tout compris de travers

Et pour cause

Il n'y a jamais rien eu à comprendre

Juste une prétention

Un désir de tout s'accaparer et de réussir

Réussir quoi ?

Quoi voir à la vie d'autrui ?

Qu'y a-t-il donc à espérer ?

Tous les éléments en action

Toutes les interactions tous les jours en tous les endroits

La pression qui monte, la chaleur de la masse

L'excitation généralisée d'une foule déchaînée

Qu'y a-t-il donc à comprendre ?

Juste lorsque je croyais avoir compris

 

 

 

La paix intérieure

 

La pureté de l'esprit

La clarté innée

Le cerveau respire

Bloup ! tombé...

Allez oup ! tombé...

aaaaaaahrup !

 

Quelle belle journée

Une si belle brise

Allons marcher dans le parc

Ah ! Les arbres en fleurs !

J'en ai besoin maintenant

Je veux m'assoupir ici

M'endormir pour des siècles et des siècles

Me réveiller le jour où tout le monde aura disparu

 

Je ne pense plus à rien

J'ai fait le vide

Je me rempli de cette vue

Il commence à pleuvoir

Je suis dans la terre

Je vois le ciel bleu

Et les oiseaux

 

Quelle belle journée ?

Je n'ai même pas osé sortir de mon lit ce matin

J'ai contemplé l'idée de vivre

Et je me suis rendormi

 

 

 

Prostitué aux idées des autres

 

C'est moi tous les jours

Dans la rue, au travail, à l'appartement

Me prostituer sans raison

Pour une bouchée de pain

 

De grands projets pour l'avenir de l'humanité !

Des idées révolutionnaires pour mettre à genoux tout un pays !

Des concepts et des concepts qui pleuvent du ciel !

Tout effacer dans ma marche, tout écraser

 

C'est moi tout craché

Sur la surface de cette table

Une réflexion dans le miroir

Oh, je suis beau à l'intérieur

 

La violence !

Les tueries !

Les morts qui s'empilent !

Être vendu aux idées des autres !

 

Je me prostitue pour vous

Vous vous prostituez à mes idées

Les résultats sont effrayants

Trente millions de morts envoyés à Coventry

 

Je suis maintenant riche

La prostitution paie bien

Vous êtes maintenant aliénés

Il est temps de tout faire sauter

 

 

 

La propagande

 

Je vis dans le plus beau pays du monde

Le premier ministre est l'être le plus intelligent de la planète

Il a tout remis en question

Je mange maintenant à ma faim

 

L'économie roule sur l'or

Mon emploi paie une fortune à comparer à ce que je gagnerais ailleurs

C'est que l'ailleurs meurt de faim

Et moi je vis dans le pays le plus riche qui soit

 

C'est ridicule, l'argent tombe du ciel !

Pourtant dans le coin où je travaille on ne fait que de la finance

Qu'est-ce que cela veut dire ?

Cela veut tout dire, car je mange à ma faim

 

La vie est merveilleuse !

Je pleure de joie !

Regardez-moi ! le bonheur se lit sur mon visage !

Nous vivons sur la plus belle planète de l'univers !

 

Attachez-moi, car je n'en peux plus

La joie et le bonheur m'étouffent

Tout est tellement parfait que ça crisse comme les pneus de ma nouvelle voiture

Aaaaahhh !!! Dieu a enfin entendu nos prières

 

Quel beau pays !

Quel riche culture !

Quel merveilleux système !

C'est trop ! Tuez-moi, quelqu'un !

 

Je veux tout lâcher

Je veux que l'on me largue dans l'espace

Je veux fuir loin au-delà de notre système solaire

Un fusil dans ma main cette nuit, et je n'y serais plus demain

 

 

 

Un bon gros burger

 

Je rêve d'un bon gros burger dégueulasse acheté dans une foire

Comme à Manchester voilà quelques années

Le plus bon et le plus dégoulinant de tous

Que j'étais incapable de me payer et que mon bon ami de Liverpool m'a acheté

Il ne saura jamais l'impact que ce burger a eu sur ma personne

Ah, j'en ai l'eau à la bouche

C'est que je n'ai rien mangé depuis des jours

J'ai mangé ces frites graisseuses un jour à Gand en Belgique

Ouh... comme elles étaient bonnes

Je rêve de ces beignets frais achetés à Las Végas l'an passé

Ce que je donnerais aujourd'hui pour une bonne tourtière du Lac-St-Jean

Une poutine, une galvaude, whatever, n'importe quoi

Un des pâtés à la viande de mon grand-père, et ses brioches

Et un sandwich pain baguette au Comté de Paris

Un sac de cacahuètes que je mangeais autour de mon feu de camp l'été passé

J'ai tellement faim que je mangerais même ces produits surgelés de chez Tesco

La philosophie ne paie pas

Il est vraiment temps que je trouve un emploi...

 

 

 

Le Pôle Nord

 

Je cherche l'endroit le plus exotique où habiter

Le Pôle Nord me semble être l'endroit idéal

Le froid et la neige

L'isolement le plus complet

La peur du début ou de la fin du monde

De la neige en permanence

Qui s'écrase lentement sous nos yeux

Des igloos, des chiens et des traîneaux

On dirait bien le Canada

Le premier et le dernier des endroits où Dieu penserait regarder

Mmh...

Je sens que j'y serais hors contrôle !

 

 

 

Le terrorisme aux premières lignes

 

Je n'ai aucune pitié pour la grand-mère qui croit en son Dieu

Aucune pitié pour le bonhomme habillé en habit et cravate et qui se meurt dans le conformisme

Aucune pitié pour cette femme qui se bat pour être reconnue

Aucune pitié pour cet enfant qui deviendra un monstre à votre image

Je n'ai aucune pitié pour personne

 

Pourquoi devrais-je te prendre en pitié ?

Pourquoi mérites-tu de vivre ?

Pourquoi ta fille mérite-t-elle plus la vie que les 7 milliards autres parasites de cette planète ?

Tu sais que je m'en fous de ton chien, de ton chat et de ton poisson rouge ?

Tu n'as réussi qu'à me faire vomir toute ma vie

 

Oh, tu avais des sentiments, des émotions

Tu étais capable d'aimer ton semblable

Il est un peu tard pour démontrer tout ça

Si tu ne l'as pas fait avant, tu ne l'aurais jamais fait

Tu es incapable de compréhension, de bienfaisance et d'amour

 

Je ne serai pas hypocrite, je ne me cacherai pas pour dire ce que je pense

Lorsque la bombe a explosé, j'étais aux premières lignes

Lorsque le temps est venu, c'est moi qui ai allumé la mèche

Tu n'as jamais pleuré mes morts, je ne pleurerais pas tes morts

Tu es le catalyseur de ce terrorisme

 

 

 

C'est un honneur pour moi

 

Merci, merci !

Je suis tellement heureuse d'être ici ce soir

Ah pardon, un mouchoir

Snif, snif, quelle émotion !

Je suis tellement, tellement heureuse !

Merci, merci à ma mère qui nous écoute ce soir

Merci à mon frère que j'aime tant et qui est mon inspiration !

Merci à mon agent, mes publicistes, mon coiffeur, mon département de marketing

Merci au PDG de la compagnie pour avoir cru en moi !

Et tout le monde l'autre côté de l'Atlantique qui a rendu tout cela possible

J'espère que je n'oublie personne

Attendez, attendez, je n'ai pas terminé, j'ai encore des gens à remercier

J'en oublie sûrement

Mon Dieu !

Et vous mon public, sans qui je n'existerais pas

Mes fans qui m'adorent

Vous êtes ma motivation à continuer

Être reconnue enfin après tant d'années de travail

Snif, snif, merci !

Eh bien je pense qu'il est temps de vous dire la vérité

Nous avons calculé que la fin du monde surviendrait demain matin à midi

Alors il était vraiment temps que vous me donniez ce prix, huhuhu

Quoi ? Pardon ?

Vous voulez reprendre mon prix ?

Vous ne désirez pas attendre jusqu'à demain midi pour voir si j'avais raison ?

Non ?

Eh bien vous méritez tous de crever bande d'imbéciles !

Oui, je vous envoie promener, ignares, ignorants

Hommes de peu de foi

Vous irez tous en enfer !

Gardez-le votre prix, je n'en ai jamais voulu de toute manière !

Vous n'avez jamais eu de crédibilité

Je n'ai pas besoin de votre prix minable

Vous êtes tous ridicules autant que vous êtes

Vous me faites chier

Vous mourrez tous !

 

 

 

Hello Darlin'

 

Hello Darlin'

Tu as entendu la dernière ?

Oui, elle l'a enfin fourré son mec

Il était temps, mon dieu

Non non, love, juste un lait

Ouh, c'est chaud, je me suis brûlé les lèvres

Ah oui, tu sais ce qu'elle a fait ?

Elle l'a laissé deux minutes après la baise

Il était, tu sais... hihihi

Ils sont tous comme ça darlin'

Nous ferons ton éducation

Reste avec nous et tu en verras de toutes les couleurs

Tu vois la scène là-bas ? La semaine prochaine je serai Cher

Tu pourrais être Cybill tu sais

T'inquiète pas, on va te coiffer

On va t'arranger, tu verras

Tu seras la plus belle

Tu veux être Céline Dion ?

C'est ton idole ?

Good for you, love

On va te transformer en Céline Dion, on ne pourra faire la distinction

Une perruque, des dents de vampire, tu n'auras qu'à pratiquer ta voix nasillarde

Titanic, c'est la chanson à chanter si tu veux être Céline

Tiens, tu veux un peu de cette poudre ?

Tu en as déjà eu pas mal

Ça ne se paye pas tout seul, mon jeune ami

Si tu en veux plus, il va falloir que tu nous aides avec le bar

Que dirais-tu d'un emploi de 40 heures par semaine payé en drogues ?

Tu veux être Céline, n'est-ce pas ?

Comme tu es beau avec ta jeunesse et tes beaux cheveux blonds

Je comprends tes désirs, je comprends ton mal

Tu vas voir, on va te transformer en quelque chose de bien

Le monde va te connaître, te reconnaître

On va faire un homme de toi

Oh Darlin'

 

 

 

Tu peux rester après la classe ?

 

Je dois te parler

Je t'ai vu l'autre soir dans ce club

Tu écris toi aussi ?

Pourquoi ne viendrais-tu pas chez-moi demain soir

Tu pourras me montrer tes écrits de futur grand écrivain

N'oublie pas d'apporter une bouteille de vin

 

Ah, charmante soirée

J'ai déjà deux bouteilles d'ouvertes

Mmh, tu es un génie, ma foi

Moi aussi je tente d'écrire

Je me sens mieux depuis que je me suis avoué que je ne publierais jamais

On l'a ou on ne l'a pas, et tu sembles l'avoir

Je vois du génie dans ce que tu écris

Tu iras bien plus loin que tous mes amis écrivains

On ouvre la cinquième bouteille ?

 

Ce que tu es beau... beau et talentueux

Je vois que tu iras très loin

Je suis fier d'être ton professeur

T'inspireras-tu de moi dans tes écrits ?

Mmh, tu sens bon

Tu parles beaucoup de ta recherche d'affection

Moi j'appelle cela de la tendresse

Je la recherche aussi

Tu veux venir t'étendre un peu sur mon lit ?

 

Tu as bien dormi ?

Pourquoi es-tu tout drôle ?

Tu n'as pas aimé la nuit dernière ?

N'as-tu pas enfin trouvé cette affection dont tu voulais tant ?

Nous avons juste 20 ans de différence

Je suis encore jeune et toi aussi

C'est quoi le problème ?

Je ne te comprends pas

 

Tu ne comprends rien à l'existence

Tu es un auteur pourri

Tu n'iras jamais nulle part

Qui voudrait lire de tels enfantillages ?

On commence à écrie à 40 ans, pas avant

Jeunesse effrontée qui croit tout savoir et ça n'a pas vécu

Que pourrais-tu écrire à 19 ans qui vaudrait la peine d'être lu ?

Tu ferais bien mieux d'accepter que tu ne seras jamais publié

Tu devrais commencer à vivre ta vie et oublier ces rêves ridicules

Va te faire foutre ailleurs !

 

 

 

Pas de show sans héroïne

 

Viens déjeuner avec nous au château Laurier

C'est la grande classe

Je te présente mon jeune ami John

Et son petit ami Charles que nous avons ramassé à Disney World la semaine dernière

Nous demeurons tous les trois dans une chambre du château Laurier

Ils font l'amour devant moi, tu sais, cela ne me dérange pas

Oui, oui, je suis responsable de tous les concerts au Stade Olympique de Montréal

Dépêche Mode n'entre pas en scène sans héroïne

Je ne te dis même pas les conditions des Rolling Stones

Parfois il faut trouver les fans qui coucheront avec les stars

C'est vraiment le Jet Set de la société

Ah, ah, ah, ce John, quel merveilleux sens de l'humour

Il est tellement drôle, parfois j'en perds le souffle

John et Charles sont beaux, n'est-ce pas ?

Tu voudrais coucher avec eux, n'est-ce pas ?

La semaine prochaine nous serons au château Frontenac

Ça te dirait de venir avec nous ?

Oublie tes examens, avec moi ton avenir est assuré

Tu vois, j'ai acheté une maison et une auto à John

Tu pourrais toi aussi profiter d'un tel arrangement

Qu'est-ce qui t'arrête ?

Mon cher, tu ne comprends pas comment le monde fonctionne

Tu es jeune, tu es brillant, tu as la beauté

Pourquoi gaspiller tout cela ?

Pourquoi étudier ?

Viens avec nous, je connais John depuis 7 ans

Ton futur est prometteur

C'est comme tu voudras

Triste, tu ne sais pas ce que tu perds

Tu t'en mordras les doigts dans dix ans lorsque tu seras gros et laid

Lorsque ta jeunesse sera morte et que tes études t'auront conduit nulle part

Tu seras un raté, c'est écrit dans ton visage

Tu n'iras jamais nulle part, tu ne sortiras jamais de ton trou

Viens John, partons...

 

 

 

Je suis monsieur Eastman !

 

Bonjour toi !

Tu viens souvent à New York ?

Je n'ai jamais vu personne d'aussi beau que toi

Tes yeux noirs reflètent la beauté du monde

Tu ne sais pas qui je suis ?

J'admets que je suis gros, vieux et laid

Mais je suis monsieur Eastman

Ma limousine est là dehors et elle nous attend

Non, je n'ai aucune carte d'identité sur moi

Mais tu connais le nom Eastman, n'est-ce pas ?

Moi et ma famille possédons Kodak dans le monde entier

Tu te rends compte ? Tous les touristes du monde entier nous connaissent

J'ai un bureau à Long Island, à Paris et à Londres

Voici mes trois numéros de téléphone dans le monde entier

Tu écris ?

Envoie-moi tes livres, tu seras un auteur à succès

Ne sais-tu pas comment la machine fonctionne ?

C'est le marketing qui fait un auteur

On fera de toi le plus grand des auteurs

Tu seras un deuxième Tennessee Williams

L'argent conduit le monde

En autant que tu sois prêt à en payer le prix

Quoi, tu crois que quelqu'un aussi riche que moi se promène avec ses cartes d'identité ?

Je me ferais attaquer, enlever avec une demande en rançon

Ta preuve, c'est ma limousine qui nous attend dehors

 Comment oses-tu me rejeter ?

Moi, monsieur Eastman, l'homme aux millions ?

Pour qui tu te prends ?

Tu penses que tu peux devenir un grand auteur par toi-même ?

Selon tes seuls mérites ?

Laisse-moi rire !

Je te parie que dans dix ans et dix romans plus tard tu en seras au même point :

Nulle part !

Bonne chance mon jeune ami

Tu mourras un écrivain jamais publié

Tu mourras pseudo écrivain oublié

Alors tu te souviendras de monsieur Eastman !

 

 

 

Gore Vidal habitait l'appartement à côté

 

Bonjour mon jeune ami

Alors, tu es seul, perdu sans argent, à New York

Tu connais mes meilleurs amis, voilà pourquoi tu es ici dans mon appartement de la 5ième avenue

Je possède l'édifice, je suis un chirurgien très riche

Central Park est merveilleux de la fenêtre, tu ne trouves pas ?

Tu es un auteur ?

Justement voici la biographie de Gore Vidal, ce célèbre auteur Américain homosexuel

Il habitait l'appartement à côté

Nous n'avons jamais su qui il était avant sa mort

Ça c'était un grand auteur américain, de la trempe de John Steinbeck

Le monde des travestis d'Hollywood, je ne te parle pas

Tiens, ça me rappelle un auteur de ta région

C'est quoi son nom ? Homosexuel, travestis...

Michel Tremblay !

Mais c'est toi, n'est-ce pas ?

Mais tu es un auteur très reconnu !

Ah non, c'est vrai, sa première pièce de théâtre c'était avant ta naissance

Il doit être mort maintenant

Allons au restaurant, tu veux ? C'est moi qui paie

Attention, c'est l'heure de l'opéra, il y a des embouchures partout

Je suis un peu vieux, vérifie si le taxi ne prend pas des routes trop longues

Alors, voici ce que je te propose

Tu restes chez moi

Tu dors dans mon lit

Tu peux rester aussi longtemps que tu le souhaites

Tu peux boire tout mon alcool

Je te donnerai de l'argent de poche

Tu seras mon nouveau protégé

N'est-ce pas une offre en or ?

Non ?

Gore Vidal a écrit ses meilleurs oeuvres juste à côté !

Son appartement est trois fois moins grand que le mien !

Sans moi tu ne seras jamais un Tennessee William !

Tu mourras inconnu !

C'est la seule façon de réussir !

Pourquoi refuser les mécènes lorsqu'ils se présentent à toi ?

Je ne te demande pas de coucher avec moi, nom de Dieu !

Je ne te demande que de coucher dans mon lit !

Tu n'aboutiras jamais nulle part !

Ton nom ne dira jamais rien à aucune génération !

Va écrire ta merde ailleurs !

 

 

 

Consultant Duty-Free pour Dunhill à Heathrow

 

Bonjour mon jeune ami

Tu es un auteur ? I don't give a fuck

I'm British you know

Seule ma pinte de bière après le travail m'intéresse

Tu veux un Ecstasy ? J'ai un grave problème d'héroïne tu sais

Tu veux toujours emménager chez moi ?

Je vais t'aider à quitter ta chambre, je vois que l'on vient de te mettre à la porte

Tu travailles comme caissier dans cette librairie ?

 W.H.Smith... ce n'est pas la grande classe

Je travaille pour Dunhill, je vois les lounges première classe

Je m'occupe des ventes dans la salle d'attente du Concorde

Mais je m'en fous

Dunhill a tout fait pour me mettre dehors

Ils m'offrent £10,000 pour que je parte, merveilleuse compagnie

Je n'ai rien à t'offrir

Je n'ai pas d'argent pour t'aider

Je t'offre de me laisser pour que tu puisses aller vivre ta vie

Mais je t'aime

Je me sacrifierais pour toi

La vie ne vaut pas la peine d'être vécue sans toi

Fuck the world, I don't give a shit

Bienvenue au Royaume-Uni

Monde de Shakespeare, Charles Dickens et Oscar Wilde

Pas de danger de compétition

On ne peut plus écrire comme eux

On peut toutefois imiter Sir Arthur Conan Doyle

Mais bonne chance...

La vie ne vaut rien

Tu viens prendre une pinte down the pub ?

 

 

 

Le monde est en train de mourir

 

Le monde est en train de mourir

Et je m'en fous

J'aimerais accélérer le mouvement

Conduire à une mort plus rapide

Mais quel pouvoir ai-je sur cette planète ?

On analysera ma névrose

Ce désir de voir le monde exploser

Éliminer toute trace de l'existence humaine de la terre

Et j'emporterai le dernier rire dans ma tombe

Car vous ne m'aurez jamais compris

Je joue avec vous

Je joue avec l'analyste

Je lui mens aller-retour

Je est un autre, ne l'oubliez pas

Je suis un mouton

Et je suis blanc, comme tous les autres moutons

Je suis en ligne avec la loi

J'ai fait des études supérieures

J'ai l'expérience professionnelle d'un directeur général

Comme je suis insidieux

Je suis à la fois un socialiste et un capitaliste

J'ai lu Marx, Nietzsche, Machiavel et Staline

Je suis maintenant un mélange explosif

Kaboum, le monde vient de sauter !

Grâce, est-ce trop demander ?

Je suis le pire des anarchistes

Je n'entends pas raison

Tout peut justifier ma mort

Tout peut justifier votre mort

Prouvez-moi que vous méritez d'exister ?

J'offre toutes mes possessions à qui me tueras

Je n'en veux plus de cette existence misérable

Et en bon anarchiste

Je veux emporter le reste de la planète avec moi dans la mort

 

 

 

Ah, tu es cool ?

 

Dans la vie il existe les cools et les non cools

Les cools pensent qu'ils sont cools

Ils le pensent car ils sont influençables

On leur a dit que s'ils s'habillaient ainsi, ils seraient cools

Les non cools s'en foutent, ils ne sont pas si influençables

Il ne suffit pas de bien s'habiller tout en noir, avec des souliers à cap d'acier

Il ne suffit pas de s'habiller en mongol avec des jupes à pois frou-frou pour impressionner le peuple

Il faut aussi pouvoir prouver que l'on est cool

Eh bien, prouvez-le-moi

J'attends, j'ai tout mon temps

En quoi es-tu cool, monsieur ?

En quoi es-tu populaire madame ?

Ah oui ?

Combien intéressant...

T'es rien qu'une bitch

T'es rien qu'un con

Va jouer dans le trafic

Ta bulle va éclater bientôt

Ton univers va s'éteindre bientôt

On en n'a rien à foutre de toi

Et de la petite image que tu veux projeter de toi

T'es pas plus intelligent ou merveilleux pour autant

Va te faire foutre !

 

 

 

Le monde est décourageant

 

Oh mon Dieu, dans quel monde je vis ?

Ils sont tous devenus fous sans exception

Il y en a 7 milliards et ils font tous chier

Je tente de comprendre quel est leur emploi du temps, cela me rend fou

Ils tentent de prouver qu'ils valent plus que la cruche d'à côté

Leur seul but est de monter dans la hiérarchie sociale

Avoir un peu de pouvoir

Changer un détail de cette existence

Plusieurs tentent de survivre sur le dos des autres

Ils étudient pendant 30 ans pour ensuite occuper un emploi qui n'a rien à voir avec leurs études

Leur emploi concerne des choses absolument inutiles en société

Rien qui n'aide à la survie de l'espèce ou à soulager la misère humaine

Même les pauvres noirs Africains sont utilisés

À pourvoir le mercantilisme de charités capitalistes,

qui ont besoin d'argent surtout pour payer leurs employés qui ne font rien

Mais cela n'est pas décourageant comparé au reste

Je ne crois pas que nous avons établi une raison à l'existence

En fait, je pense que l'on confirme chaque jour que nous ne sommes pas mieux que des fourmis,

qui construisent un château qui sera détruit demain matin par le vent et la tempête

Ils ont l'impression d'avoir tout accompli lorsqu'ils ont eu un enfant,

et que cet enfant a étudié pendant 30 ans pour rien

Certains croient en Dieu pour donner un sens à leur vie

Qu'est-ce que cela change ?

Rien, ils sont aussi mesquins et hypocrites que les autres

Je cherche encore, une raison de vivre

Je ne trouve pas, je suis désespéré

Rien ne me motive

Et ce qui motive le monde est d'un déprimant à tout casser

Au moins lorsque je voulais mourir parce que je n'avais pas encore rencontré l'amour de ma vie

J'avais encore l'espoir en un monde meilleur, un monde où je rencontrerais l'amour de ma vie

Maintenant que j'ai rencontré l'amour de ma vie et que j'ai connu les désastres de l'amour

Je n'ai plus espoir en rien

La réussite sociale ?

Je suis monté, je suis descendu, je suis remonté, je suis redescendu

Quel intérêt ? Aucun...

Je ne croyais pas être un anarchiste

Puis un soir, après une bière de trop

J'ai compris que j'étais le pire anarchiste de tous

Vous êtes mieux de ne pas me rencontrer, vous risquez fort de ressortir par la fenêtre

Plus rien ne m'impressionne

Plus rien ne me motive

J'ai perdu la foi en la race humaine

Elle n'accomplira jamais rien de bon

Et pourquoi le devrait-elle ?

 

 

 

J'ai tout dit.

 

Est-ce que j'ai cherché à tout dire ?

Serait-il humainement possible de tout dire de toute manière ?

Et qu'est-ce que ça changerait si j'avais tenté de tout dire ?

Et si j'avais tout dit ? Hein ?

Quoi d'autres y aurait-il à dire de toute manière

Des niaiseries sans doute

De l'inutilité à en mourir

Beuuuuh heuuuuurrrr aaarrrrgh !

Tu vois, je vomis encore, qu'est-ce que cela change, hein ?

Et toi, tu n'as pas tenté de tout dire ?

Peut-être n'as-tu même pas tenté de dire quoi que ce soit ?

Combien de fois as-tu vomis dans les toilettes, hein ?

Jamais sans doute

Tu es heureuse avec ton mari

Il t'a crissé là, si je me souviens bien, non ?

C'est tout ce dont tout le monde parle, de ta longue période de dépression

Les merveilleuses rumeurs, une autre joie de cette existence

Comme si cela m'intéressait d'entendre dire combien tu souffres

Qu'as-tu à dire maintenant ?

Rien ? C'est bien ce que je pensais

Ah oui, c'est la femme idéale que je recherche...

En effet, tu as tout compris

Tu peux résumer ma vie à cela, la recherche de la femme idéale

Ajoutons-y la recherche de la femme idéale pour la violer et la tuer ensuite

On pourra en écrire trois ou quatre premières pages de journal

Et un livre de psychologie complet

Et trois pages d'un livre sur le droit criminel

J'aurai eu un impact sur l'existence

Joie

Je n'ai jamais recherché la femme idéale

C'est dire comment tu n'as rien compris

Pourtant cela ne t'a pas arrêté de me juger

De considérer mon potentiel mort

Et comme je m'en fous

De toute manière, ma chère

J'ai tout dit.

 

 

 

J'ai joué à des jeux vidéo pendant 10 ans

 

Quel enfant prodige as-tu là, ma chère

Vraiment ? Il écrit de la poésie ?

Ahhhhhhhh ! Comme c'est charmant !

 Écrit-il dans le style des Contes Barbares de Leconte de l'Isle ?

Des contes barbares, cela oui...

Il est tellement beau ! Comme un coeur

Toi aussi vieille peau, belle comme une truie

Des A+++ en classe ? Comme il doit étudier fort tous les jours !

Si seulement...

Il est dans sa chambre... mais que fait-il ?

Il écrit de la poésie ?

Non, mais je joue beaucoup aux jeux vidéo, dix ans de ma vie au moins

Mais c'est un génie, ma chère, comme toi

Comme tu dois être fière !

Plein de regrets oui, un enfant incontrôlable

Il écoute de la musique classique, de l'opéra ? Mais c'est merveilleux !

Et du Front 242, rock psychédélique toute la nuit à pleine capacité, pauvres parents

Quoi d'autres ? Il est tellement poli et respectueux

En surface, cela oui

Tu as réussi, je suis très impressionnée

Sauvons les apparences, à n'importe quel prix

Et il a une blonde ?

Oups ! Euh, c'est-à-dire que... bien, je pense que l'heure du thé est terminée

 

 

 

J'ai coulé mon dernier examen de physique

 

Tabarnack, tu as compris le problème de la fusée ?

On met un H et de l'O2 et ça crache de l'eau ?

Christ... encore coulé

Oublie ça, c'est vendredi, j'ai ma bouteille de vin cheap

Je la vomirai dans la première heure, peu importe, on sort ce soir

14 ans, pas de problème

Deux dollars au portier et nous sommes à l'intérieur

On va danser toute la nuit

Effrayer le bon peuple jusqu'à ce que seule notre gang demeure

Écouter de la musique jusqu'à ce que mort s'ensuive

Oublier l'enfer des études

Oublier le reste de la planète

Allez, on va ailleurs

Vont-ils prendre nos deux dollars ?

Oui !

Wow, le bar de la ville

La bonne musique !

Les couloirs, les lumières, le sable et les palmiers

On se croirait sur une autre planète

Et quand je pense au temps que ça nous a pris pour nous décider à venir ici

The Cure !

Le test de math de lundi ? Quel test de math ? J'étudierai dimanche durant la nuit

On se demande comment on réussit à passer à travers nos études

Alors que l'on déteste tant étudier, aucun intérêt

Nous n'y sommes que par obligation

C'est clair que nous n'y sommes pas pour apprendre quoi que ce soit

Mais bien pour se distinguer des autres, système de compétition pourri

Pourtant on dirait qu'il n'existe aucune échappatoire

Il faut passer au travers

Oh God, donne-moi une autre bouteille de vin !

 

 

 

Un grave problème d'autorité

 

Depuis que je suis né vous me dites quoi faire de ma peau

Je n'ai jamais été libre de prendre la moindre petite décision

Et si une fois je me suis levé pour vous dire que je ne ferais pas cela

Si une fois je suis parti pour faire autre chose

Cet autre chose est vite devenu votre plan B

Je faisais encore ce que vous vouliez que je fasse

Vous vous demandez pourquoi j'ai un tel dégoût de l'autorité

Pourquoi je n'accepte pas la critique

Pourquoi je ne supporte pas que l'on me dise quoi faire

C'est que vous avez planté partout ces figures d'autorité toutes puissantes

À tous les niveaux de mon existence

Se tient une autorité pour m'encadrer

Pour vérifier, espionner mes actions

Et si je déroge un tant soit peu, une armée descend sur moi

Des parents, des profs, des superviseurs, des directeurs, des curés

Des psychologues, des policiers, des militaires, des agents de toutes sortes d'organisations

L'ordre est ce qui compte, le conformisme est de mise, la paix absolue sans compromis

Eh bien moi je vous dis que ce n'est pas moi qui ai un problème d'autorité

Mais bien la société qui a un problème d'autorité

Trop de monde a trop d'autorité sur tout le monde dans ce monde

Faut pas se surprendre lorsque tout explose

Lorsque soudain quelqu'un sort un fusil et se met à tirer dans le tas

Vous l'avez cherché, vous le trouverez encore

 

 

 

Est-ce un crime ?

 

J'ai senti en moi les instincts naturels du loup

Je pensais que je ne faisais qu'un avec cet homme

J'ai rentré dedans et ça a fait mal, est-ce un crime ?

Quand un loup fait la même chose

Va-t-il subir un interrogatoire en cour de justice ?

Ira-t-il en prison pendant des années ?

Les loups vont-ils construirent une chaise électrique pour se débarrasser de leur semblable ?

 

Je voyais quelque chose de bizarre en cet homme

Je me suis approché, je lui ai mordu le cou

Je lui ai sucé le sang, est-ce un crime ?

Les chauves-souris agissent selon leur nature

Elles volent toute la nuit et avalent des insectes

Si une chauve-souris décide de faire le contraire

Est-ce que les autres chauves-souris la jugent ?

La condamnent et la bannissent ?

 

Je ne me suis pas reconnu en cet homme

J'ai approché mon arme

Je l'ai pénétré, est-ce un crime ?

Je n'ai pas su me faire entendre

Je suis l'inconcevable

J'écoeure le bon peuple qui tricote, de leur nature si belle

La nature est discutable

L'homme décide de ce qui est naturel et de ce qui ne l'est pas

 

Je ne suis pas naturel, je suis difforme

Je ne suis pas votre semblable, est-ce un crime ?

Ma nature diffère de votre définition de la nature

Ils vont se débarrasser de moi

Mais pas avant une confrontation

Pas avant la guerre

Ils vont m'entendre !

 

 

 

Un marécage rempli de queues de poêlons

 

Je suis le prisonnier de quelque chose de trop gros

Je tente de remonter en surface mais je ne fais que me perdre

Mourir inondé par les flots qui me submergent

Je suppose que je l'ai cherché

Je l'ai voulu, mourir dans la masse

Passer inaperçu dans un monde trop grand

Être insignifiant dans ce marécage rempli de queues de poêlons

Aspirais-je à quelque chose, vraiment ?

Voulais-je réellement sortir des marécages pour devenir un Dieu tout puissant ?

Ma vie, être entendu et écouté ?

Dicter à mon tour ce qui devrait être et ce qui sera ?

Inutile de le nier, je voulais construire quelque chose de gigantesque

Un monstre à mille pattes capable de crier partout à la fois

Un monstre à mille têtes et à mille voix

La voix de la vérité, une vérité subjective et malléable à volonté

Comment ai-je pu perdre courage

Comment ai-je pu devenir silencieux dans la masse

Comment accepter tout cela

Impossible

Je me mêle à l'ensemble afin d'être entendu comme un ensemble

Pour être plus fort et devenir crédible

Comment ai-je pu perdre le nord ?

Simple, je ne l'ai jamais perdu

Je serai plus fort que je ne l'ai jamais été

Je serai cette queue de poêlon qui sortira des marécages

Qui deviendra une grenouille puissante capable d'atteindre le lac

Et enfin je serai heureux

Je serai libéré

Je vais enfin respirer

Et si je me trompais ?

Si je devais accepter ma condition de queue de poêlon dans son marécage ?

Regardons la réalité en face, j'ai tout raté

Tout le monde a réussi à sortir du marécage

J'y suis encore pour toute l'éternité

Et je ne puis l'accepter

J'ai encore des rêves de grandeur

Comme de sortir et de devenir encore plus grand que tous

  Mais je pourrais me tromper

Je pourrais mourir sans avoir été entendu

Sans avoir fait une différence

Vieillir m'aide à accepter cet échec

Mais je pourrais renaître de mes cendres

Je ne suis pas encore mort

Il faut garder espoir en un monde meilleur

Il faut demeurer motivé

Il faut garder espoir

Il faut sortir des marécages et se faire entendre

Il faut que je réussisse

Pas d'autre choix

C'est plus grand que moi

Il faut tout remettre en question, il faut remettre en question l'univers

Il faut tout questionner, questionner notre condition et notre position dans l'univers

C'est plus fort que moi

Il faut que ça change !

 

 

 

Achète une pinte de lait !

 

Avant de rentrer, achète du lait, du beurre et des oeufs

Ah oui, un pain blanc tranché avec des fibres

Celui avec les graines dessus

Et pense à prendre des tomates

Tu vas te souvenir de tout cela ?

Tu veux que je l'écrive sur un bout de papier ?

Et une canne de lait carnation...

Si tu sais pas c'est quoi, demande à la bonne femme

Aaaaahhhhhh !

Suis-je réduit à être ton esclave ?

Tu veux du lait ?

Va l'acheter ton calice de lait !

Est-ce que la femme d'Hitler lui demandait d'acheter du lait à son retour du bureau ?

 

Oublie pas de vider l'eau du déshumidificateur

Il y a du linge dans la machine à laver, place-le dans la sécheuse

Tu videras le lave-vaisselle pour moi ?

Les plantes sont en train de crever, tu pourrais les arroser

As-tu nourris les chats et les serpents ?

As-tu payé la facture du téléphone ?

Tabarnack !

Tu sais où je me la passe ta facture du téléphone ?

Paie-la toi-même la christ de facture du téléphone !

Est-ce que la femme de Napoléon lui demandait de payer la facture du téléphone ?

 

Oh, passe chercher ma prescription chez le docteur, veux-tu ?

L'auto aurait besoin d'aller au garage

Peux-tu déposer cette lettre chez ma mère ?

Il faudrait des fleurs pour la cuisine

Il faudrait bien que tu trouves un emploi, tu sembles perdre ton temps !

Il nous faudrait une bouteille de Vodka

Vas donc à la pharmacie chercher mes pilules !

Esti de christ de calice de tabarnack d'hostie !

J'vas tes rentrer dans le cul, moé, tes hosties de pilules !

Est-ce que la femme de Staline ou de Lénine lui demandait d'acheter une bouteille de Vodka ?

Oups, sans doute que oui...

 

 

 

Je comprends

 

Merveilleuse sensation de comprendre enfin

De savourer le savoir là à sa portée

C'était pourtant si simple

Un retardé dans sa chaise roulante aurait pu le comprendre lui-même

Le pouvoir de savoir

En son for intérieur

Soudainement voir les choses différemment

Faire fonctionner son cerveau un tant soit plus qu'autrui

Et comprendre par moi-même

Comprendre ce que je n'aurais jamais pu apprendre des autres

Pourtant encore, rien n'est expliqué

Rien ne fait sens

Je ne sais encore rien, je ne comprends encore rien

Mais je comprends

L'ironie, cette ironie, que personne n'a jamais comprise

Et que personne ne comprendra jamais

Je ne vivrai plus jamais comme avant

Je ne verrai plus jamais comme avant

Je n'entendrai plus jamais comme avant

J'ai enfin compris !

Et c'est ma vengeance !

Ma vengeance sur tout ce que vous m'avez fait souffrir !

À tenter de faire entrer en moi toutes ces faussetés !

Toutes ces visions partielles d'une réalité relative !

Vous n'aviez rien compris et vous tentiez de me faire comprendre !

Vos mensonges, les mensonges de l'histoire !

Je comprends maintenant

Je comprends

 

 

 

Tu as menti

 

Comment as-tu pu ?

Comment as-tu pu nous mentir toutes ces années ?

Comment as-tu pu manipuler les événements ainsi ?

Pourquoi avoir ainsi si peu de foi en tes enfants ?

Croyais-tu que nous ne pouvions pas accepter les événements ?

Que nous ne pouvions pas nous adapter aux nouvelles réalités ?

Que nous allions pousser un dernier cri et mourir ?

Non

Nous ne sommes pas ignorants

Nous ne sommes pas fous

Nous sommes capables de voir, d'entendre, d'agir selon notre volonté

Se prendre en main et constater les événements

Tout remettre en question du jour au lendemain

Et vivre dans cette nouvelle ère qui nous a été volée

 

Comment as-tu pu ?

Comment as-tu pu agir de la sorte ?

Comment as-tu réussi à cacher toutes ces choses ainsi ?

Tout le monde le savait

Tout le monde comprenait

Tout le monde s'est tue

Tout le monde pensait que tu avais raison

Qu'il fallait cacher ces choses

La peur

La peur de parler

La peur de se faire ridiculiser

De se faire détruire

De mourir

 

Comment as-tu pu ?

Comment as-tu pu nous mentir toutes ces années ?

Comment as-tu pu manipuler les événements ainsi ?

Quelle opinion tu dois avoir de tes enfants

Quelle importance qu'ils vivent dans l'ignorance

Et qu'est-ce que cela changerait de toute manière

Rien

Tu vas payer

Tu vas disparaître

Nous reprendrons le contrôle

Et tu verras, nous construirons mieux que tes constructions insignifiantes

Nous reconstruirons un vrai monde heureux

Nous allons renaître

 

 

 

Elle s'est transformée en monstre

 

Oh my god !

Mais c'est que j'entends parler de toi partout où je vais

À Paris, à Londres, à New York, à Toronto

Ma foi, même à Montréal on ne parle que de toi

Tu es toujours bien juste un christ d'outil

Un moyen pour arriver à une fin

Une chose insignifiante qui ne vivra pas au-delà de sa mort

Mais voilà, nous sommes dépendants de monstres comme toi

Notre vie existe ou n'existe pas selon ton vouloir

Pourtant tu es l'enfer

Le diable

Et tu crois tout connaître, tout en étant convaincue que nous ne connaissons rien

Il ne t'est jamais traversé l'esprit que le monde existe à cause de nous, et non à cause de toi

Toi, tu ne fais que nous limiter, nous arrêter, nous freiner

On peut passer par-dessus toi

On peut t'ignorer et rire de toi

On peut continuer à vivre, à rêver, à créer

Et toi, ton existence, ton inexistence, aucune importance

Tu n'es pas à la tête de l'existence

Tu n'es pas Dieu la mère

On peut encore arriver quelque part sans toi

On peut encore exister sans toi

Apprécie ces poèmes, car c'est tout ce dont l'on se souviendra après ta mort

 

 

 

Elle a toujours été un monstre

 

T'as quelque chose qui pend au bord du vagin

Laisse-moi voir, truie, ça grossit à vue d'oeil

Tu ne te laves jamais vieille pouilleuse ?

T'es tellement écoeurante, ça me décourage

De croire que tu puisses être l'autorité en ta matière

Une matière que tu es seule à comprendre

Ne sais-tu pas que le monde évolue ?

Tu me dis que tu as été malade

Je le comprends bien, avec ces bobos sur le vagin

Et ton utérus, il va bien ?

Cancer généralisé ?

Je me disais bien aussi

Il te fallait bien cela pour enfin comprendre

Comprendre qu'il existe une vie en dehors de ton mépris

Je ne me fatiguerai jamais de te dénigrer

Car tu aurais pu m'ouvrir toutes les portes

Et tu me les as toutes fermées

Si tu ne t'étais pas trop inquiété avec ton vagin aussi

Tu aurais peut-être pu voir que l'on s'en foutait pas mal de tes entrailles

Tes maladies

Ton cancer

Tes cheveux partis dans les égouts de Paris

Bitch, fucking bitch !!!

C'est tout ce que tu es

Je me les ouvrirai moi-même ces portes

Retourne à tes cancers et tes maladies

Et j'embrasse ton vagin

Et ce qui pend aussi

 

 

 

I am the talk of the town

 

On parle de moi, ma chère

Sur les cinq continents, ma chère

I am beautiful

I am everything

I am the talk of the town

Ma chère

Je suis une machine de sexe

Je suis une poupée qui jouit

Je crie

Je t'encule

Ça fait mal, ma chère

Je suis heureux

Tu souffres

Hourra !

Mais je meurs

D'un manque d'intérêt

D'un manque de motivation

Un manque de sérieux flagrant

Baaah, baaaaaaah, baaaaaaaaaaah !

I don't give a shit, darling !

I am the talk of the town

And I don't give a fucking fuck

Ma chère

 

 

 

Je devrais être mort

 

Je n'arrive pas à comprendre

Je suis encore vivant

Pourtant j'ai tellement essayé

De quitter ce monde

De me débarrasser de vous

En me débarrassant de moi

Fuir loin dans les vieux pays

 Revenir dans les nouveaux pays pour fuir les autres dans les vieux pays

M'isoler sur une île déserte pour vraiment m'assurer cette paix intérieure méritée

J'ai avalé des pilules, des centaines de pilules

J'ai bu 13 bouteilles de whisky en ligne

Avoir vomi 13 bouteilles de whisky et plein de pilules n'a sans doute pas aidé

Je me suis payé tous les disques des The Smiths

Je me suis tiré une balle dans la tête, mais ça m'a traversé le milieu du cerveau et je vis encore

Bon Dieu, qu'est-ce qu'un homme doit faire en ce monde pour crever ?

Se baisser les culottes, vous montrer son zizi, se tirer en bas d'un pont

Bla bla bla bla, hic !

Allez donc chier

Je me fous de vous

Ce que j'aimerais me foutre de vous

Mais ça ne fonctionne pas

Voilà pourquoi je me suis lancé sur ces fils électriques

50,000 volts, et je vis encore

Une seule explication

C'est Dieu, c'est lui qui m'empêche de mourir

Qu'il crève le tabarnack !

 

 

 

Mon Frankenstein marche déjà dans la foule

 

Je n'étais rien, je serai tout

Ironie de la destinée, rien ne s'est passé en 30 ans

Et soudainement tout arrive en même temps

La destinée ne m'a jamais abandonné

Elle attendait le bon moment

Elle travaillait à me construire

J'ai déjà tant parlé

Je me suis déjà tant affirmé

Et c'est le silence qui a été entendu

Mais plus maintenant

J'utilise tous les médias à ma disposition

Les extra-terrestres m'entendent à des années lumières d'ici

Ils ont su voir plus loin que vous

Mais pas plus loin que moi

J'ai remis en question la physique

J'ai remis en question la science

J'ai atteint des résultats

J'ai créé mon Frankenstein

Il va se lever un matin pour vous anéantir tous

Et je rirai comme un fou

Je lèverai mon verre à ma création et votre destruction

Vous pouvez m'enfermer, j'ai déjà tout dit

Mon Frankenstein marche déjà dans la foule

Olé ! Hiiiiii Haaaa !!!!

Et vous pensiez que j'étais fou

Fou et aliéné

Et c'est vous qui êtes fous, et aliénés

Aveugles pour l'éternité

Votre destinée vous a oublié sur le bord d'un lac

Ça ne marche que pour ceux qui comprennent les mécanismes de l'existence

Qui ont su comprendre ce que sont les déjà-vu

Ces visions d'un futur relatif qui peut être changé

Je l'ai changé

Mon Frankenstein marche déjà dans la foule

 

 

 

Je suis votre esclave

 

J'ai arrêté de vivre

J'ai abandonné tous mes projets

J'ai balancé mon avenir prometteur par la fenêtre

Je confirme au monde entier ma misère, ma souffrance

L'enfer que vous m'avez construit

Il n'y a pas place à la joie dans votre univers

Le bonheur n'a jamais fait partie de l'équation

J'ai arrêté de penser par moi-même

J'obéis à vos ordres

Les lois ne sont pas respectées, je travaille toutes les heures supplémentaires possibles

Je me défonce comme un déchaîné pour vos projets sans but

Je suis votre esclave

À tout jamais vôtre pour l'éternité

Je vous donne ma vie, mes capacités, mes aptitudes

Tout cela pour votre profit personnel

Je ne dis pas un mot

J'écoute vos sermons sur mes erreurs

Je demande pitié pour ma personne

Je gagnerai mon ciel

Le ciel des esclaves

Amen

 

 

 

Votre vie insignifiante

 

Je suis désespéré

Comme jamais je ne l'ai été

Ta vie insignifiante m'étouffe

Que tu es fier de dire que tu es le directeur général

Et combien je sais que cela ne signifie rien

Tant que cela me tue

Alors que cela devrait te tuer de ridicule

Je sais comment ça marche

J'ai moi aussi été directeur général l'instant d'un moment

Cela n'est jamais gagné, cela est offert

Cela est même pris

Je sais ce que tout cela signifie, cela ne signifie rien

Que pour les imbéciles qui écoutent à l'autre bout du fil

Misère à eux s'ils en croient un mot

Misère à eux s'ils te prennent au sérieux

T'es un vaurien

C'est écrit dans ton visage

Ton mariage d'arrangement est ce qui t'a donné un second souffle

Tu as eu la plus belle à cause de ta mère qui est une Lady

Les plus beaux enfants du monde parce que l'on croyait à ta lignée

Ne sais-tu pas que tout cela est maintenant mort ?

La royauté est morte

La reine est une morte vivante

C'est fini, tu es fini, tu n'as jamais rien été, tu ne seras jamais rien

Ton insignifiance est doublée par ta conviction que tout cela est ridicule

Que tu es laid et sans avenir

Tu pues à 8 heures du matin, cela veut tout dire

Tu es le directeur général de ta propre humanité

De ton existence insipide et sans raison

Tu es mort avant de naître

Tu n'as pas le droit d'avoir ce que tu as

Tu es faux, tout le monde le sait

Si tu aimes te convaincre du contraire, bien à toi ce rêve dérisoire

Contente-toi de ta bonne femme d'arrangement, c'est tout ce que tu auras

Et pendant ce temps, on rira à entendre que tu es le directeur général

 

 

 

Pour qui tu te prends ?

 

À t'entendre, tu es mère et monde

À t'écouter, notre vie t'appartient

À suivre tes conseils, nous n'existons que pour toi

Ne sais-tu pas que nous avons déjà prévu notre porte de sortie ?

Ne sais-tu pas que l'on te détruit dans ton dos ?

On n'en a rien à foutre de toi et du travail

On a une vie que tu voudrais bien juste nous voler

Nous ne sommes pas fous

Notre vie ne t'appartiendra jamais

Libre à toi de le croire, tu seras fort déçue

Tu seras bien trop tôt dans la merde

À te débrouiller avec ces mille et une tâches

Et on ne s'en portera que mieux

Tu n'as jamais appris les lois de la bonne gestion

Tu n'as jamais cherché à nous donner une lueur d'espoir

Tu n'as jamais cherché à nous donner un moment de plaisir

Comment pourrais-tu te surprendre que nous te laissions tomber au mauvais moment ?

Vas-y toute seule dans ton enfer, nous serons heureux ailleurs

Bye !

 

 

 

Quand tu rêves de grandeur, je me masturbe

 

Que tu es beau !

Que tu es grand !

Que tu es fort !

Ah, ahhh, ahhhhhh !

Je jouis à te voir aller, à te voir en action !

Tu es à la tête d'un empire que tu as construit de tes mains !

J'éjacule haut et fort pour toi !

Ma vie t'appartient, j'ai signé un contrat

Tu es le plus fort, le plus grand, le plus beau, c'est écrit dans mon contrat

Un seul problème, je ne l'ai pas encore signé

Oh, ma tête, je n'en peux plus

Je te vois à Budapest, à Munich, à Paris

Mes neurones n'en peuvent plus supporter, cette jouissance

Ça me gratte, oups, qu'est-ce que ça veut dire ?

Tu nous as en ligne

Ton incertitude, ton insécurité, on ne voit rien

On se masturbe tous en cœur

Nous ne ressentons pas le stress de ton nom qui est là aux premières lignes

On ne fait que fumer notre cigarette

On tente de t'impressionner

Nous n'avons aucun droit

Nous devons t'obéir en tout et en tout

Au nom de notre salaire

Au nom de la hiérarchie sociale

En ton nom

Tu n'as même pas besoin d'abuser de ton pouvoir, tes subordonnés sont enflés de la tête

Ils citent ton nom, ils ont peur de toi

Ah ! Aaaaaah ! Aaaaaaaaaahhhhhh !

Mais pas nous

Nous n'avons pas peur de te dire ce que l'on pense de toi et de ton empire

Tes subordonnés, on les prend en pitié

Tu n'as pas le droit

Tu n'as aucun droit

Ton argent, fous-toi-le dans le cul

Je vais t'aider, te faire entrer des Euros dans le derrière

Jusqu'à ce que ton titre et tes exploits te sortent par les oreilles

Nous contrôlons ton empire

Nous sommes ton empire

Nous te méprisons

Nous méprisons ton nom

Nous méprisons ta construction

Nous n'y croyons pas

Nous voyons l'artifice

Tu es perdu

Aussi grand et fort sois-tu

Tu ne vaux rien

Nous n'en ferons qu'à notre tête

Tu nous as pris pour acquis, quelle erreur

Nous n'avons jamais été de ton bord

Nous ne t'avons jamais respecté

Et personne ne te respectera dans ces conditions

Je me masturbe, mais je ne pense pas à toi

Je pense à Dieu

 

 

 

Une petite Hitler en puissance

 

Un pigeon chétif

Qui se tient sur une patte parce que l'autre est mangée par la maladie

Sauvons-le !

Ces pigeons, ce sont des rats

Tue-les tous !

Qu'il n'en reste aucun !

Mais j'aime les pigeons !

Il existait un temps où tout le monde merveilleux des communications

Dépendait de ces pigeons

Tu veux rire !

Non, tu vois un sourire sur mon visage ?

Fucking Hitler, ces pigeons sont plus importants que toi

Que tu ne le comprennes pas n'est pas mon problème

Je sauverai ce pigeon, ce rat, avant de te sauver

C'est la puissance de la liberté que je me suis donnée

Vois nous comme des esclaves

Traite nous comme tes esclaves

Et tu verras, nous sauverons les pigeons avant de te secourir

Car, peu importe ton pouvoir, nous étions contre toi dès le début

Nous ne croyions pas en toi

Nous n'avions pas peur, nous planifions ta destruction

Hitler ou pas, nous sommes indépendants, nous avons la liberté

Tu n'avais aucune chance et tu ne l'as jamais compris

Le pouvoir, c'est dans les mains du peuple

Du peuple réveillé, éveillé à la réalité

Nous sommes libres !

Libres de te détruire

De nourrir les pigeons

De sauver les pigeons

De te laisser crever

Et vivre enfin…

 

 

 

L'innocence n'est jamais innocente trop longtemps

 

L'innocence entre vos mains devient vite souillée

Paniquée à votre vue, à vos ordres

L'innocence n'est pas folle

Ni innocente trop longtemps

Poussez-nous dans le dos

Ayez vos réunions jusqu'à ce que l'oxygène manque

Discutez tous les problèmes de l'univers jusqu'à ce que mort s'ensuive

Causez ces problèmes autant que vous pouvez !

Jusqu'à ce que tout le monde ait perdu sa raison

Parce que le plus petit de vos désirs n'a pas été rempli

Et l'innocence se révoltera

Elle vous fera volte-face et vous ne comprendrez toujours pas

Vous croyez avoir ce pouvoir

Il n'est que virtuel

La destinée travaille trop bien

À nous conduire loin de vous

Vous croyez avoir ce pouvoir

Il est dérisoire

Notre désir nous conduit vers l'ailleurs

Un monde meilleur où vous n'existez pas

Vous empoissonnez l'existence et vous ne comprenez toujours pas

C'est bien, car nous comprenons

Et nous allons nous débarrassez de vous

L'innocence n'est jamais innocente trop longtemps

 

 

 

Je suis votre Vierge Marie gonflable

 

Blasphème !

Enculez-moi !

Je me donne toute entière à vous !

N'est-ce pas ce que vous vouliez ?

Je suis la Vierge Marie !

Enculez-moi !

Blasphème !

Je vais enfanter le Christ tout puissant

À travers mes entrailles va sortir cette merde

Qui va tout anéantir sur son passage

Causer les guerres dans le monde

Blasphème !

Et ce sera là le fruit de ce sexe infini, asphyxie infinie

Les morts sur moi, le sang sur l'univers

Enculez-moi !

Pour que le Christ encule à son tour

Le monde entier

Envasé dans cette marée boueuse

Ce brouillard opaque

Blasphème !

Les voies de Dieu sont impénétrables

Enculez-moi !

La Vierge Marie version améliorée

Qui éjacule l'enfer sur terre

Des millénaires durant

Jusqu'à l'être parfait

Le surhomme

Le Christ décomposé à la mélodie de l'humanité

Nous avons atteint l'ère nouvelle

D'une vierge frustrée

Qui a enfanté la fin du monde

Les voies de Dieu sont impénétrables

Blasphème !

 

 

 

Un roman policier sur la M3

 

M3 ? Jamais entendu parler

C'est proche de la M4 ?

La M25 était bloquée aujourd'hui

Un camion renversé

Une famille dans le décor

Les vacances des Londoniens bousillées

Peut-on écrire un roman policier avec tout cela ?

Un meurtrier en série qui tue par plaisir

Qui donne des indices pour se faire retrouver

Comme si les tueurs laissaient des indices

Le long de la M3

Des policiers et des ambulances sur la M25

Et quelque part un fusil

Une mitraillette

Et des morts qui s'empilent

Oh ! c'est lié avec la position des étoiles

On va manger à Earl's Court ?

Il est minuit passé, rien n'est ouvert à Earl's Court à cette heure

C'est ouvert pour les besoins du roman

Where the fuck is the M3 ?

Il faut partir

Fin   

 

 

 

L'Anarchiste est numéro 1 sur la liste

des best-sellers du New York Times !

 

Vous savez ce que cela veut dire?

Cela veut dire que mêmes les Américains ne sont pas heureux dans leur système capitaliste

Nous avons tous ce besoin d'anarchie

De remise en question

De changements

De s'entendre dire que nous ne sommes pas parfaits

Qu'il y a des choses à améliorer

Maintenant il me faudrait être numéro un sur La Pravda…

 

Pourquoi je dénigre les femmes?

Que je les vois comme de la viande?

Eh bien, je ne fais pas de différence entre la femme et l'homme

La viande entre les jambes d'un homme, c'est bon

La viande entre les jambes d'une femme, ça pue

Surtout si cette femme est une féministe ou une religieuse

Que voulez-vous

Je tente d'attirer votre attention, et ça fonctionne

Numéro 1 !

 

Qui aurait su, que de vous envoyer chier mènerait à la première position

Si j'avais su, je l'aurais fait bien avant

To tell you to fuck off

Quelle puissance, quand on sait que c'est ce que tout le monde veut dire à tout le monde

sans oser

Parler de liberté… je suppose que mêmes les Américains ont besoin de se libérer

De leur président

De leur religion

De leur système

De leur enfer

 

Je ne crois pas avoir un autre numéro un dans ma vie

Mais celui-ci me suffit

Si vous entendez ce message à travers ces lignes

Ce cri de désespoir

Mission accomplie

Je peux mourir

 

 

 

Les Américains parlent ma langue

 

Esti de crisse de calice de tabarnack de Français

Tu penses que j'parle ta crisse de langue

Fourre-toé-lé dans l'cul

J'parle pas ta langue, mon esti

J'rêve juste de t'rentrer ma bite dans l'cul

Jusqu'à c'que tes tripes en r'sortent

Garde ta métaphysique pour té flôts

Té hostie de flôts

Lavés du cerveau

Des Einstein quand y naissent

Les maudits

Y savent toute

Y connaissent toute

On devrait peut-être les rentrer din murs pour çâ

M'a té amancher moé

Tu vas voér

Moé chu né avec des wipers pis des windshires

Pis des sinks, pis des têtes carrés

Pis malheureusement des maudits Français

Ciboéres de ciboéres !

 

 

 

Se libérer de l’enfer

 

Il est toujours si difficile de se libérer de l’enfer

Autrui sous toutes ses formes

Que l’on reste toujours surpris le jour où enfin on est libre

Compromis, se plier devant les autres, concessions

Refouler jusqu’à son âme

Ce pouvoir de créer, de créer l’histoire

Perdu dans le néant pour un monde qui ne sait pas ce qu’il veut

Un monde perdu dans le fatras que le compose

Tout ramener à rien aide à s’ouvrir les yeux

Perte de temps, nous sommes mortels

Tant de choses à faire, à influencer, à remettre en question

Faire de cet enfer un paradis

Des millénaires perdus

Comment faire l’histoire si l’on perd son temps avec rien

Il faut trouver le temps

Il faut se libérer de l’enfer

Il faut créer l’histoire

 

 

 

Le point de sursaturation

 

Sursaturé, je suis sursaturé

Créer, créer, jusqu’à ce que cela déborde

Par tous les bords, par tous les sens

Divertissement, wow

Les classiques, wow

Les immortels, wow

I don’t care, I don’t give a shit

Ça ne rentre plus, ça rente pu

On ne crée pas pour créer

On ne crée pas pour l’argent

On ne crée pas sur demande

Passion, vouloir, besoin

On crée par passion

Par vouloir

Par besoin

Avoir ce désir de recréer le monde

Non pas sur des bases définies ou existantes

Joie et bonheur !

Cela n’est plus

N’a jamais été

Encore un mot sur les drogues, l’alcool, les stars

Et je meurs

Je meurs ici ce soir

Rien ne change

Rien n’est mieux

Nous n’allons nulle part

Rien à espérer

Pas de lumière au bout du tunnel

Une décennie complète à mettre au rébus

Triste histoire qu’est la nôtre

Une génération perdue

Une génération morte

Que des morts vivants à l’horizon

Que du remâché à l’horizon

Entendez les nouvelles !

Les extra-terrestres sont débarqués !

Un astéroïde va entrer en collision avec la Terre

Une planète va être sauvée par un acteur d’Hollywood

Oh, et cet auteur est incroyable…

Which one ? Ah, I don’t care

Pas l’temps pas l’temps pas l’temps

J’ai une vie à vivre

Dieu que c’est difficile

J’ai des choses à faire

Dieu que c’est difficile

J’ai des choses à écrire

Dieu que c’est difficile

Une vie de perdue

Oh, je change la vie de centaines de personnes

Big deal

I don’t care

Ce n’est pas assez, ce ne sera jamais assez

Il me faut l’univers là à ma portée

Il me faut offrir l’univers là à votre portée

Vous offrir un nouveau Principia Mathematica version améliorée

 Ah merde, j’ai vomi partout…

 

 

 

Vivre à votre rythme

 

Des milliards d’années pour une misérable cellule

Des millions d’années pour une misérable roue

Des millénaires pour un Jésus-Christ

Des centaines d’années pour un Einstein

Des dizaines d’années pour une théorie du tout qui ne se tient pas

Ah, merveilleux… vivre à votre rythme

 

Quand ça prend des milliards d’années pour découvrir l’existence

Tralalalalère

Quand ça prend des millions d’années pour trouver un Jésus-Christ

Tralalalalère

Quand ça prend des millénaires pour accepter Einstein

Tralalalalère

Et des dizaines et des dizaines et des dizaines d’années

Pour en arriver au monde quantique

Tralalalalère

Aussi bien se tirer une balle dans la tête

Tralalalère

C’est plus rapide et ça règle bien des problèmes

Tralalalère

 

 

 

I know you !

 

Je te connais

Je t’ai rencontré à Ottawa, à New York, à Paris, à Londres, à Bruxelles

Vous êtes tous pareilles

Rien de révolutionnaire

Rien de nouveau à rapporter

Toujours la même chose

Un manque d’imagination flagrant

Un manque de personnalité flagrant

Une vie plate à mourir

Oh God, quelque chose pour m’impressionner sur cette planète

Quelque part, sûrement, existe

Quelqu’un pour me redonner espoir en la vie

Une motivation quelconque

N’importe quoi

I don’t see the point

De continuer ainsi sans raison

Décourageant

Mort

 

 

 

Enfin je meurs

 

Je me suis découvert un matin un doigt rouge

J’ai cherché sur le net

Et j’ai trouvé

Tous les symptômes me le confirment

J’ai attrapé la bactérie mangeuse de chair

Je vais mourir dans moins de 24 heures lorsque la bactérie se décidera à agir

Ça m’a rempli de joie

Tellement que je ne vais pas chez le docteur

Pas de diagnostique

Je vais mourir ici un soir d’automne

Seul et esseulé

Écoeuré de tout

Assez d’idioties

Dieu a enfin entendu ma prière

Sans regret

Enfin je meurs

 

 

 

 

 

Oh mon Dieu !

 

Oh mon Dieu !

Je pensais que j'étais stupide

Je pensais que j'étais incapable de voir au-delà la réalité

Je me disais, comment pourrais-je avoir raison ?

Tant de grands m'ont anéanti, ont détruit mes idées

Ils s'y connaissent, ils ont écrit l'histoire

Je ne vaux rien, je suis ignorant

Mais ils étaient aveugles, ils sont sourds

Je tiens dans ma main un savoir effrayant

Je puis anéantir... non pas la planète, mais l'univers !

Et c'est si facile, ça fait peur

Je tremble à l'idée qu'un autre puisse arriver aux mêmes résultats par erreur

Ils ne savent pas avec quoi ils jouent

L'innocence ne pardonne pas

 

Oh mon Dieu !

J'ai enfin le pouvoir de voir loin dans l'espace

J'ai le pouvoir de vivre dans une réalité alternative

J'ai le pouvoir de communiquer avec les étoiles

J'ai le pouvoir

Les connaissances

Le savoir absolu

Je suis dangereux

Je suis malade

Je suis fort

Je suis

 

Oh mon Dieu !

Croyais-tu que nous n'en viendrions pas là ?

Comprendre les infinis de l'univers

Agir au-delà de tout

Tout anéantir dans notre élan

Un pouvoir absolu sur l'infini

L'homme n'est pas aussi grand que l'univers

L'homme est plus grand que l'univers

Et ce sera sa perte

 

 

 

Tu as ouvert les portes de l'enfer

 

Je semblais innocent assis là à t'écouter

J'étais l'étudiant qui ne connaissait rien à la vie

Tu m'as tout appris

Tu n'as rien épargné

Tu as voulu montrer tout ton savoir sans voir plus loin

Sans comprendre que j'avais déjà toutes les réponses

Que tu m'as donné l'élément qui me manquait

L'étudiant va soudainement dépasser le maître

Tu as ouvert les portes de l'enfer

Je vais exploser sur les matins de l'univers

Je vais naître en grand pour avoir tout compris

Je n'ai plus rien à écrire

Je n'ai plus rien à dire

Je n'ai plus rien à prouver

J'ai toutes les réponses

Je n'ai plus besoin de suite

D'écoute et de compréhension

Je me fous de tout

Soudainement plus rien n'a d'importance

Plus rien n'existe

Je n'arrive plus à comprendre quoi que ce soit de ce que j'ai connu

Je ne reconnais plus personne

Je suis déjà loin dans ma course

J'ai perdu tout ce monde qui m'attachait à cette planète

Je suis enfin prêt à vivre à un autre niveau

Une paix intérieure absolue

Je vais vivre une vie éternelle

Comme je l'ai toujours désiré

Je vis l'infini

 

 

 

Je suis l'Esprit Saint

 

C'est confirmé

Le gouvernement a donné le mot d'ordre

On va m'éliminer

Les pauvres, ils n'ont aucune idée

Je suis loin d'être dangereux, voyez ce que les autres font dans l'ombre

Je ne suis que des idées, des concepts jetés en l'air

Mais c'est cela qui est dangereux ! qu'ils me disent

On ne peut pas être aussi franc, dire ce que l'on pense

Ce que l'on peut faire avec les écrits d'un seul auteur

Ce que l'on peut faire dire à un auteur qui n'a pratiquement rien dit

Les idées ont toujours été dangereuses

Elles sont à la base de toutes les religions et de tous les mouvements politiques

Et que dire de cette erreur argumentative de l'appel à une autorité ?

Marx voulait dire ceci, Nietzsche voulait dire cela

Voulaient-ils vraiment dire ceci et cela ?

Voulais-je vraiment dire ceci et cela ?

Moi, je ne parle que de liberté, d'amour, de foi et de vérité

Je ne parle que de l'existence

Une crise existentielle

Je suis aussi pur qu'une icône religieuse de Jésus Christ dans les bras de la Vierge Marie

 Je ne suis qu'un fantôme, je suis déjà mort

Mais je suis un fantôme saint

The Holy Ghost, comme disent les Anglais

Et que dit l'Esprit Saint ?

Aucune idée, c'est vague, c'est oublié, c'est mort

On veut ma mort !

Et je n'en ai rien à foutre

Je suis l'Esprit Saint

Voilà, je l'ai dit

Je n'ai plus rien à ajouter

 

 

 

La suite viendra au fil des jours...

 

 

Téléchargez la Première Partie version MS Word (doc)

Téléchargez la Deuxième Partie version MS Word (doc)

La Première Partie sur le Net

 

___________________________________________

 

rm@anarchistecouronne.com ------- rm@crownedanarchist.com

www.anarchistecouronne.com ------- www.crownedanarchist.com

 

 
 
   

 

 

L'Anarchiste Couronné Littérature

En direct de Londres pour le Monde Entier !

 

Pour la première fois, qu'est-ce qui se passe vraiment ici ? Et qu'est-ce qui a changé dernièrement ?

Les Nouvelles au 1er décembre 2001


   
BIO-BIBLIOGRAPHIE
[Une présentation en profondeur de Roland Michel Tremblay et de ses 14 livres à l'honneur sur le site de l'Anarchiste Couronné Littérature. Beaucoup de lecture gratuite sur ce site, même des quatre livres publiés que vous pouvez lire en entier gratuitement.]

 

DENFERT-ROCHEREAU
[Roman.
Les sectes religieuses. Comment y sommes-nous attirés ? Pourquoi y demeurons-nous ? Pourquoi remettons-nous notre vie en question alors que nous en avons entendu toutes les horreurs ? Une philosophie mystique, un savoir caché nous y attire et nous y garde. Maintenant publié chez iDLivre.com.]

 

L'ANARCHISTE
[Poésie Noire. Vous serez frappé par ce livre. Positivement ou négativement, l'Anarchiste Couronné décline toute responsabilité. 16 ans ou plus. Maintenant publié chez iDLivre.com.]

 

L'ATTENTE DE PARIS
[Roman.
L’Attente de Paris présente un jeune homme amoureux de deux femmes à la fois. Entre Ottawa, Paris et New York, il doit faire des choix et tenter de réaliser son rêve qui  est d'étudier à la Sorbonne de Paris. Maintenant publié chez iDLivre.com.]

L'ÉCLECTISME
[Aux limites de l'existence, l'Éclectisme fait son entrée.
Un livre qui se voulait illisible mais à portée profonde. Le sujet est celui d’un voyage dans l’univers et dans la tête. Un bilan absolu de toutes les philosophies et des courants de pensées que la planète ait portés depuis les derniers millénaires. Maintenant publié chez iDLivre.com.]

 

LA RÉVOLUTION
[
La Révolution, par sa prose poétique, montre le cheminement de René dans sa réussite sociale et amoureuse qui l'emmènera à une finalité plus grande, soit la découverte de la fin de l'océan. Il abandonne donc les siens pour s'embarquer sur l'océan à la découverte de sa finalité. Il émet des hypothèses sur l'Univers, mais ignore jusqu'à la rotondité de la Terre.]

 

VERTS ET VERS LES CHAMPS
[
Verts et Vers les Champs est composée de trois parties. La première se caractérise par de courtes nouvelles à propos de la vérité et de la liberté. La deuxième partie se nomme Lettres de R.M. et aborde la difficulté d'accepter les valeurs inculquées. Enfin, La Voix de la Vérité, c'est les Quatre Piliers qui symbolisent la voix de l'autorité qui impose une vérité.]

 

 THÉÂTRE, version Québec THÉÂTRE, version France
[Antoine/Antonia Amour et Médiocrité. La Légende de Val-Jalbert.
Roland Michel Tremblay s'est également intéressé à un théâtre bien éloigné de celui de Michel Tremblay, le célèbre écrivain québécois. Ses pièces de théâtre s'inspirent d'un village abandonné autour du Lac-St-Jean au Québec : Val-Jalbert.]

LE BOX SUR LE SEVEN DIALS
[Roman Fantastique.
Raymond se réveille chaque matin dans une toute autre réalité où plus rien n'est comme la veille. À travers le voyage schizophrénique d'un aliéné et les multiples changements qui s'opèrent chaque jour, Raymond aura la chance de découvrir qu'il a une conscience et il apprendra à la changer.]

UNDERGROUND
[
Dans un style direct et franc, Roland Michel écrit une trilogie dont le premier volet est Underground, une sorte d'essai à moitié fictif qui décrit la vie dans les grandes métropoles du monde. Une version roman en est issue et a été publiée chez iDLivre : L'Attente de Paris. S'est rendu aux finales du Concours pour jeunes auteurs de la Banque Nationale de Paris, le Journal Le Monde et Gallimard. Style franc, direct et très drôle.]

 

MIND THE GAP
[Deuxième volet de cette trilogie commençant avec Underground.
 « Aujourd'hui j'ai appris quelque chose d'extraordinaire. Merveilleux, phénoménal, aberrant, effrayant, ça a changé ma vie ! Je suis en train de descendre les escaliers roulants de la station Piccadilly Circus de l'Underground de Londres et je flotte littéralement : JE N'APPARTIENS PAS À LA GÉNÉRATION X !» La version roman s'appellera l'Attente de New York.] 

 

NO WAY OUT
[
Troisième et dernier volet de la trilogie qui décrit la vie dans les grandes métropoles du monde. Cette fois c'est l'univers torontois, new-yorkais, londonien et bruxellois qui est dépeint. Les aventures d'un jeune dans l'univers des bars, pubs, clubs, aux prises avec des relations multiples et l'alcool. La version roman s'appellera l'Attente de Londres.]

UNDERGROUND UNCUT
[Non relu, non corrigé, non coupé. 650 pages de plus que la version officielle de l'Underground.]

LES ÉLÉMENTS URBAINS LONDONIENS
[
Les Éléments Urbains Londoniens aborde la vie sociale hiérarchique dans l'univers des conférences européennes. Le thème principal est : qu'est devenue la vie de l'humain enfermé à jamais sous la terre à voyager vers le centre de Londres, une ville faite de ciment, à travailler dans une tour à bureau où la verdure n'existe plus ?]

 

LES ENFANTS DU SABBAT
[Scénario de film, d'après le livre d'Anne Hébert le plus puissant jamais écrit au Québec. Vous pouvez lire le début du livre ici même.
L'histoire concerne une soeur dans un couvent qui soudainement redécouvre son enfance à travers des visions du passé où elle vivait avec ses parents dans les montagnes. Elle se découvre d'étranges pouvoirs qui viennent de sa mère et cette sorte de sorcellerie va amener la damnation du couvent.]

 

THÉORIE DU RÉTRÉCISSEMENT DE L'UNIVERS - LA RELATIVITÉ UNIVERSELLE 
[La remise en question d'Einstein, enfin en français. Voici une nouvelle façon de voir l'univers qui remet en question la physique actuelle et pousse la relativité aux limites de la compréhension. On m'a déclaré ignorant ou génie, mais personne ne m'a contredit encore. La version anglaise est plus complète: The Shrinking Theory.]

AUX INFINIS DE L'UNIVERS
[Essai philosophique. J'ai décidé d'en écrire un livre assez compliqué pour qui ne connaît rien à la relativité, mais qui devrait tout de même être accessible, car moi aussi je ne suis qu'un amateur.]

 

THE RELATIVE UNIVERSE
[Roman de science-fiction en anglais dérivé de mes théories scientifiques.
Un groupe de scientistes envoi un vaisseau spatial très loin dans l'espace tout simplement en le réduisant dans un laboratoire. L’infiniment petit où ils envoient le vaisseau devient l’infiniment grand pour les astronautes qui s’y trouvent, et ils perçoivent maintenant la Terre comme étant dans l’infiniment petit. En effet, pour eux la Terre est très petite, et l’électron sur lequel ils se trouvent est très gros puisqu’ils y atterrissent.]

 

 SCANS
[Vous trouverez ici quelques lettres d'Anne Hébert, des brouillons de certains de mes livres ainsi que des dessins. Il y a même la couverture d'un cahier de l'Underground sur lequel on peut voir tous les noms que je considérais pour ce site avant de trouver Héliogabale dans le dictionnaire et faire le lien avec l'Anarchiste Couronné d'Artaud.]

MANIFESTE et NAISSANCE
[de l'Anarchiste Couronné. Assistez à l'histoire complète de ce futur Éditeur. Avis aux investisseurs. Cela passera à l'histoire!]

 

TÉLÉCHARGEZ TOUS LES LIVRES DE RM D'UN COUP
[
Au format: Acrobat Reader (PDF)

MS Word (DOC)

MS Reader (LIT).]

 

ENTREVUE RADIO-CANADA
[
L'entrevue que Roland Michel Tremblay a donnée à Radio-Canada à l'émission Bernier et Compagnie.]

 

FILMS
[En format WMV de Windows Media Player. Il Festino di Pasta, film par Patrice Bégin avec Béatrice Picard et Robert Gravel. Mon grand-père qui lit l'Anarchiste, la vraie Diane Ouellet de La Légende de Val-Jalbert.]

 FILMS EN ANGLAIS

[Sheila MacLeod en entrevue, Londres et l'endroit où j'habite.]

 

LE LIVRE FRANÇAIS
[
Vous pouvez acheter les quatre livres publiés de RM au format de poche sur le site Le Livre Français.]

IDLIVRE ÉDITEUR
[
RM a maintenant quatre livres publiés à Paris aux Éditions iDLivre. Vous pouvez y télécharger quatre de ses livres gratuitement en version PDF.]

 

MOBIPOCKET
[
Il est également possible d'acheter les quatre livres publiés de RM au format électronique pour les Pocket PC/PDA/Palm Pilot/e-books.]

LE CERCLE DES POÈTES et le CERCLE LITTÉRAIRE
[Une brochette des meilleurs auteurs l'Internet, plusieurs déjà publiés. Il s'agit ici des cercles officiels des poètes et littéraire, rien de moins. Surveillez bientôt le lancement du livre des membres grâce au partenariat entre iDLivre et l'Anarchiste Couronné!]

 

POINT DE VUE
[Voici une collection de mes points de vue sur plusieurs sujets, en particulier pour l'instant les commentaires qui font partie de mon forum de discussion sur ma page du Salon du Livre Virtuel qui a pris place en juin 2001 sur l'Internet.]

PHOTOS
[Saguenay-Lac-St-Jean, Val-Jalbert, moi et ma famille (Québec, Canada), Halifax, Amsterdam, Barcelone, Tenerife, Paris, Catacombes, Denfert-Rochereau, Cité Internationale Universitaire de Paris, Parc Montsouris, Canal du Midi, Cannes, Londres et banlieue, Angleterre, Cornouailles, Tintagel, Paramount Pictures & Warner Bros Studios (Californie).

5000 photos occupant 400 MB d'espace. Vous pouvez les utiliser gratuitement si vous mentionnez : (Source : www.anarchistecouronne.com). Contactez-moi si vous désirez gratuitement une meilleure définition de certaines photos.

 Vous pouvez également télécharger les 7 photos qui sont dans la bio-biblio (en couleur et en noir et blanc) en cliquant ici: tremblayrmphotos.exe]

 

DOSSIER DE PRESSE
[Ce dossier de presse est identique à ma bio-bibliographie sauf qu'il se limite à décrire mes 4 livres publiés.]

 

GAY LONDRES
[Voici une compilation de ma contribution à la Toile Gaie Mondiale dont je suis devenu le correspondant londonien. Gay Londres est la meilleure, sinon la seule page en français de tout ce qu'il faut savoir sur la scène gaie londonienne. Vous y trouverez une liste des bars et clubs gais de Londres ainsi que plusieurs articles sur ma vie londonienne. Nouvel article à chaque mois.]

 

TRADUCTION
[Pour traduire mes écrits. Allez y coller des bouts de textes pris sur ce site.]

 

Natali Leduc

LE SCRATIPOIND
[Le Scratipoind ou l'histoire d'une cuillère à thé. L'histoire la plus fantastique et loufoque jamais écrite, inspirée de la pataphysique. Vraiment, une réussite littéraire sans pareil, un livre bien plus intéressant que tout ce que j'ai lu dans ma vie.]

Franck Meyrous

SOLEIL DEVANT
[Enfin Franck me permet de mettre en ligne sa pièce de théâtre Soleil Devant. Cette pièce était à l'origine un roman appelé KY761 que je souhaitais mettre en ligne depuis 1995. Plusieurs niveaux d'interprétation, psychologique à souhait, cette pièce sera bientôt montée en France.]

[Surveillez dans quelque jours un deuxième livre de Franck sur le site de l'Anarchiste Couronné Littérature : Bord d'Attaque.]

 

Patrice Bégin

L'ENVERS DE LA PHILARMONIQUE D'ANVERS
[Patrice est l'être le plus artistique et talentueux que je connaisse. Il a écrit le meilleur roman français jamais écrit, et je le sais, j'ai étudié 7 années à l'université en littérature. Et vous lirez cet extraordinaire roman très bientôt sur le site de l'Anarchiste Couronné (plus que quelques jours d'attente).]

[En attendant, n'oubliez pas de visionner son film en français sur le site de l'Anarchiste Couronné Films : Il Festino di Pasta.]

   



L'Anarchiste Couronné    Top 100    Annuaire    Cercles    Forum    Ch@t    rm@anarchistecouronne.com