L’exercice d’un métier suppose l’acquisition d’une certaine connaissance. Mais aujourd’hui, le webmarketing est devenu un secteur très prolifique. Plusieurs métiers s’y déclinent et se développent de manière exponentielle. Mais, la question fondamentale est de savoir si ces métiers doivent être susceptibles à une formation particulière avant leur exercice.

Qu’est-ce que le webmarketing ?

Beaucoup confondent de nos jours le webmarketing aux sites internet, à l’engouement médiatique, aux réseaux sociaux… Mais, il s’agit là d’une conception assez partielle. Toujours est-il que l’expression demeure quelque peu ténébreuse pour un bon nombre de personnes. Vu sous cet horizon, il est primordial que nous évitions l’amalgame déjà au début. En effet, à l’ère où nous sommes, il est inconcevable qu’une société n’ait pas un site internet si l’on considère le nombre d’internautes qui ne cesse d’augmenter chaque jour. Nous sommes évalués déjà à plus de quatre milliards dans le monde. Et cela représente un marché d’écoulement important qu’il faut conquérir. Toutefois, il s’agit d’un marché un peu particulier, et sa conquête nécessite des stratégies conséquentes ; d’où le webmarketing. On retiendra de ce fait que le webmarketing est l’ensemble des techniques marketing qui sont développées pour la promotion d’un article, d’une marque, d’un service ou d’une idée dans le milieu internet. On le désigne également sous les termes de e-marketing, cybermarketing ou netmarketing. Comme cela s’observe également dans le commerce traditionnel, ce sont des stratégies qui visent à attirer et à fidéliser les potentiels clients internautes. Pour réellement concrétiser ce but, le webmarketing se sert des outils technologiques spécifiques du web, dont les réseaux sociaux, les sites internet, l’e-mailing, l’affiliation, le référencement, etc. Tous ces outils sont fusionnés avec les techniques traditionnelles du marketing, les technologies de l’information et de la communication, les statistiques, et cela toujours dans le but de convaincre le consommateur.

Ainsi, qu’on le veuille ou non, toutes ces choses doivent se gérer par des personnes humaines ; d’où la naissance de plusieurs emplois connexes.

Est-il obligatoire d’exercer le métier de webmarketing sans un diplôme exigé ?

Vous l’avez sûrement constaté, le web est au centre de tout ce qui a trait aux activités de webmarketing. La filière étant en pleine croissance, il se pose de nos jours un sérieux problème de manque de personnels. Des appels de job se font de plus en plus dans un monde où le taux de chômage ne cesse d’accroitre. À cet effet, nombreux sont ces amoureux du web qui se sont lancés dans l’aventure du webmarking en se formant sur le tas. Pour devenir webmarketeur, il vous faut une maîtrise minimum de compétences détaillées en ligne, à savoir le marketing automation, l’analyse de données suite à des opérations sans oublier la collecte des informations. D’autres compétences sont aussi importantes, mais ce sont les tâches qui vous seront confiées qui en détermineront l’utilité. Vous aurez même besoin dans des circonstances données des codages informatiques.

Par conséquent, il est fréquent de rencontrer certaines personnes qui travaillent dans le webmarketing sans pour autant détenir un diplôme. Ce sont des autodidactes qui se sont formés à travers des blogs qui traitent le thème de webmarketing.

Le webmarketing et les autodidactes

Nous voulons définir ici les métiers du webmarketing qui ne nécessitent pas un diplôme spécifique.

Le spécialiste SEO

Souvent, le spécialiste SEO n’a pas besoin d’une formation particulière. Dans la plupart des cas, il détient une formation en littérature pouvant lui servir à faire du référencement naturel. Pourquoi ? Parce que le SEO est beaucoup plus basé sur le maniement des mots. Néanmoins, c’est une branche du webmarketing qui va plus loin que la capacité à manier les mots. Son but principal est la rédaction de contenus et l’optimisation de chaque page composant un site web. Toutefois, à part la formation littéraire, le spécialiste SEO peut être issu des formations du journalisme, du commerce, voire même des filières scientifiques. Il pourra toujours se former de manière spécifique, notamment en obtenant une licence pro ATC (activités et techniques de communication), en se spécialisant dans la catégorie Référencement et Rédaction web ou encore une formation de licence professionnelle Référenceur & Rédacteur Web (Bac +3). Voici quelques conseils pouvant vous permettre de devenir un spécialiste SEO chevronné :
  • Faire beaucoup de recherches en SEO ;
  • Lire tous les jours les actualités sur le référencement ;
  • Être au parfum des nouveautés des moteurs de recherches ;
  • Se faire conseiller par des professionnels puisque tout évolue chaque jour dans ce domaine.

 

Le spécialiste SEA ou SEM manager

À l’instar du spécialiste SEO, le spécialiste SEA s’avère souvent un autodidacte. De même, sa spécialité est relative à la gestion des mots-clés. Il se consacre à l’optimisation de la stratégie de webmarketing grâce à des liens promotionnels qui peuvent être payants ou sans frais. Ce sont des connaissances qu’on peut acquérir en obtenant des diplômes comme :
  • DUT, Licence… en informatique, action commerciale ;
  • Ecole de commerce, IAE, IEP spécialisée en e-Marketing/e-Publicité.

 

Le webmarketing et les diplômes professionnels

Tous les métiers du webmarketing ne s’exercent pas grâce aux formations sur le tas. Il y en a d’autres qui nécessitent obligatoirement une formation et l’obtention d’un diplôme spécialisé avant de s’y consacrer. C’est le cas du webmarketeur. Il s’occupe de la réalisation et de la promotion des sites internet, que ce soit sur le web et sur le mobile. C’est lui le professionnel du marketing et des techniques informatiques, et il devra résoudre tous les problèmes liés à l’acquisition et la fidélisation des audiences pour rentabiliser la vente du site qui l’a engagé. Et pour cela, il devra indubitablement disposer des compétences en :
  • marketing tout en maîtrisant la promotion des ventes sur internet, l’e-mailing, les campagnes de publicité, etc.
  • Informatique avec les différents langages et codes web comme html, javascript, xml, json…

Ces diplômes sont obtenus en suivant une formation de BTS en informatique suivi d’une licence en webmarketing. Vous pouviez aussi effectuer un cycle universitaire de commerce qui se terminera avec un Master spécialisé en webmarketing.

D’autodidacte en webmarketeur professionnel

Si vous êtes un autodidacte et que vous rêvez grand, vous avez toujours la possibilité d’acquérir des formations spécialisées pour devenir un webmarketeur confirmé. Il vous faudra suivre une formation en marketing afin d’approfondir vos connaissances. Certes, les diplômes de webmarketing ne sont pas légion, vous pourrez les obtenir par des filières post-bac. On peut citer :
  • Les DUT information-communication : il est nécessaire d’avoir au préalable des aptitudes en communication ;
  • Les Dut Métiers du Multimédia et de l’Internet : il s’agit d’un diplôme récent qui forme les emplois web ;
  • La licence professionnelle MASERTIC : elle s’obtient seulement en France à l’IUT de la Rochelle ;
  • Les licences professionnelles webmarketing ;
  • La licence professionnelle e-commerce et marketing numérique ;
  • Les master webmarketing : ils sont très restreints avec notamment le master “Marketing et TIC” qui s’obtient à Angers, le master “ECOTIC” centré sur l’économie numérique qu’on ne délivre qu’à Rennes et le master “TIC, marketing et management » à Cergy.

Les métiers du webmarketing sont des métiers d’avenir, et beaucoup pensent même que d’autres métiers plus importants naitront d’ici 10 ans, car le webmarketing évolue vite et fortement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here